[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ suivant ]


APT HOWTO (Obsolete Documentation)
Chapitre 3 - Gestion des paquets


3.1 Mise à jour de la liste des paquets disponibles.

Le système de paquets utilise sa propre base de données pour garder une trace des paquets qui sont installés, de ceux qui ne sont pas installés et de ceux qui peuvent être installés. Le programme apt-get utilise cette base de données pour retrouver comment installer les paquets demandés par l'utilisateur ainsi que pour retrouver les paquets supplémentaires nécessaires afin qu'un paquet sélectionné fonctionne correctement.

Pour mettre à jour cette liste, vous pouvez utiliser la commande apt-get update. Cette commande vérifie la liste des paquets trouvés dans les archives dans /etc/apt/sources.list : voir Le fichier /etc/apt/sources.list, Section 2.1 pour plus d'informations sur ce fichier.

C'est une bonne idée d'exécuter cette commande de temps en temps pour vous garder, vous et votre système, informés des possibilités de mise à jour des paquets, particulièrement les mises à jour de sécurité.


3.2 Installation de paquets

Finalement, la procédure que vous attendiez tous ! Avec votre sources.list prêt et votre liste de paquets disponibles à jour, tout ce que vous avez à faire est de lancer apt-get pour obtenir le paquet que vous désirez installer. Par exemple, vous pouvez lancer :

     apt-get install xchat

apt cherchera dans sa base de données la version la plus récente de ce paquet et le récupérera à partir de l'archive correspondante indiquée dans sources.list. Dans le cas où ce paquet dépend d'autres — comme c'est le cas ici — apt vérifiera les dépendances et installera les paquets nécessaires. Par exemple :

     # apt-get install nautilus
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following extra packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0
     The following NEW packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0 nautilus
     0 packages upgraded, 4 newly installed, 0 to remove and 1  not upgraded.
     Need to get 8329kB of archives. After unpacking 17.2MB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Le paquet nautilus dépend des bibliothèques partagées citées, et apt les mettra dans l'archive. Si vous aviez donné les noms de ces bibliothèques sur la ligne de commande apt-get, apt ne vous aurait pas demandé si vous vouliez continuer : il aurait supposé que vous vouliez installer tous ces paquets.

Cela signifie que apt demande confirmation seulement quand il est nécessaire d'installer des paquets qui n'étaient pas spécifiés sur la ligne de commande.

Les options suivantes d'apt-get peuvent être utiles :

     -h  Ce texte d'aide
     -d  télécharge seulement - N'installe PAS, ni ne décompresse les paquets
     -f  Essaie de continuer si la vérification de l'intégrité échoue
     -s  Pas d'action. Effectue seulement une simulation
     -y  Suppose une réponse affirmative à toutes les requêtes et n'interroge pas
     -u  Affiche une liste des paquets à mettre à jour

Plusieurs paquets peuvent être sélectionnés pour installation sur une seule ligne. Les fichiers téléchargés sur le réseau sont placés dans le répertoire /var/cache/apt/archives pour une installation ultérieure.

Vous pouvez indiquer les paquets à retirer sur la même ligne de commande. Mettez seulement un « - » juste après le nom du paquet à enlever, comme ceci :

     # apt-get install nautilus gnome-panel-
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following extra packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0
     The following packages will be REMOVED:
       gnome-applets gnome-panel gnome-panel-data gnome-session
     The following NEW packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0 nautilus
     0 packages upgraded, 4 newly installed, 4 to remove and 1  not upgraded.
     Need to get 8329kB of archives. After unpacking 2594kB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Voyez la section Suppression de paquets, Section 3.3 pour plus de détails sur la suppression de paquets.

