Nécessaire de stand

Le passé a vu de nombreux problèmes liés à l'organisation de stands. Le but de ce document est de faire la lumière sur ces problèmes.

Avant tout, le projet Debian n'a pas d'argent à dépenser pour les expositions, en particulier pas d'objets à prêter (tels que tapis, tables, présentoirs, etc.). En conséquence le projet a besoin que la totalité du stand soit parrainé par les organisateurs, et non seulement l'emplacement, afin de pouvoir tenir un stand convenable et bien pourvu en personnel.

Ensuite, tout ce qui est montré sur un stand Debian lors d'une exposition est prêté par des personnes ou des entreprises qui nous soutiennent. Tout l'équipement est fourni par des gens de Debian intéressés par la tenue du stand. Toutes les dépenses, que ce soit pour le logement ou le transport, sont normalement payées par ces personnes de leur poche. Toutes les autres dépenses réalisées pour rendre le stand attrayant (c'est-à-dire les bandeaux, les affiches, les t-shirts, etc.) sont aussi payées par elles.

Cela signifie que si seule la fourniture d'espace pour un stand est assurée, il aura l'air misérable, car sans électricité, pas d'ordinateur pour montrer quoique ce soit (l'électricité étant nécessaire pour faire fonctionner les machines et les écrans), ou alors seuls des portables pourront être utilisés, mais ils n'ont pas une autonomie supérieure à quatre heures. De plus, cela signifie aussi que les gens qui tiendront le stand devront s'asseoir sur le sol si personne ne fournit de tables, de chaises ou de tapis.

En bref, un tel stand aura vraiment l'air misérable. Et il faut se demander si cela ne prouverait pas le haut niveau de l'exposition, un projet faible ou montrerait que les organisateurs n'ont pas d'argent ou ne veulent pas dépenser d'argent pour des projets de logiciels libres.

Après tout, de tels projets de logiciels libres créent les produits pour lesquels les organisateurs sont payés. Sans tous ces projets fournissant des logiciels libres, aucune conférence ne couvrirait ces mêmes logiciels. Aucune entreprise ne fonderait son travail sur ce type de logiciels. En prenant cela en compte, qu'est-ce qui empêche les organisateurs de la conférence de fournir un stand complet pour ces projets ? Que représente un stand de 500 euros pour une entreprise qui fait payer des droits d'entrée bien plus importants ?