[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ suivant ]

Installer Debian Linux 2.2 sur ARM
Chapitre 5 - Méthodes pour installer Debian


Vous pouvez installer Debian à partir de différentes sources, à la fois locales (CD, disque dur, disquettes) et distantes (FTP, NFS, PPP, HTTP). Debian supporte différentes architectures matérielles, alors vous aurez peut être quelques choix à effectuer avant de commencer. Ce chapitre détaille ces choix et vous propose quelques suggestions pour vous aider à les faire.

Vous pouvez faire des choix différents pour les différentes étapes de l'installation. Par exemple, vous pouvez commencer l'installation en amorçant à partir de disquettes, puis utiliser des fichiers stockés sur votre disque dur pour les étapes suivantes.

Avec l'avancée de l'installation vous passerez d'un système squelettique et inapte stocké dans la RAM à un système Debian GNU/Linuxcomplet et fonctionnel installé sur le disque dur. L'un des objectifs primordiaux des premières étapes de l'installation est d'augmenter la diversité du matériel (par exemple de cartes d'interface) et des logiciels (par exemple les protocoles réseaux et les systèmes de fichiers) que le système supporte. Ainsi les dernières étapes de l'installation disposent d'un choix plus large de sources que les premières.

La méthode la plus simple pour la plupart des personnes est d'utiliser un jeu de CDs Debian. Si vous en avez un, et si votre machine permet démarrer à partir d'un CD, magnifique ! Il vous suffit d'insérer votre CD, de redémarrer la machine, et de vous rendre au chapitre suivant. Si finalement il s'avérait que la méthode d'installation standard ne marchait pas avec votre matériel, vous pouvez revenir ici pour consulter les noyaux et méthodes d'installation alternatifs qui pourraient fonctionner pour vous. Vous pouvez noter en particulier que certains jeux de CDs fournissent différents noyaux sur les différents CDs, ainsi en amorçant sur un autre CD que le premier pourrait marcher pour vous.


5.1 Vue d'ensemble du Processus d'Installation

Cette vue d'ensemble met en valeur les étapes pour lesquelles vous devez choisir un support d'installation, ou faire un choix qui influencera les sources qui seront à votre disposition plus tard. Voici les différentes étapes:

  1. Vous commencez par amorcer le système d'installation.
  1. Vous répondez à une série de questions pour accomplir la configuration initiale du système.
  1. Vous fournissez un support contenant le noyau et les modules.
  1. Vous sélectionnez les modules à charger.
  1. Vous fournissez un support contenant le système de base.
  1. Vous redémarrez le système puis terminez sa configuration.
  1. Vous installez selon vos désirs les logiciels et paquets supplémentaires.

Lorsque vous ferez vos choix vous devez garder quelques faits à l'esprit. Le premier concerne le noyau choisi. Le noyau que vous utilisez pour le démarrage initial est le même que celui que votre système utilisera une fois qu'il sera configuré. Comme les pilotes sont spécifiques à chaque noyau vous devez choisir le paquet contenant les pilotes qui correspondent à votre noyau. Nous allons bientôt entrer dans les détails pour choisir le bon noyau, ou plutôt le bon jeu d'installation.

Les différents noyaux présentent différentes possibilités en matière de réseau, ils vont donc limiter ou étendre vos choix de sources d'installation, en particulier au début du processus d'installation.

Enfin les pilotes que vous choisirez de charger peuvent activer du matériel (par exemple des interfaces réseau, des contrôleurs de disque dur) ou des systèmes de fichiers (par exemple NTFS ou NFS) additionnels. Ainsi vos choix en matière de support d'installation s'en trouveront élargis.


5.2 Choisir le Bon Jeu d'Installation

Votre matériel vous dictera votre choix d'installation. Choisissez le répertoire correspondant à votre architecture, lisez la documentation, puis continuez.