Si vous endommagez d'une manière ou d'une autre un paquet installé, ou si vous voulez simplement que les fichiers d'un paquet soient réinstallés avec la nouvelle version disponible, vous pouvez utiliser l'option --reinstall comme ça :

     # apt-get --reinstall install gdm
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     0 packages upgraded, 0 newly installed, 1 reinstalled, 0 to remove and 1  not
      upgraded.
     Need to get 0B/182kB of archives. After unpacking 0B will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

3.3 Suppression de paquets

Si vous ne voulez plus utiliser un paquet, vous pouvez le supprimer de votre système en utilisant apt. Pour ce faire, tapez seulement apt-get remove paquet. Par exemple :

     # apt-get remove gnome-panel
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following packages will be REMOVED:
       gnome-applets gnome-panel gnome-panel-data gnome-session
     0 packages upgraded, 0 newly installed, 4 to remove and 1  not upgraded.
     Need to get 0B of archives. After unpacking 14.6MB will be freed.
     Do you want to continue? [Y/n]

Comme vous pouvez le voir dans l'exemple ci-dessus, apt prend soin de supprimer les paquets qui dépendent du paquet dont vous avez demandé la suppression. Avec apt, il n'est pas possible de supprimer un paquet sans supprimer aussi les paquets dépendant de celui-ci.

Exécuter apt-get comme ci-dessus entraînera la suppression des paquets, mais leurs fichiers de configuration, s'il y en a, resteront intacts sur le système. Pour une suppression complète du paquet, lancez :

     # apt-get --purge remove gnome-panel
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following packages will be REMOVED:
       gnome-applets* gnome-panel* gnome-panel-data* gnome-session*
     0 packages upgraded, 0 newly installed, 4 to remove and 1  not upgraded.
     Need to get 0B of archives. After unpacking 14.6MB will be freed.
     Do you want to continue? [Y/n]

Remarquez après les noms le signe « * ». Cela indique que les fichiers de configuration vont aussi être supprimés.

Comme avec la méthode install, vous pouvez utiliser un symbole avec remove pour inverser le sens d'un paquet en particulier. Dans le cas de la suppression, si vous ajoutez un « + » juste après le nom du paquet, le paquet sera installé au lieu d'être supprimé.

     # apt-get --purge remove gnome-panel nautilus+
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following extra packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0 nautilus
     The following packages will be REMOVED:
       gnome-applets* gnome-panel* gnome-panel-data* gnome-session*
     The following NEW packages will be installed:
       bonobo libmedusa0 libnautilus0 nautilus
     0 packages upgraded, 4 newly installed, 4 to remove and 1  not upgraded.
     Need to get 8329kB of archives. After unpacking 2594kB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Notez que apt-get liste les paquets supplémentaires qui seront installés (c'est-à-dire, les paquets dont l'installation est nécessaire au bon fonctionnement du paquet dont l'installation a été demandée), ceux qui seront supprimés, et ceux qui seront installés (toujours dans les paquets supplémentaires).


3.4 Mise à niveau des paquets

La mise à niveau de paquets est une vraie réussite du système apt. Une simple commande suffit : apt-get upgrade. Vous pouvez utilisez cette commande pour mettre à niveau les paquets d'une même distribution, et aussi pour mettre à niveau vers une nouvelle distribution, bien que la commande apt-get dist-upgrade soit préférée à cette dernière ; voir Mettre à niveau vers une nouvelle distribution, Section 3.5 pour plus de détails.

Il est utile d'exécuter cette commande avec l'option -u. Cette option oblige apt à afficher la liste complète des paquets qui seront mis à niveau. Sans elle, vous ferez vos mises à niveau en aveugle. apt téléchargera les dernières version de chaque paquet et les installera dans le bon ordre. C'est important de toujours lancer apt-get update avant de l'essayer. Voir la section Mise à jour de la liste des paquets disponibles., Section 3.1. Observez cet exemple :

     # apt-get -u upgrade
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following packages have been kept back
       cpp gcc lilo
     The following packages will be upgraded
       adduser ae apt autoconf debhelper dpkg-dev esound esound-common ftp indent
       ipchains isapnptools libaudiofile-dev libaudiofile0 libesd0 libesd0-dev
       libgtk1.2 libgtk1.2-dev liblockfile1 libnewt0 liborbit-dev liborbit0
       libstdc++2.10-glibc2.2 libtiff3g libtiff3g-dev modconf orbit procps psmisc
     29 packages upgraded, 0 newly installed, 0 to remove and 3 not upgraded.
     Need to get 5055B/5055kB of archives. After unpacking 1161kB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Le processus est très simple. Notez que dans les premières lignes, apt-get dit que certains paquets ont été laissés de côté (NdT : « kept back »). Cela signifie qu'il y a de nouvelles versions de ces paquets qui ne seront pas installées pour plusieurs raisons. Les raisons possibles sont des dépendances cassées (un paquet dont il dépend n'a pas de version disponible en téléchargement) ou de nouvelles dépendances (le paquet dépend de nouveaux paquets depuis la dernière version).

