[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ 12 ] [ 13 ] [ 14 ] [ 15 ] [ 16 ] [ suivant ]


La FAQ Debian GNU/Linux
Chapitre 8 - Outils de gestion des paquets Debian


8.1 Quels sont les programmes fournis par Debian pour la gestion des paquets ?

Il y a beaucoup d'outils utilisés pour la gestion des paquets Debian, depuis des outils basés sur des interfaces texte ou graphique aux outils de bas niveau utilisés pour l'installation des paquets. Tous les outils disponibles reposent sur les outils de plus bas niveau pour fonctionner correctement et sont présentés ici selon un niveau de complexité décroissant.

Il est important de comprendre que les outils de gestion des paquets Debian de haut niveau comme aptitude ou dselect reposent sur apt qui lui-même utilise dpkg pour la gestion des paquets sur le système.

Consultez le Chapitre 2. Gestion des paquets Debian de la Référence Debian pour plus d'informations sur les outils de gestion des paquets Debian. Ce document est disponible dans différentes langues et formats.


8.1.1 dpkg

C'est le programme principal de gestion des paquets. Dpkg peut être exécuté avec beaucoup d'options. Quelques utilisations courantes :


8.1.2 APT

APT est le Advanced Package Tool et fournit le programmme apt-get. Apt-get fournit un moyen simple pour installer des paquets depuis la ligne de commande. À la différence de dpkg, apt-get ne comprend pas les fichiers .deb, il travaille avec le nom du paquet et peut seulement installer les archives .deb depuis une source indiqué dans /etc/apt/sources.list. Apt-get peut appeler directement dpkg après avoir téléchargé l'archive [5] .deb depuis les sources.

Les options les plus courantes de apt-get :

Notez que vous devez être authentifié en tant que root pour exécuter toutes commandes qui modifient le système de paquets.

Notez que apt-get installe désormais par défaut les paquets recommandés et constitue le programme de référence pour la gestion des paquets en console, leur installation mais aussi la mise à jour du système.

La suite d'outils apt inclut aussi le programme apt-cache pour questionner les listes de paquet. Vous pouvez l'utiliser pour trouver des paquets fournissant des fonctionnalités spécifiques à l'aide d'une simple requête ou d'une expression rationnelle et par des questions sur les dépendances dans le système de gestion des paquets. Les options les plus courantes de apt-cache :

Pour plus d'informations, installez le paquet apt et lisez les pages de manuel apt-get(8) et sources.list(5). Vous pouvez aussi lire la documentation sur apt-get, installez le paquet apt-doc et lisez /usr/share/doc/apt-doc/guide.html/index.html.


8.1.3 aptitude

Aptitude est un gestionnaire de paquet pour les systèmes Debian GNU/Linux qui fournit une interface au gestionnaire de paquet apt. Aptitude est une interface texte basée sur la bibliothèque curses, il peut être utilisé pour effectuer des tâches d'administration de manière rapide et facile.

Aptitude fournit les mêmes fonctionnalités que dselect et apt-get, ainsi que des fonctions additionelles non présentes dans les autres programmes :

Vous pouvez utiliser aptitude au travers d'une interface graphique (en lançant simplement aptitude) ou directement en ligne de commande. La syntaxe utilisée en ligne de commande est très similaire à celle utilisée avec apt-get. Par exemple, pour installer le paquet foo vous pouvez lancer aptitude install foo.

Notez que aptitude est le gestionnaire de paquet recommandé pour la gestion quotidienne des paquets en console.

Pour plus d'informations, lisez la page de manuel aptitude(8) et installez le paquet de documentation aptitude-doc.


8.1.4 synaptic

synaptic est un gestionnaire graphique de paquets qui vous permet d'installer, de mettre à jour et de supprimer des paquets logiciels d'une manière conviviale. En plus des fonctionnalités offertes par aptitude, synaptic permet d'éditer la liste des dépôts de logiciels et de parcourir toute la documentation relative à un paquet. Pour plus d'informations, consulez le site web de Synaptic.


8.1.5 tasksel

Lorsque vous désirez effectuer une tâche particulière, il peut être difficile de trouver les paquets appropriés à votre besoin. Les développeurs Debian ont défini des tâches : une tâche est un ensemble de paquets Debian distincts qui sont tous destinés à la même activité. Les tâches peuvent être installées en utilisant le programme tasksel ou aptitude.

Typiquement, l'installateur Debian installe automatiquement la tâche associée aux systèmes standards ainsi que la tâche d'environnement bureautique. L'environnement bureautique installé dépendra du support CD/DVD utilisé, il s'agira la plupart du temps du bureau GNOME (tâche gnome-desktop). Ainsi, en fonction de vos choix lors de l'installation, des tâches seront automatiquement installées sur votre système. Par exemple, la tâche correspondante à votre langue sera installée, ainsi que la tâche laptop si vous utilisez un ordinateur portable reconnu comme tel par l'installateur.


8.1.6 Autres outils de gestion des paquets


8.1.6.1 dselect

Ce programme est une interface pilotée par menu pour le système de gestion de paquet de Debian. Pour Woody et les publications précédentes, il s'agissait de la principale interface de gestion des paquets. Aujourd'hui, il est reommandé aux utilisateurs de se tourner plutôt vers aptitude, outil avec lequel les utilisateurs se sentent plus à l'aise. De plus aptitude est plus recommandé que dselect pour les mises à niveau à grande échelle. Pour plus d'informations sur aptitude, veuillez consultez aptitude, Section 8.1.3.

dselect peut :

Au lancement dselect présente à l'utilisateur un menu avec sept choix, chacun d'eux est une action spécifique. L'utilisateur peut choisir l'une de ces actions, en déplaçant la sélection avec les flèches du clavier, puis en appuyant sur la touche <entrée> pour choisir l'action désirée.