Si vous démarrez à partir d'un CD, les différents CDs utilisent des jeux d'installation différents. Consultez la documentation de votre CD pour plus d'informations. Details on kernel arrangement for specific CDs needed.


5.3 Sources d'Installation pour les Différents Stades de l'Installation

Cette section indique le type de matériel qui devrait marcher, et normalement marchera aux différents stades de l'installation. Il n'est pas garanti que tout le matériel du type indiqué marchera avec tous le noyaux. Par exemple les disques RAID ne seront pas accessibles tant que vous n'aurez pas chargé les pilotes adéquats.


5.3.1 Choix du support de démarrage initial

Le démarrage initial du système d'installation est probablement l'étape la plus particulière. Le chapitre suivant fournit des détails supplémentaires, mais vos choix sont généralement les suivants:


5.3.2 Sources d'Installation et Etapes d'Installation

Le tableau suivant indique les sources d'installation que vous pouvez utiliser à chaque étape du processus d'installation. Les colonnes représentent les différents stades de l'installation classés chronologiquement de gauche à droite. La colonne de droite contient les sources d'installation. Une cellule vide indique que la source n'est pas disponible à ce stade; O indique qu'elle l'est, et S signifie qu'elle est disponible dans certains cas.

     Boot | Image Noyau  | Pilote  | Système de  | Paquets  | Support
          |              |         |    Base     |          | 
     -----+--------------+---------+-------------+----------+-------
     -----+--------------+---------+-------------+----------+-------
      S   |              |         |             |          | tftp
      S   |     O        |   O     |     O       |          | disquette
      S   |     O        |   O     |     O       |   O      | CD-ROM
      S   |     O        |   O     |     O       |   O      | disque dur
          |     O        |   O     |     O       |   O      | NFS
          |              |   S     |     O       |   O      | LAN
          |              |         |             |   O      | PPP

Par exemple le tableau nous montre que PPP ne peut être utilisé au cours du processus d'installation que pour l'installation de paquets.

Il est à noter que l'on ne vous demandera de choisir une source d'installation pour le noyau et les pilotes que pour certaines méthodes d'installation. Si vous amorcez à partir d'un CD-ROM ces éléments seront récupérés sur le CD. Le point important à retenir est que dès que vous avez amorcé à partir d'une disquette vous pouvez immédiatement changer pour un support d'installation plus performant. Toutefois, rappelez-vous que vous ne devez pas mélanger les différents jeux d'installation, par exemple en utilisant une Rescue Floppy provenant d'une architecture et des Driver Floppies d'une autre architecture.

La colonne `Boot' (démarrage) est toute marquée S parce que les supports pour l'amorçage varient beaucoup d'une architecture à l'autre.

Les lignes `LAN' et `PPP' font référence à des transferts de fichiers par internet (FTP, HTTP, et autres) à travers un réseau Ethernet ou une ligne de téléphone. En général ces méthodes ne sont pas disponibles mais certains noyaux vous permettent de les utiliser plus tôt au cours de l'installation. Les utilisateurs experts peuvent utiliser ces connexions pour monter des disques et réaliser d'autres opérations pour accélérer le processus. Fournir de l'aide pour de tels cas dépasse le cadre de ce document.


5.3.3 Recommandations

Récupérez un jeu de CDs Debian GNU/Linux. Démarrez à partir de ces CDs si vous le pouvez.

Si vous lisez ces lignes c'est probablement que vous ne pouvez ou ne voulez pas. Si c'est juste que votre lecteur de CD-ROM n'est pas amorçable alors vous pouvez récupérer sur le CD les fichiers nécessaire à l'amorçage initial et réaliser des disquettes, ou alors amorcer à partir d'un autre système d'exploitation.