Pour le premier cas, il n'y a pas de solution propre. Pour le second, il suffit d'exécuter apt-get install sur le paquet en question  il téléchargera ainsi les dépendances. Une meilleure solution est d'utiliser dist-upgrade. Voir la section Mettre à niveau vers une nouvelle distribution, Section 3.5.


3.5 Mettre à niveau vers une nouvelle distribution

Cette caractéristique d'apt permet de mettre à niveau tout un système Debian en une seule fois, soit par Internet ou soit par un nouveau cédérom (commandé ou téléchargé en image ISO).

Elle est aussi utilisée quand des changements dans les dépendances des paquets installés sont faits. Avec apt-get upgrade, ces paquets seraient laissés de côté (NdT :kept back).

Par exemple, supposons que vous utilisiez la révision 0 de la version stable de Debian et que vous achetiez un cédérom de la révision 3. Vous pouvez utiliser apt pour mettre à niveau votre système avec ce nouveau cédérom. Pour le faire, utilisez apt-cdrom (voir la section Ajouter un cédérom dans le fichier sources.list, Section 2.4) pour ajouter le cédérom à votre /etc/apt/sources.list et lancez apt-get dist-upgrade.

Il est important de noter que apt cherche toujours la version du paquet la plus récente. Ainsi, si votre /etc/apt/sources.list listait une archive qui a une version plus récente que la version sur le cédérom, apt téléchargerait le paquet à partir de là.

Dans l'exemple de la section Mise à niveau des paquets, Section 3.4, nous avons vu que quelques paquets avaient été laissés de côté (NdT  « kept back »). Nous allons maintenant résoudre ce problème par la méthode dist-upgrade :

     # apt-get -u dist-upgrade
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     Calculating Upgrade... Done
     The following NEW packages will be installed:
       cpp-2.95 cron exim gcc-2.95 libident libopenldap-runtime libopenldap1
       libpcre2 logrotate mailx
     The following packages have been kept back
       lilo
     The following packages will be upgraded
       adduser ae apt autoconf cpp debhelper dpkg-dev esound esound-common ftp gcc
       indent ipchains isapnptools libaudiofile-dev libaudiofile0 libesd0
       libesd0-dev libgtk1.2 libgtk1.2-dev liblockfile1 libnewt0 liborbit-dev
       liborbit0 libstdc++2.10-glibc2.2 libtiff3g libtiff3g-dev modconf orbit
       procps psmisc
     31 packages upgraded, 10 newly installed, 0 to remove and 1 not upgraded.
     Need to get 0B/7098kB of archives. After unpacking 3118kB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Notez maintenant que le paquet va être mis à niveau et des nouveaux paquets vont aussi être installés (les dépendances des paquets). Notez également que lilo est toujours laissé de côté. Il a probablement un problème plus important qu'une nouvelle dépendance. Nous pouvons le découvrir en lançant :

     # apt-get -u install lilo
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following extra packages will be installed:
       cron debconf exim libident libopenldap-runtime libopenldap1 libpcre2
       logrotate mailx
     The following packages will be REMOVED:
       debconf-tiny
     The following NEW packages will be installed:
       cron debconf exim libident libopenldap-runtime libopenldap1 libpcre2
       logrotate mailx
     The following packages will be upgraded
       lilo
     1 packages upgraded, 9 newly installed, 1 to remove and 31 not upgraded.
     Need to get 225kB/1179kB of archives. After unpacking 2659kB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Comme affiché ci-dessus, lilo a un nouveau conflit avec le paquet debconf-tiny, ce qui signifie qu'il ne peut pas être installé (ou mis à niveau) sans suppression de debconf-tiny.

