Le dépôt Subversion du projet de documentation Debian

Les pages web et la plupart des manuels du Projet de documentation Debian sont disponibles sur le serveur Subversion Debian à l'adresse svn.debian.org. svn.debian.org fait partie de l'installation Gforge sur alioth.debian.org. Pour plus d'informations sur le fonctionnement de ce service, veuillez lire la documentation Alioth.

Tout le monde peut télécharger les sources à partir du serveur Subversion. Seuls les membres du projet de documentation Debian peuvent les mettre à jour.

Accéder aux sources sur le dépôt Subversion

Vous pouvez utiliser l'interface web pour accéder aux différents fichiers et visualiser leurs modifications à http://anonscm.debian.org/viewvc/ddp/manuals/trunk/.

Pour télécharger un manuel complet, un accès direct au serveur Subversion est souvent la meilleure solution. Vous aurez besoin du paquet subversion sur votre propre machine.

Se connecter anonymement (en mode lecture seule) sur le serveur Subversion

Utilisez cette commande pour télécharger tous les fichiers :

svn co svn://svn.debian.org/svn/ddp/manuals/trunk manuals

Cela créera toute l'arborescence de la documentation.

Pour actualiser votre copie locale avec les modifications effectuées par d'autres personnes, entrez dans le répertoire manuals et lancez la commande :

svn export --force svn://svn.debian.org/svn/ddp/manuals

Se connecter au serveur Subversion avec des privilèges de mise à jour (svn)

Avant d'accéder au serveur Subversion en utilisant cette méthode, vous devez avoir le droit d'écriture. Lisez d'abord comment demander les permissions de mise à jour.

Utilisez cette commande pour télécharger tous les fichiers :

svn co svn+ssh://svn.debian.org/svn/ddp/manuals/trunk manuals

Cela créera toute l'arborescence de la documentation.

Pour actualiser votre copie locale avec les modifications effectuées par d'autres personnes, entrez dans le répertoire manuals et lancez la commande :

svn update

Se connecter au serveur Subversion avec des privilèges de mise à jour (git-svn)

Avant d'accéder au serveur Subversion en utilisant cette méthode, vous devez avoir le droit d'écriture. Lisez d'abord comment demander les permissions de mise à jour.

Utilisez cette commande pour télécharger tous les fichiers :

git svn clone -s -rHEAD svn+ssh://svn.debian.org/svn/ddp/manuals manuals

Cela créera toute l'arborescence de la documentation ainsi qu'un dépôt Git local sans les anciens historiques qui peuvent suivre le serveur Subversion d'alioth.

Pour actualiser votre copie locale avec les modifications effectuées par d'autres personnes, entrez dans le répertoire manuals et lancez la commande :

git svn rebase

Obtenir des privilèges de mise à jour

Les privilèges de mise à jour sont accessibles à quiconque souhaite participer à la rédaction de manuel. Mais en général, vous ne les obtenez qu'après avoir soumis une ou deux corrections utiles.

Pour obtenir des privilèges de mise à jour, envoyez une demande à la liste de discussions Debian documentation. Veuillez expliquez pourquoi vous avez besoin de cet accès et indiquer votre identifiant Alioth. Une fois votre demande approuvée, vous ferez partie du projet ddp sur Alioth.


Mécanisme de mise à jour automatique

Les pages publiées sur le web sont produites toutes les 4 heures lors de la reconstruction périodique du site www-master.debian.org.

Le script lance svn update, puis make -C manuals clean publish.

Le makefile est configuré pour reconstruire chaque sous-répertoire (qui contient la documentation maintenue), et pour installer les fichiers de chaque sous-répertoire dans le sous-répertoire doc/manuals/ du site web. Les makefiles des sous-répertoires sont dérivés du ddp/manuals/standard.makefile.

Les fichiers de documentation produits par le script de mise à jour sont disponibles sur https://www.debian.org/doc/manuals/.

Les fichiers-journaux produits par le script de mise à jour sont disponibles sur http://www-master.debian.org/build-logs/ddp/.

Notez que ce processus regénère le répertoire /doc/manuals/. Le contenu du répertoire /doc/ est généré soit depuis webwml soit depuis d'autres scripts, comme ceux qui extraient les manuels de certains paquets.