Si cela ne marche pas, vous avez peut être un système d'exploitation existant avec de l'espace libre sur votre disque. Le début du processus d'installation peut lire beaucoup de systèmes de fichiers (NTFS étant une exception remarquable — vous devez charger les pilotes appropriés). S'il peut lire le vôtre, alors vous devriez télécharger la documentation, les images pour l'amorçage initial, et les utilitaires. Ensuite récupérez les archives des pilotes appropriés en un seul fichier, et le système de base en un seul fichier également. Réalisez votre démarrage initial, puis précisez au programme d'installation où se trouvent les fichiers que vous avez téléchargés quand il vous le demande.

Ce ne sont que des suggestions. Vous devriez choisir la source d'installation qui est la plus pratique pour vous. Les disquettes ne sont ni pratiques, ni fiables, alors nous vous encourageons de vous en débarrasser le plus vite possible. Néanmoins, en comparaison d'un amorçage à partir d'un système d'exploitation existant elles fournissent un environnement plus propre et un chemin plus simple, ainsi elles sont appropriées pour le démarrage initial, si votre système le permet.


5.4 Description des fichiers du système d'installation

Cette section contient une liste annotée des fichiers que vous trouverez dans le répertoire disks-arm. Vous n'aurez pas forcément besoin de les charger tous; cela dépend du support de démarrage et d'installation du système de base que vous avez choisi.

La plupart des fichiers sont des images de disquettes; c'est-à-dire un fichier que l'on peut écrire sur une disquette pour créer les disquettes nécessaires. Ces images, de manière évidente, dépendent de la taille de la disquette cible. Par exemple, 1.44 Mo est la taille normale pour les disquettes standards 3.5 pouces. C'est la seule taille de disquette supportée par votre architecture. Les images des disquettes 1.44 Mo se trouvent dans le répertoire images-1.44.

Si vous utilisez un navigateur web sur un ordinateur en réseau pour lire ce document, vous pouvez probablement récupérer les fichiers en sélectionnant leur nom dans votre navigateur web. En fonction de votre navigateur vous aurez peut être à faire une manipulation spéciale pour télécharger directement dans un fichier, en mode binaire. Par exemple, dans Netscape vous devez maintenir la touche shift enfoncée quand vous cliquez sur l'URL pour récupérer le fichier. Les fichiers peuvent être téléchargés depuis les URL de ce document, ou vous pouvez les récupérer depuis http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/, ou du répertoire correspondant de n'importe lequel des mirroirs Debian


5.4.1 Documentation

Manuel d'Installation:
install.fr.txt
install.fr.html
install.fr.pdf
Le fichier que vous lisez actuellement, au format ASCII brut, HTML ou PDF.
Pages de Manuel des Programmes de Partitionnement:
fdisk.txt
cfdisk.txt
Instructions pour utiliser vos programmes de partitionnement disponibles.
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/basecont.txt
Liste du contenu du système de base.
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/md5sum.txt
Liste les comptes-rendus MD5 pour les fichiers binaires. Si vous avez le programme md5sum, vous pouvez vérifier que vos fichiers ne sont pas corrompus en exécutant md5sum -v -c md5sum.txt.

5.4.2 Fichiers pour le Démarrage Initial du Système

Les images Rescue Floppy :
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/netwinder/images-1.44/rescue.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/riscpc/images-1.44/rescue.bin
Ce sont les images de la disquette Rescue Floppy. Elle est utilisée pour la mise en place initiale et en cas d'urgence, si à l'avenir pour une raison ou pour une autre votre système ne s'amorce pas. Ainsi il est recommandé d'écrire l'image de disquette sur une disquette même si vous n'utilisez pas de disquettes pour l'installation.
Image(s) racine:
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/netwinder/images-1.44/root.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/riscpc/images-1.44/root.bin
Ce fichier contient une image du système de fichiers temporaire qui est chargé en mémoire lorsque vous amorcez la Rescue Floppy. Il est utilisé pour les installations à partir d'un CD-ROM, d'un disque dur et de disquettes.
Noyau Linux:
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/netwinder/linux
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/riscpc/linux
C'est l'image du noyau Linux qui sera utilisée pour les installations depuis un disque dur et depuis un CD. Vous n'en avez pas besoin si vous installez à partir de disquettes.
images de démarrage TFTP
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/cats/tftpboot.img
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/netwinder/tftpboot.img
Images de démarrage utilisée pour démarrer par le réseau, consultez Installation à partir de TFTP, Section 6.5. En général, elles contiennent le noyau Linux et le système de fichier racine root.bin.