Pour savoir ce qu'un paquet ajoute ou supprime, vous pouvez utiliser ceci :

     # apt-get -o Debug::pkgProblemResolver=yes dist-upgrade
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     Calculating Upgrade... Starting
     Starting 2
     Investigating python1.5
     Package python1.5 has broken dep on python1.5-base
       Considering python1.5-base 0 as a solution to python1.5 0
       Holding Back python1.5 rather than change python1.5-base
     Investigating python1.5-dev
     Package python1.5-dev has broken dep on python1.5
       Considering python1.5 0 as a solution to python1.5-dev 0
       Holding Back python1.5-dev rather than change python1.5
      Try to Re-Instate python1.5-dev
     Done
     Done
     The following packages have been kept back
       gs python1.5-dev
     0 packages upgraded, 0 newly installed, 0 to remove and 2  not upgraded.

Cette fois, il est facile de remarquer que le paquet python1.5-dev ne peut pas être installé à cause de dépendances non satisfaites : python1.5.


3.6 Supprimer des paquets non utilisés : apt-get clean et autoclean

Lorsque vous installez un paquet, APT récupère les fichiers nécessaires depuis les hôtes listés dans /etc/apt/sources.list, les stocke dans un référentiel local (/var/cache/apt/archives/), et ensuite procède à l'installation, voir Installation de paquets, Section 3.2.

Le référentiel local peut grandir dans le temps et utiliser beaucoup d'espace disque. Heureusement, APT fournit des outils pour gérer son référentiel local : les méthodes apt-get clean et autoclean.

apt-get clean supprime tout à part les fichiers verrou dans /var/cache/apt/archives/ et /var/cache/apt/archives/partial/. Ainsi, si vous avez besoin de réinstaller un paquet, APT devra le retélécharger.

apt-get autoclean supprime seulement les paquets qui ne peuvent plus être téléchargés.

L'exemple suivant montre comment apt-get autoclean fonctionne :

     # ls /var/cache/apt/archives/logrotate* /var/cache/apt/archives/gpm*
     logrotate_3.5.9-7_i386.deb
     logrotate_3.5.9-8_i386.deb
     gpm_1.19.6-11_i386.deb

Il y a deux fichiers pour le paquet logrotate et un pour le paquet gpm dans /var/cache/apt/archives.

     # apt-show-versions -p logrotate
     logrotate/stable uptodate 3.5.9-8
     # apt-show-versions -p gpm
     gpm/stable upgradeable from 1.19.6-11 to 1.19.6-12

apt-show-versions montre que logrotate_3.5.9-8_i386.deb fournit la version à jour de logrotate, donc logrotate_3.5.9-7_i386.deb est inutile car une version plus récente du paquet peut être rapatriée.

     # apt-get autoclean
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     Del gpm 1.19.6-11 [145kB]
     Del logrotate 3.5.9-7 [26.5kB]

Finalement, apt-get autoclean ne supprime que les anciens fichiers. Pour plus d'informations sur apt-show-versions, voyez Comment mettre à niveau un paquet d'une distribution Debian spécifique ?, Section 3.9.


3.7 Utiliser apt avec dselect

dselect est un programme qui aide les utilisateurs à sélectionner des paquets Debian pour les installer. Il est considéré comme un peu difficile et plutôt rébarbatif mais avec de la pratique vous pouvez maîtriser son interface console basée sur ncurses.

Un avantage de dselect est qu'il sait comment utiliser le fait que les paquets Debian « recommandent » et « suggèrent » d'autres paquets à installer. Pour utiliser ce programme, exécutez « dselect » en tant que root. Choisissez « apt » comme méthode d'accès. Ce n'est pas vraiment nécessaire, mais si vous n'utilisez pas de cédérom et que vous voulez télécharger des paquets à partir d'Internet, c'est la meilleure façon d'utiliser dselect.

Pour acquérir une meilleure compréhension de l'usage de dselect, lisez la documentation de dselect sur la page Debian http://www.debian.org/doc/ddp.

Après avoir fait votre sélection avec dselect, utilisez :

     # apt-get -u dselect-upgrade

comme dans l'exemple ci-dessous :

     # apt-get -u dselect-upgrade
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     The following packages will be REMOVED:
       lbxproxy
     The following NEW packages will be installed:
       bonobo console-tools-libs cpp-3.0 enscript expat fingerd gcc-3.0
       gcc-3.0-base icepref klogd libdigest-md5-perl libfnlib0 libft-perl
       libgc5-dev libgcc300 libhtml-clean-perl libltdl0-dev libsasl-modules
       libstdc++3.0 metamail nethack proftpd-doc psfontmgr python-newt talk tidy
       util-linux-locales vacation xbill xplanet-images
     The following packages will be upgraded
       debian-policy
     1 packages upgraded, 30 newly installed, 1 to remove and 0  not upgraded.
     Need to get 7140kB of archives. After unpacking 16.3MB will be used.
     Do you want to continue? [Y/n]

