4.4. Préparation des fichiers pour un amorçage avec une clé USB

Pour préparer une clé USB, vous avez besoin d'un système GNU/Linux fonctionnel qui gère les périphériques USB. Vérifiez que le module du noyau usb-storage est chargé (modprobe usb-storage) et trouvez à quel périphérique SCSI la clé USB est affectée (dans l'exemple qui suit, ce sera /dev/sda). Pour pouvoir écrire sur la clé, il vous faudra enlever la protection contre l'écriture.

Notez que la taille de la clé doit être au moins égale à 256 Mo. Pour des tailles inférieures, voyez Section 4.4.2, « Copie des fichiers — méthode détaillée ».

4.4.1. Copie des fichiers — méthode simple

Le fichier hd-media/boot.img.gz contient tous les fichiers de l'installateur, le noyau et le programme yaboot avec son fichier de configuration. Créez une partition « Apple_Bootstrap » sur la clé avec la commande C de mac-fdisk et mettez l'image avec :

# zcat boot.img.gz > /dev/sda2

Avertissement

Bien sûr, toutes les données présentes sur la clé seront détruites. Assurez-vous d'utiliser le périphérique correspondant à votre clé !

Montez ensuite la clé (mount /dev/sda2 /mnt), qui aura maintenant un système de fichiers HFS, et copiez une image ISO de type « netinst » ou « businesscard ». Consultez Section 4.4.3, « Ajouter une image ISO ». Le nom de ce fichier doit se terminer par .iso. Démontez la clé (umount /mnt) et voilà, c'est fait !

4.4.2. Copie des fichiers — méthode détaillée

Si vous aimez la souplesse d'utilisation ou si vous voulez simplement savoir ce qui se passe, vous pouvez utiliser la méthode suivante pour mettre les fichiers sur la clé.

4.4.2.1. Partitionner un périphérique USB sur PowerPC

La plupart des périphériques USB ne sont pas prêts à être amorcés par le microprogramme Open Firmware, et vous devez les repartitionner. Sur les systèmes Mac, faites mac-fdisk /dev/sda, initialisez une nouvelle table des partitions avec la commande i et créez une nouvelle partition Apple_Bootstrap avec la commande C. Remarquez que la première partition sera toujours la table des partitions elle-même. Saisissez :

$ hformat /dev/sda2

Faites attention à utiliser le périphérique correct pour la clé. Le programme hformat se trouve dans le paquet Debian hfsutils.

Pour pouvoir lancer le noyau après l'amorçage sur la clé, nous y mettons un programme d'amorçage. Le programme yaboot peut être installer sur un système de fichiers HFS et configuré en modifiant un simple fichier texte. On peut modifier la configuration du programme d'amorçage avec tous les systèmes d'exploitation qui acceptent le système de fichiers HFS.

L'utilitaire ybin de yaboot ne comprend pas pour l'instant les périphériques USB, et vous devrez installer yaboot manuellement avec les outils hfsutils. Saisissez :

$ hmount /dev/sda2
$ hcopy -r /usr/lib/yaboot/yaboot :
$ hattrib -c UNIX -t tbxi :yaboot
$ hattrib -b :
$ humount

Encore une fois, faites bien attention à utiliser le nom correct pour la clé. La partition ne doit pas être montée pendant la procédure. Cette procédure met le programme d'amorçage sur la partition et utilise les outils HFS pour préparer ce programme à être lancé par le microprogramme Open Firmware. Ensuite, la clé USB peut être préparée avec les outils standards d'Unix.

Montez la partition (mount /dev/sda2 /mnt) et copiez les fichiers suivants sur la clé :

  • vmlinux (noyau binaire)

  • initrd.gz (image du disque virtuel initial)

  • yaboot.conf (fichier de configuration de yaboot)

  • boot.msg (message optionnel)

  • Modules optionnels du noyau

Le fichier de configuration yaboot.conf doit contenir les lignes suivantes :

default=install
root=/dev/ram

message=/boot.msg

image=/vmlinux
        label=install
        initrd=/initrd.gz
        initrd-size=10000
        read-only

Remarquez que la valeur du paramètre ramdisk_size doit être augmentée avec la taille de l'image qui est amorcée.

4.4.3. Ajouter une image ISO

L'installateur recherchera une image ISO Debian sur la clé où prendre les données nécessaires à l'installation. Il vous faut donc copier une image ISO (« businesscard », « netinst » ou même l'image complète) sur la clé. Le nom de cette image doit se terminer par .iso.

Si vous voulez faire une installation sur le réseau, sans utiliser d'image ISO, vous sauterez bien sûr l'étape précédente. De plus vous devrez utiliser le disque virtuel initial qui se trouve dans le répertoire netboot au lieu de celui dans le répertoire hd-media, car le fichier hd-media/initrd.gz ne sait pas utiliser le réseau.

Quand tout est fait, démontez la clé USB (umount /mnt) et activez la protection contre l'écriture.