tftpboot-netwinder.img peut être utilisée pour démarrer les machines NetWinder à partir d'un réseau (network boot). tftpboot-cats.img peut être utilisé pour démarrer les machines CATS à partir d'un réseau. Le démarrage en réseau n'est pour le moment pas supporté pour les autres systèmes.


5.4.3 Fichiers de Pilotes

Ces fichiers contiennent les modules du noyau ou les pilotes, pour toutes les sortes de matériel qui ne sont pas nécessaires à l'amorçage initial. L'installation des pilotes dont vous avez besoin se fait en deux étapes: d'abord vous identifiez l'archive de pilotes que vous souhaitez utiliser, puis vous sélectionnez les pilotes que vous voulez.

Rappelez vous que votre archive de pilotes doit être cohérente avec le choix de votre noyau initial.

images Driver Floppies :
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/driver-1.bin
Ce sont les images des disques Driver Floppies
archive Driver Floppies
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/netwinder/drivers.tgz
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/riscpc/drivers.tgz
Si vous n'êtes pas limité aux disquettes, choisissez l'un de ces fichiers.

5.4.4 Fichiers du Système de Base

Le ``système de base Debian'' est un jeu de paquets central qui sont requis pour faire tourner Debian de manière minimale et autonome. Un fois que cous avez installé et configuré le système de base, votre machine peut ``se débrouiller toute seule''.

Images du Système de Base:
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/base2_2.tgz
ou
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-1.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-2.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-3.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-4.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-5.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-6.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-7.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-8.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-9.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-10.bin
http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/images-1.44/base-11.bin
Ces fichiers contiennent le système de base qui sera installé sur votre partition Linux durant la procédure d'installation. C'est le strict minimum nécessaire pour que vous puissiez être capable d'installer le reste des paquets. Le fichier http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/base2_2.tgz est utilisé pour les installations sans disquettes, i.e., CD-ROM, disque dur ou NFS.

5.4.5 Utilitaires

http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-i386/current/dosutils/rawrite2.exe
C'est un utilitaire DOS pour écrire une image de disquette sur une disquette. Vous ne devez pas copier les images sur la disquette mais à la place utiliser cet utilitaire pour ``écrire physiquement'' dessus.

Nous allons maintenant tourner notre attention sur des types particuliers de sources. Par commodité l'ordre retenu est le même que pour le tableau présentant les différentes sources disponibles pour l'installation.


5.5 TFTP

Un démarrage à partir d'un réseau nécessite que votre connexion réseau soit supportée par les disquettes de démarrage, un serveur RARP ou un serveur BOOTP, et un serveur TFTP. Actuellement, les systèmes CATS et NetWinder supportent le démarrage en réseau (netbooting). Cette méthode d'installation est décrite dans Installation à partir de TFTP, Section 6.5.


5.6 Disquettes


5.6.1 Fiabilité des Disquettes

Le problème numéro un des personnes installant Debian pour la première fois semble être celui de la fiabilité des disquettes.

La Rescue Floppy est la disquette qui pose le plus de problèmes, car elle est lue directement par le matériel avant l'amorçage de Linux. Souvent le matériel ne lit pas de manière aussi fiable que le pilote du lecteur de disquettes de Linux et peut s'arrêter simplement sans afficher de message d'erreurs s'il lit des données incorrectes. Il peut aussi y avoir des problèmes avec la Driver Floppies et les disquettes de base, lesquelles se signalent par une série de messages d'erreurs de type entrées/sorties (disk I/O errors).