Comparez avec ce que nous avons vu lorsque nous avons lancé apt-get dist-upgrade sur le même système :

     # apt-get -u dist-upgrade
     Reading Package Lists... Done
     Building Dependency Tree... Done
     Calculating Upgrade... Done
     The following packages will be upgraded
       debian-policy
     1 packages upgraded, 0 newly installed, 0 to remove and 0  not upgraded.
     Need to get 421kB of archives. After unpacking 25.6kB will be freed.
     Do you want to continue? [Y/n]

Notez que beaucoup de paquets ci-dessus vont être installés parce que les autres paquets les « suggèrent » ou les « recommandent ». D'autres seront installés ou supprimés (dans le cas de lbxproxy, par exemple) grâce aux choix que nous avons faits lorsque nous naviguions dans la liste de paquets de dselect. dselect peut être un outil très puissant lorsqu'il est utilisé conjointement avec apt.


3.8 Comment garder un système mixte ?

L'utilisation d'une des versions de Debian en tant que distribution principale et un ou plusieurs paquets d'une autre branche peut être parfois intéressante pour certains utilisateurs.

Pour définir votre version principale de Debian, vous devriez modifier le fichier /etc/apt/apt.conf afin qu'il contienne la ligne suivante :

     APT::Default-Release "version";

Où, version est la version de Debian que vous souhaitez utiliser comme distribution principale. Les versions que vous pouvez utiliser sont stablen testing et unstable. Pour installer des paquets d'une autre version, vous devez utiliser APT de la manière suivante :

     # apt-get -t distribution install paquet

Pour que cela fonctionne, il est nécessaire que vous ayez au moins une source APT de la distribution que vous voulez utiliser dans votre /etc/apt/sources.list, les paquets doivent exister dans cette source.

Vous pouvez aussi demander une version spécifique d'un paquet en utilisant la syntaxe suivante :

     # apt-get install paquet= version

Par exemple, la ligne ci-dessous installera la version 2.2.4-1 du paquet nautilus :

     # apt-get install nautilus=2.2.4-1

IMPORTANT : la distribution « unstable » de Debian est la version où les nouvelles versions des paquets Debian sont d'abord déposées. Cette distribution voit tous les changements des paquets, petits et plus importants qui affectent beaucoup de paquets ou tout le système. Pour cette raison, cette version ne devrait pas être utilisée par des utilisateurs non expérimentés ni par ceux qui ont besoin de stabilité.

La distribution « testing » n'est pas nécessairement meilleure que « unstable » car elle ne reçoit pas rapidement les mises à jour de sécurité. Pour un serveur ou un système en production, préférez toujours la distribution stable.


3.9 Comment mettre à niveau un paquet d'une distribution Debian spécifique ?

Pour les utilisateurs de distribution mixte, apt-show-versions est un moyen sûr pour mettre à niveau leur système, en contrôlant la part de la distribution la moins stable qu'ils veulent. Pour l'instant, il est possible de mettre à niveau seulement vos paquets unstable en exécutant après avoir installé le paquet apt-show-versions :

     # apt-get install `apt-show-versions -u -b | grep unstable | cut -d ' ' -f 1`

3.10 Comment garder des versions spécifiques de paquets installés (complexe)

Vous avez sûrement eu l'occasion de modifier quelque chose dans un paquet et vous n'avez pas eu le temps ou l'envie de les transférer dans une nouvelle version du programme. Ou, par exemple, vous venez juste de passer à la distribution 3.0 de Debian, mais vous voulez continuer avec la version 2.2 pour certains paquets. Vous pouvez « épingler » la version que vous avez installée de manière à ce qu'elle ne soit pas mise à niveau.

Utiliser cette fonctionnalité est simple. Vous avez seulement besoin de modifier le fichier /etc/apt/preferences.

