L'ordonnance de cessation et d’abstention pour la distribution de Debian est une blague

27 avril 2011

Aujourd'hui, le cas de la soi-disant ordonnance de cessation et d’abstention reçue par un utilisateur de Debian allemand provoque un peu de remue-ménage. Dans une fausse lettre d'avocat, l'utilisateur était accusé de violer les droits d'une société hollandaise en distribuant le système d'exploitation Debian en utilisant BitTorrent.

Il s'est finalement avéré que l'ordonnance de cessation et d’abstention n'était qu'une mauvaise blague, et que la plainte ainsi que la société hollandaise étaient inventées. Les investigations menées parallèlement par le projet Debian ont aussi conclu que le projet Debian ne distribue pas et n'a jamais distribué quoi que ce soit de cette société hollandaise (imaginaire).

Contacter immédiatement Debian et un avocat était précisément la bonne façon de réagir déclare Alexander Reichle-Schmehl, attaché de presse et membre de l'équipe en charge de l'archive FTP : Grâce aux principes du logiciel libre selon Debian, la distribution du système d'exploitation Debian est tout à fait légale et non seulement acceptée, mais aussi vivement encouragée par le projet Debian.

À propos de Debian

Le projet Debian a été fondé en 1993 par Ian Murdock pour être un projet communautaire réellement libre. Depuis cette date, le projet Debian est devenu l'un des plus importants et des plus influents projets à code source ouvert. Des milliers de volontaires du monde entier travaillent ensemble pour créer et maintenir les logiciels Debian. Disponible en soixante-dix langues et gérant un grand nombre de types d'ordinateurs, la distribution Debian est conçue pour être le système d'exploitation universel.

Contacts

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Internet de Debian http://www.debian.org/ ou envoyez un courrier électronique à <press@debian.org>.