Si votre installation s'arrête sur une disquette particulière, la première chose que vous devriez faire est de télécharger à nouveau l'image de la disquette et de l'écrire sur une disquette différente. Reformater simplement l'ancienne disquette peut ne pas être suffisant, même en l'absence de message d'erreur pendant le formatage. Il est parfois judicieux d'essayer d'écrire la disquette à partir d'un autre système.

Un utilisateur a signalé qu'il a dû écrire le fichier image à trois reprises avant qu'une disquette fonctionne et qu'ensuite tout s'était bien passé avec cette troisième disquette.

D'autres utilisateurs ont rapporté que simplement réamorcer plusieurs fois avec la même disquette dans le lecteur de peut conduire à un amorçage réussi. Tout ceci est dû à des bogues au niveau matériel ou au niveau du BIOS du lecteur de disquettes.


5.6.2 Démarrer à partir de disquettes

Le démarrage à partir de disquettes est supporté par presque toutes les plateformes.

Pour démarrer à partir de disquettes, téléchargez tout simplement les images Rescue Floppy et Driver Floppies .

Si vous en avez besoin, vous pouvez aussi modifier la Rescue Floppy; consultez Remplacer le noyau de la Rescue Floppy, Section 9.3.

L'image du système de fichier racine ne tenant pas sur la Rescue Floppy, vous aurez également besoin d'écrire l'image de la racine sur une disquette. Vous pouvez créer cette disquette de la même façon que les autres images sont écrites sur disquette. Un fois que le noyau a été chargé à partir de la Rescue Floppy on vous demandera le disque racine. Insérez cette disquette et continuez.


5.7 Installation du système de base à partir de disquettes

REMARQUE : ce n'est pas une méthode recommandée pour installer Debian, car les disquettes sont généralement le type de support le moins fiable. C'est seulement recommandé si vous n'avez aucun système de fichiers sur aucun des disques durs de votre système.

Il faut réaliser ces étapes:

  1. Obtenir les images de ces disques (ces fichiers sont décrits plus en détail dans Description des fichiers du système d'installation, Section 5.4):
  1. Trouvez suffisamment de disquettes pour toutes les images que vous avez besoin d'écrire.
  1. Créez les disquettes, comme décrit dans Création des disquettes à partir des fichiers images, Section 5.7.1.
  1. Insérez la Rescue Floppy dans le lecteur de disquettes, et redémarrez l'ordinateur.
  1. Reportez-vous à Lancement du système d'installation, Chapitre 6.

5.7.1 Création des disquettes à partir des fichiers images

Les images de disquettes sont des fichiers contenant une disquette complète sous forme brute. Les images de disquettes, comme rescue.bin, ne peuvent pas être copiées purement et simplement sur des disquettes. On utilise un programme spécial pour écrire les fichiers d'images sur des disquettes en mode brut. Ceci est nécessaire car une image est la représentation brute de la disquette ; il faut faire une copie secteur par secteur des données du fichier sur la disquette.

Il y a différentes techniques pour créer des disquettes à partir d'images, dépendant de votre plate-forme. Cette section décrit la manière de créer des disquettes à partir d'images pour différentes plate-formes.

Quelle que soit la méthode que vous utilisiez pour créer vos disquettes, pensez à mettre en place la languette de protection sur les disquettes une fois que vous les avez écrites, afin de vous assurer qu'elles ne seront pas endommagées involontairement.


5.7.1.1 Ecriture des images de disquettes à partir d'un système Linux ou Unix

Pour écrire les fichiers images sur les disquettes, vous aurez probablement besoin des droits d'accès super-utilisateur (root) au système. Placez une bonne disquette vierge dans le lecteur. Puis tapez la commande

     dd if=fichier of=/dev/fd0 bs=1024 conv=sync ; sync

fichier est l'un des fichiers images. /dev/fd0 est le nom communément utilisé pour le périphérique lecteur de disquette, il peut être différent sur votre station de travail (sur Solaris, c'est /dev/fd/0). La commande peut vous faire revenir à l'invite avant qu'Unix ait fini d'écrire sur la disquette, donc surveillez le voyant du lecteur et assurez-vous que la lumière soit éteinte et que la disquette soit arrêtée avant de la retirer du lecteur. Sur certains systèmes, vous devrez utiliser une commande spéciale pour éjecter la disquette du lecteur (sur Solaris, utilisez eject, voir la page de manuel).