Le format est simple :

     Package: <package>
     Pin: <pin definition>
     Pin-Priority: <pin's priority>

Toutes les entrées doivent être séparées par une ligne vide. Par exemple, pour garder le paquet sylpheed que j'ai modifié pour utiliser « reply-to-list » dans la version 0.4.99, j'ai ajouté :

     Package: sylpheed
     Pin: version 0.4.99*

Notez que j'utilise un * (astérisque). C'est un « joker » ; cela signifie que je veux que cet « épinglage » soit valable pour toutes les versions commençant par 0.4.99. C'est parce que Debian donne un numéro de révision à ses paquets et je ne veux pas éviter l'installation de ces révisions. Et, par exemple, les versions 0.4.99-1 et 0.4.99-10 seront installées dès qu'elles seront disponibles. Notez que si vous avez modifié le paquet, vous ne voudrez pas procéder ainsi.

La priorité de l'épinglage aide à déterminer si un paquet correspondant aux lignes « Packages: » et « Pin: » sera installé, plus la priorité d'un paquet est grande, plus il est probable que le paquet correspondant sera installé. Si vous souhaitez plus de détails, vous pouvez lire apt_preferences(7), mais quelques exemples devraient vous donner quelques idées de base. Les exemples suivant décrivent les effets du positionnement du champ de priorité à différentes valeurs dans l'exemple sur sylpheed ci-dessus.

1001

La version 0.4.99 de sylpheed ne sera jamais remplacée par apt. Si elle est disponible, apt installera la version 0.4.99 même s'il doit remplacer un paquet avec une version supérieure. Seuls les paquets avec une priorité supérieure à 1000 peuvent remplacer un paquet existant par une version inférieure.

1000

L'effet est le même qu'avec une priorité de 1001, à l'exception qu'apt refusera d'installer la version 0.4.99 si une autre version est installée.

990

La version 0.4.99 sera remplacée seulement si une version supérieure est disponible dans la version de la distribution « préférée » en utilisant la variable APT::Default-Release (voir Comment garder un système mixte ?, Section 3.8 ci-dessus).

500

Toute version supérieure à 0.4.99 disponible dans n'importe quelle version de la distribution sera préférée à la version 0.4.99, mais la version 0.4.99 sera toujours préférée à une version moins élevée.

100

Toute version de sylpheed disponible dans n'importe quelle version de la distribution sera préférée à la version 0.4.99, comme toute version supérieure de sylpheed installée ; la version 0.4.99 sera donc installée seulement si aucune version n'est déjà installée. C'est la priorité des paquets installés.

-1

Les priorités négatives sont aussi permises et empêchent la version 0.4.99 d'être installée.

Un épinglage peut être relatif à la version, la distribution ou l'origine d'un paquet.

Pour épingler une version, nous avons vu qu'on pouvait utiliser les numéros de version de manière littérale aussi bien que les jokers pour spécifier plusieurs versions en une fois.

L'option release dépend du fichier Release d'un référentiel d'apt ou d'un cédérom. Cette option peut être sans intérêt si vous utilisez des référentiels de paquets qui ne contiennent pas ce fichier. Vous pouvez voir le contenu de ce fichier Release dans /var/lib/apt/lists. Les paramètres de la distribution sont : a (archive), c (composants), v (version), o (origine) et l (label).

Un exemple :

     Package: *
     Pin: release v=2.2*,a=stable,c=main,o=Debian,l=Debian
     Pin-Priority: 1001

Dans cet exemple, nous avons choisi les versions Debian 2.2* (qui peuvent être 2.2r2, 2.2r3 — cela satisfait les distributions qui incluent les correctifs de sécurité et d'autres mises à jour très importantes), le référentiel stable, la section main (opposée à contrib ou non-free) et l'origine et le label Debian. L'origine (o=) définit qui a produit ce fichier Release, le label (l=) définit le nom de la distribution : Debian pour Debian elle-même et Progeny pour Progeny, par exemple. Un simple fichier Release :

     $ cat /var/lib/apt/lists/ftp.debian.org.br_debian_dists_potato_main_binary-i386_Release
     Archive: stable
     Version: 2.2r3
     Component: main
     Origin: Debian
     Label: Debian
     Architecture: i386

[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ suivant ]


APT HOWTO (Obsolete Documentation)

1.8.10.4 - mars 2005

Gustavo Noronha Silva kov@debian.org
Traduction de Julien Louis leonptitlouis@ifrance.com