A.2. Démarrer l'installateur

L'équipe debian-cd fournit des images sur cédérom contenant l'installateur sur la page Debian CD. Pour savoir où trouver des cédéroms, lisez Section 4.1, « Cédéroms Debian GNU/Linux officiels ».

Certaines méthodes d'installation demandent des images différentes des images sur cédérom. La Section 4.2.1, « Où trouver les fichiers d'installation ? » explique comment trouver des images sur les miroirs Debian.

Les sections suivantes donnent des précisions sur les images nécessaires pour chaque type d'installation.

A.2.1. Cédérom

Pour installer etch avec l'installateur, il existe deux sortes d'image, appelées images « netinst ». Ces images s'amorcent à partir du cédérom et installent les paquets en les récupérant sur le réseau, d'où le nom, « netinst ». La différence entre ces images est que, sur l'image complète, sont inclus les paquets du système de base, tandis que sur l'image « business card » ces paquets sont récupérés sur le web. Si vous préférez, vous pouvez obtenir une image complète qui n'a pas besoin du réseau pour l'installation. Seul le premier cédérom de cet ensemble est nécessaire.

Téléchargez l'image que vous préférez et gravez-la sur un cédérom. Pour amorcer à partir du cédérom, vous devrez sans doute changer la configuration du BIOS ; c'est expliqué dans la Section 3.6.1, « Le menu de configuration du BIOS ».

A.2.2. Disquettes

Si vous ne pouvez pas amorcer le système à partir d'un cédérom, vous pouvez télécharger des images sur disquette. Vous avez besoin de floppy/boot.img, floppy/root.img et peut-être d'une ou de plusieurs disquettes de pilotes.

La disquette d'amorçage est celle qui contient boot.img. Lors de l'amorçage, cette disquette demandera l'insertion de la seconde disquette, celle qui contient root.img.

Si vous prévoyez d'utiliser le réseau pour faire l'installation, vous aurez besoin d'une disquette qui contient floppy/net-drivers-1.img. Pour des cartes réseau moins communes, la gestion des cartes PCMCIA ou la gestion du réseau par USB, vous aurez besoin d'une deuxième disquette, floppy/net-drivers-2.img.

Si vous possédez un cédérom que vous ne pouvez utiliser pour l'amorçage, amorcez à partir des disquettes et prenez floppy/cd-drivers.img sur une disquette de pilotes pour terminer l'installation avec votre cédérom.

Les disquettes font partie des supports les moins fiables. Attendez-vous à trouver beaucoup de disquettes défectueuses (lisez la Section 5.3.2, « Fiabilité des disquettes »). Chaque fichier .img téléchargé doit être placé sur une seule disquette. Vous pouvez utiliser la commande dd pour écrire sur /dev/fd0, ou tout autre moyen, voyez la Section 4.3, « Comment créer des disquettes depuis des images disque ? ». Puisque vous avez plusieurs disquettes, c'est une bonne idée de les étiqueter.

A.2.3. Clés USB

On peut aussi amorcer à partir d'un support USB amovible. Par exemple, une clé USB, facilement transportable, peut servir à installer Debian.

Pour préparer la clé USB, la méthode la plus simple est de télécharger le fichier hd-media/boot.img.gz, et d'extraire avec gunzip l'image de 256 Mo. Transférez ensuite cette image sur la clé, dont la taille doit évidemment être au moins égale à 256 Mo. Bien sûr, cela détruira toutes les données présentes sur la clé. Puis montez la clé, avec un système de fichiers FAT. Téléchargez maintenant une image de type « netinst » et copiez ce fichier, dont le nom doit se terminer par .iso, sur la clé.

Il y a des moyens plus souples de mettre en oeuvre une clé USB et l'installateur Debian peut fonctionner avec des clés qui possèdent moins de mémoire. Pour des précisions, voyez la Section 4.4, « Préparation des fichiers pour un amorçage avec une clé USB ».

Certains BIOS peuvent lancer directement des périphériques USB, d'autres non. Il vous faudra configurer le BIOS et permettre l'amorçage d'un « disque amovible » ou d'un « USB-ZIP ». Pour des précisions, voyez la Section 5.1.3, « Amorcer sur une clé USB ».

A.2.4. Amorcer sur le réseau

Il est aussi possible de lancer l'installateur Debian à partir du réseau. Les différentes méthodes pour cet amorçage réseau dépendent de l'architecture et de la configuration. Les fichiers dans netboot/ servent à l'amorçage de l'installateur.

La méthode la plus facile est l'amorçage de type PXE. Extrayez les fichiers de netboot/pxeboot.tar.gz dans le répertoire /var/lib/tftpboot ou dans le répertoire que demande le serveur tftp. Et configurez le serveur DHCP pour qu'il passe le nom /pxelinux.0 aux clients. Avec un peu de chance, tout marchera bien. Pour des instructions précises, voyez la Section 4.6, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis le réseau avec TFTP ».

A.2.5. Amorcer depuis un disque dur

Il est possible de faire une installation sans utiliser de support amovible, par exemple avec un disque dur possédant déjà un autre système d'exploitation. Téléchargez hd-media/initrd.gz, hd-media/vmlinuz et une image CD dans le répertoire racine du disque. Assurez-vous que le nom de l'image CD se termine par .iso. Maintenant, il suffit d'amorcer Linux avec initrd. La Section 5.1.2, « Amorcer à partir de Linux avec LILO ou GRUB » explique comment faire.