Certains systèmes tentent de monter automatiquement toute disquette insérée dans le lecteur. Vous allez devoir désactiver cette fonctionnalité avant de pouvoir écrire la disquette en mode brut (raw mode). Malheureusement, la manière de faire ceci dépend de votre système d'exploitation. Sur Solaris vous pouvez contourner la gestion du volume pour avoir un accès brut à la disquette. D'abord, assurez-vous que la disquette est montée automatiquement (en utilisant volcheck ou une commande équivalente dans le gestionnaire de fichiers). Puis utilisez une commande dd comme décrit précédemment, remplacez juste /dev/fd0 par /vol/rdsk/floppy_name , où floppy_name est le nom donné à la disquette lors de son formatage (les disquettes non nommées s'appellent par défaut unnamed_floppy). Sur les autres systèmes demandez à votre administrateur système.


5.7.1.2 Ecriture des images de disquettes à partir de DOS, Windows, ou OS/2

Vous trouverez le programme rawrite2.exe dans le même répertoire que les images de disquettes. Il y a aussi un fichier rawrite2.txt (en anglais) contenant les instructions d'utilisation de rawrite2.

Pour écrire les fichiers images sur les disquettes, assurez-vous d'abord que vous avez démarré sous DOS. De nombreux problèmes ont été signalés à l'utilisation de rawrite2 depuis une fenêtre DOS avec Windows. Double-cliquer sur rawrite2 depuis l'explorateur Windows ne fonctionne pas non plus, semble-t-il. Si vous ne savez pas démarrer en mode DOS, appuyez simplement sur F8 pendant l'amorçage.

Une fois sous DOS, utilisez la commande

     rawrite2 -f fichier -d lecteur

fichier est l'un des fichiers images de disquettes, et lecteur est soit `a:' soit `b:', selon le lecteur de disquettes sur lequel vous écrivez.


5.7.1.3 Ecriture des Images de Disquettes sur les Systèmes Atari

Vous trouverez le programme http://http.us.debian.org/debian/dists/potato/main/disks-arm/current/rawwrite.ttp dans le même répertoire que les images des disquettes. Lancez le programme en double-cliquant sur son icône, puis tapez le nom de l'image de la disquette que vous voulez écrire dans la boîte de dialogue de la ligne de commande TOS.


5.7.1.4 Ecrire des images disque depuis MacOS

Pour créer des disquettes à partir des images de la distribution avec un MacOS, vous pouvez utiliser l'utilitaire MacOS Disk Copy ou l'utilitaire freeware suntar. Le fichier root.bin est un exemple d'image de disquette. Premièrement, localisez root.bin sur le CD officiel Debian GNU/Linux ou téléchargez-le depuis votre site miroir favori Debian en mode binaire. Ne permettez pas l'extraction automatique du fichier après téléchargement. L'extension `.bin' ne signifie pas Macbinary, mais uniquement fichiers `binaires' d'image de disquette. Ensuite, utilisez une des méthodes suivantes pour créer une disquette à partir de l'image de disquette.


