5.1. Démarrer l'installateur sur Intel x86

Note

Voyez Section D.6, « L'installateur graphique » pour savoir comment amorcer l'installateur graphique.

5.1.1. Amorcer depuis un cédérom

La manière la plus simple est d'utiliser les cédéroms Debian. Si vous avez un jeu de cédéroms et si votre machine peut s'amorcer depuis un cédérom, c'est parfait ! Il suffit de configurer votre système pour amorcer depuis le cédérom (voyez la Section 3.6.2, « Sélection du périphérique d'amorçage »), de placer votre cédérom et de réamorcer. Vous pouvez continuer avec le chapitre suivant.

Notez que certains lecteurs de cédéroms peuvent demander des pilotes particuliers et sont donc inaccessibles au tout début de l'installation. Si cette façon d'installer échoue, veuillez lire dans ce chapitre les paragraphes sur les autres noyaux et sur les autres méthodes d'installation possibles.

Même si vous ne pouvez amorcer depuis un cédérom, vous pourrez probablement installer les composants du système ou les paquets que vous voulez à partir du cédérom. Amorcez simplement à partir d'un autre support, des disquettes par exemple. Lorsqu'arrivera le moment d'installer le système d'exploitation, le système de base et les paquets, faites pointer le système d'installation sur le lecteur de cédérom.

Si vous avez des problèmes lors de l'amorçage, voyez la Section 5.3, « Dysfonctionnements pendant la procédure d'installation ».

5.1.2. Amorcer à partir de Linux avec LILO ou GRUB

Pour amorcer l'installateur sur un disque dur, vous devez d'abord télécharger les fichiers et les installer comme l'explique la section Section 4.5, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis un disque dur ».

Si vous voulez utiliser le disque seulement pour l'amorçage et ensuite utiliser le réseau pour télécharger tous les paquets, vous devez récupérer le fichier netboot/debian-installer/i386/initrd.gz et le noyau qui lui correspond, netboot/debian-installer/i386/linux. Vous pourrez ainsi repartitionner le disque sur lequel se trouve l'installateur. Toutefois cette opération demande un grand soin.

Si vous voulez préserver une partition de ce disque, vous pouvez télécharger le fichier hd-media/initrd.gz et le noyau correspondant ; copiez aussi une image CD sur le disque (assurez-vous que le nom de cette image finit en .iso). L'installateur peut alors se lancer à partir du disque dur et s'installer à partir de cette image, sans avoir besoin du réseau.

Pour LILO, vous devez configurer deux choses essentielles dans /etc/lilo.conf :

  • le chargement de initrd.gz au moment de l'amorçage ;

  • l'utilisation par le noyau vmlinuz d'un disque virtuel en mémoire comme sa partition racine.

Voici un exemple de fichier /etc/lilo.conf :

image=/boot/newinstall/vmlinuz
       label=newinstall
       initrd=/boot/newinstall/initrd.gz

Pour plus de précisions, référez-vous aux pages de manuel de initrd(4) et de lilo.conf(5). Exécutez maintenant lilo et relancez la machine.

La procédure pour GRUB est relativement similaire. Cherchez le fichier menu.lst dans le répertoire /boot/grub/ (parfois dans /boot/boot/grub/), ajoutez les lignes suivantes :

title  New Install
kernel (hd0,0)/boot/newinstall/vmlinuz
initrd (hd0,0)/boot/newinstall/initrd.gz

et redémarrez.

Il sera peut-être nécessaire d'augmenter le paramètre ramdisk_size, selon l'image que vous démarrez. À partir de maintenant, il ne devrait plus y avoir de différences entre GRUB et LILO.

5.1.3. Amorcer sur une clé USB

Supposons que tout a été préparé comme l'expliquent les sections Section 3.6.2, « Sélection du périphérique d'amorçage » et Section 4.4, « Préparation des fichiers pour un amorçage avec une clé USB ». Branchez maintenant votre clé USB dans un port libre et relancez la machine. Le système devrait se lancer et une invite boot: apparaître. Maintenant, vous pouvez saisir des paramètres optionnels ou simplement appuyer sur la touche Enter.

5.1.4. Amorcer depuis des disquettes

Vous devez avoir déjà téléchargé les images de disquettes nécessaires à partir des images présentes dans Section 4.3, « Comment créer des disquettes depuis des images disque ? ».