Ce que l'utilisateur voit va dépendre de l'action qu'il a choisi. S'il choisit une des options autre que Accéder ou Sélection, alors dselect exécutera simplement l'action choisie : par exemple, si l'utilisateur choisit l'action Retirer, alors dselect procédera à la suppression de tous les fichiers marqués à supprimer la dernière fois que l'utilisateur a choisi l'action Sélection.

Les deux menus, Accéder et Sélection, amènent dans un nouveau menu. Dans les deux cas, l'écran est divisé en deux : l'écran du haut donne une liste défilable de choix, tandis que l'écran du bas donne une courte explication de chaque choix.

Une aide en ligne est disponible, appuyez sur la touche <?> pour obtenir l'aide à tout moment.

L'ordre de présentation des actions dans le premier menu de dselect reflète l'ordre dans lequel un utilisateur exécutera normalement dselect pour installer des paquets. Cependant, un utilisateur peut sélectionner n'importe lequel des choix principaux de menu aussi souvent que nécessaire (y compris en ignorer, selon ce qu'il veut faire).


8.1.6.2 dpkg-deb

Ce programme travaille sur les fichiers archive Debian (.deb). Quelques utilisations courantes :

Notez que tous les paquets qui ont été simplement désarchivés en utilisant dpkg-deb --extract ne seront pas correctement installés, vous devriez employer dpkg --install à la place.

Vous trouverez plus d'informations dans la page de manuel dpkg-deb(1).


8.1.6.3 dpkg-split

Ce programme permet de diviser de gros paquets en fichiers plus petits (par exemple, pour les copier sur un ensemble de disquettes) et peut aussi être utilisé pour concaténer un ensemble de fichiers dans un seul fichier. On peut seulement l'utiliser sur un système Debian (c.-à-d. un système contenant le paquet dpkg), puisqu'il utilise le programme dpkg-deb pour analyser le paquet Debian.

Par exemple, pour diviser un gros fichier .deb en N parties,


8.2 Debian prétend pouvoir mettre à jour un programme en fonctionnement ; comment est-ce que c'est possible ?

Le noyau (et le système de fichiers) dans les système Debian GNU/Linux permet le remplacement de fichiers même lorsqu'ils sont utilisés.

Debian fournit aussi un programme appelé start-stop-daemon qui est utilisé pour activer les démons au démarrage du système ou les arrêter lors d'un changement de niveau d'execution (par exemple, lors du passage du mode multi-utilisateur au niveau mono-utilisateur ou lors de l'arrêt du système). Ce programme est aussi utilisé par les scripts d'installation, lors de l'installation d'un paquet contenant un démon, pour arrêter les démons en fonctionnement et les redémarrer si nécessaire.


8.3 Comment savoir si un paquet est déjà installé sur un système Debian ?

Pour connaître l'état de tous les paquets installés sur un système Debian exécutez la commande

     dpkg --list

Ceci affiche un résumé sur une ligne pour chaque paquet, donnant un symbole de l'état avec deux lettres (expliqué dans l'entête), le nom du paquet, la version installée, et une courte description.

Vous pouvez connaître l'état de paquets dont le nom correspond au motif commençant par « foo » en exécutant la commande :

     dpkg --list 'foo*'

Pour obtenir un rapport plus détaillé pour un paquet particulier, lancez la commande :

     dpkg --status packagename

8.4 Comment afficher la liste des fichiers d'un paquet installé ?

Pour lister tous les fichiers fournis par le paquet installé foo, exécutez la commande suivante :

     dpkg --listfiles foo

Rappelez-vous que les fichiers créés par les scripts d'installation ne sont pas affichés.


8.5 Comment trouver le paquet contenant un fichier particulier ?

Pour identifier le paquet qui a produit le fichier appelé foo, exécutez l'une des commandes suivantes :


8.6 Pourquoi « foo-data » n'est-il pas supprimé quand je désinstalle « foo » ? Comment m'assurer que des paquets obsolètes de bibliothèques sont purgés ?

Certains paquets sont découpés en un paquet pour le programme (« foo ») et un paquet pour les données (« foo-data ») (ou en « foo » et « foo-doc »). Cela est vrai pour beaucoup de jeux, d'applications multimédia et de dictionnaires dans Debian. Cela a été introduit parce que certains utilisateurs pourraient vouloir accéder aux données sans installer le programme ou parce que le programme peut être exécuté sans les données.

Des situations similaires apparaissent lorsqu'il s'agit de gérer les bibliothèques : généralement elles sont installées puisque des paquets applicatifs dépendent d'elles. Lorsqu'un paquet applicatif est purgé, le paquet fournissant la bibliothèque peut être conservé sur le système. Par exemple, lorsqu'une application ne dépend plus de libdb4.2, mais de libdb4.3, le paquet libdb4.2 peut être conservé après la mise à jour du paquet applicatif.

Dans ces cas, « foo-data » ne dépend pas de « foo », donc quand vous supprimez le paquet « foo » la plupart des outils de gestion de paquets ne supprimeront pas automatiquement « foo-data ». Cela reste valable pour les paquets de bibliothèques. Ceci est nécessaire pour ne pas avoir de dépendance circulaire. Si vous utilisez aptitude (voir aptitude, Section 8.1.3) comme outil de gestion de paquet, il dépistera les paquets installés automatiquement et les supprimera quand ils ne seront plus utilisés par aucun paquet.


[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ 12 ] [ 13 ] [ 14 ] [ 15 ] [ 16 ] [ suivant ]


La FAQ Debian GNU/Linux

version 5.0.2, 2 Juin 2013

Vous trouverez la liste des auteurs à Auteurs de la FAQ Debian