5.7.1.4.1 Ecriture des images à l'aide de Disk Copy
  1. Si vous créez l'image de disquette à partir de fichiers qui se trouvent sur le CD officiel Debian GNU/Linux, alors Type et Creator sont déjà positionnés correctement. Ces étapes Creator-Changer sont uniquement nécessaires si vous utilisez des fichiers téléchargés.
    1. Procurez-vous Creator-Changer et utilisez-le pour ouvrir le fichier root.bin.
    1. Changez le Creator à ddsk (Disk Copy), et le Type à DDim (image disquette binaire). Attention aux majuscules.
    1. Important : Dans le Finder, utilisez Get Info pour afficher les informations à propos de l'image de disquette, et cochez l'option File Locked afin que MacOS ne puisse pas effacer les blocs de démarrage si l'image était accidentelement montée.
  1. Procurez-vous Disk Copy; si vous avez un système MacOS ou un des CD du système, il sera certainement présent, dans le cas contraire, essayez http://asu.info.apple.com/swupdates.nsf/artnum/n11162.
  1. Exécutez Disk Copy, et sélectionnez `Make a Floppy' dans le menu Utilities; ensuite, sélectionnez le fichier image locked dans la boîte de dialogue. Il vous sera demandé d'insérer une disquette, ensuite si vous désirez réelement effacer son contenu. Quand l'opération sera achevée, la disquette devrait être éjectée.

5.7.1.4.2 Ecriture des images à l'aide de suntar
  1. Procurez-vous suntar depuis http://hyperarchive.lcs.mit.edu/HyperArchive/Archive/cmp/suntar-223.hqx. Lancez le programme suntar et sélectionnez `Overwrite Sectors ...' dans le menu Special.
  1. Insérez la disquette quand cela vous est demandé, ensuite enfoncez 'Return' (start at sector 0).
  1. Sélectionnez le fichier root.bin dans la boîte de dialogue.
  1. Quand la disquette a été créée avec succès, sélectionnez `Eject' dans le menu File. Si des erreurs ont lieu durant l'écriture de la disquette, écartez celle-ci et ré-essayez avec une autre.

Avant d'utilisez la disquette que vous venez de créer, protégez-la contre l'écriture ! Dans le cas contraire, si vous la montez accidentelement dans MacOS, celui-ci vous la modifiera irrémédiablement.


5.8 CD-ROM

Le démarrage par CD-ROM est l'une des manières les plus facile de faire l'installation. Si vous n'avez pas de chance et que le noyau sur le CD-ROM ne fonctionne pas pour vous, vous devrez revenir à une autre technique.

L'installation à partir d'un CD-ROM est décrite dans Installer à partir d'un CD-ROM, Section 6.4.

Notez que certains lecteurs de CD peuvent nécessiter un pilote spécial, et donc être inaccessible aux premiers stades de l'installation.


5.9 Disque Dur

Le démarrage à partir d'un système d'exploitation existant est souvent une option pratique; pour certains systèmes c'est la seule méthode d'installation supportée. Cette méthode est décrite dans Démarrage à partir du disque dur, Section 6.3.

Du matériel ou un système de fichiers exotiques peuvent rendre vos fichiers sur le disque dur inaccessibles aux premiers stades de l'installation. S'ils ne sont pas supportés par le noyau Linux ils peuvent même être inaccessibles à la fin de l'installation!


5.10 Installation depuis NFS

À cause de la nature de cette méthode d'installation, seul le système de base peut être installé par NFS. Vous aurez besoin de rendre localement disponible la Rescue Floppy et les Driver Floppies en utilisant une des méthodes ci-dessus. Pour installer le système de base par NFS, vous allez devoir passer par l'installation normale telle qu'elle est expliquée dans Utiliser dbootstrap pour la configuration initiale du système, Chapitre 7. N'oubliez pas d'insérer le module (pilote) de votre carte Ethernet et le module du système de fichier NFS.

Lorsque dbootstrap vous demande où est situé le système de base (``Installer le système de base'', Section 7.14), vous devrez choisir NFS et suivre les instructions.


[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ suivant ]

Installer Debian Linux 2.2 sur ARM

version 2.2.27, 14 October, 2001
Bruce Perens
Sven Rudolph
Igor Grobman
James Treacy
Adam Di Carlo