Pour amorcer depuis la disquette d'amorçage, placez-la dans le premier lecteur de disquette, éteignez la machine comme vous le faites habituellement puis rallumez-la.

Pour réaliser l'installation à partir d'un lecteur LS-120 (version ATAPI) avec un jeu de disquettes, vous devrez préciser l'emplacement virtuel du lecteur de disquette. On utilise le paramètre d'amorçage root=, en indiquant le périphérique que le pilote ide-floppy aura simulé. Par exemple si votre lecteur est connecté sur la première interface IDE en seconde position sur le câble, entrez install root=/dev/hdc à l'invite de démarrage.

Remarquez bien que sur certaines machines Control-Alt-Delete ne remet pas correctement la machine à zéro. Éteindre la machine est alors recommandé. Si vous installez depuis un système d'exploitation existant, (p. ex. à partir d'une machine MS-DOS), vous n'aurez pas le choix. Sinon, éteignez la machine et rallumez-la.

La disquette sera lue et vous devriez apercevoir un écran présentant la disquette d'amorçage et l'invite boot: au bas de l'écran.

Une fois que vous avez appuyé sur la touche Enter, vous devez voir le message Loading... suivi par Uncompressing Linux... et ensuite un écran rempli d'informations sur les éléments matériels de votre machine. Vous pouvez trouver un complément d'information sur cette phase dans la Section 5.3.5, « Comprendre les messages du noyau au démarrage ».

Après avoir démarré depuis la disquette d'amorçage, la disquette root est demandée. Insérez-la puis pressez la touche Enter et le contenu est chargé en mémoire. L'installateur Debian est automatiquement lancé.

5.1.5. Amorcer avec TFTP

Pour amorcer depuis le réseau, il vous faut une connexion au réseau et un serveur TFTP (DHCP, RARP, ou BOOTP).

La méthode d'installation avec amorçage depuis TFTP est décrite dans : Section 4.6, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis le réseau avec TFTP ».

Il y a plusieurs façons d'amorcer avec TFTP sur une machine i386.

5.1.5.1. Carte réseau ou carte mère avec PXE

Il est possible que votre interface réseau ou votre carte mère permette l'amorcage PXE. C'est une réimplémentation de l'amorçage TFTP par Intel™. Dans ce cas, vous pourrez configurer votre bios pour qu'il s'amorce sur le réseau.

5.1.5.2. Carte réseau avec ROM de démarrage réseau

Une carte d'interface réseau peut offrir la possibilité de démarrer par TFTP.

5.1.5.3. Etherboot

Le projet etherboot offre des disquettes d'amorçage et même des ROM qui permettent l'amorçage par TFTP.

5.1.6. L'invite d'amorçage

Quand l'installateur démarre, une invite d'amorçage, boot: apparaît dans un joli écran montrant le logo de la distribution.

Press F1 for help, or ENTER to boot:

Vous pouvez maintenant appuyer sur la touche Enter pour lancer l'installateur avec les options par défaut, ou vous pouvez indiquer une méthode spécifique d'installation avec d'autres paramètres d'amorçage.

Des informations utiles sur les paramètres d'amorçage peuvent être consultées en pressant les touches F3 à F8. Si vous ajoutez des paramètres à la ligne de commande, n'oubliez pas d'indiquer la méthode d'amorçage (la valeur par défaut est install) et un espace avant le premier paramètre (par exemple, install fb=false).

Note

Si vous installez le système depuis une machine distante qui offre une interface texte à la console VGA, il se peut que l'écran graphique n'apparaisse pas ; vous pouvez aussi ne pas voir l'invite d'amorçage elle-même. Sur ces systèmes distants comme la console texte « integrated Lights Out » (iLO) de Compaq ou la « Integrated Remote Assistant » (IRA) de HP, vous pouvez simplement appuyer sur la touche F1 [6] pour sauter cet écran et voir le texte d'aide. Une fois dans l'aide, les touches produiront le résultat attendu. Pour empêcher l'installateur d'utiliser le tampon vidéo dans la suite de l'installation, vous pouvez ajouter le paramètre fb=false à l'invite d'amorçage.



[6] Ces systèmes demandent parfois des séquences spéciales pour activer cette touche. Par exemple, la console IRA utilise Ctrl-F1.