[ précedent ] [ Résumé ] [ Copyright ] [ Table des matières ] [ suivant ]

Installer Debian Linux 2.1 sur SPARC - Chapitre 6
Lancement du système d'installation


Vous devriez déjà avoir choisi votre méthode de démarrage durant le chapitre précédent. Cela peut être un démarrage à partir de Rescue Floppy, démarrage à partir du CD-ROM, démarrage à partir du réseau (par bootp/tftp), ou démarrage à partir d'un système d'exploitation pré-installé. Ce chapitre décrit comment contrôler les différentes méthodes de démarrage, les problèmes courants qui peuvent survenir ainsi que les moyens de les corriger, ou au moins de nous aider a diagnostiquer les problèmes.


6.1 Paramètres du démarrage

Les paramètres de démarrage sont des paramètres pour le noyau Linux qui sont généralement utilisés pour s'assurer que certains périphériques sont correctement détectés. La plupart du temps, le noyau auto-détecte les informations nécessaires concernant vos périphériques. Cependant, dans certains cas, vous aurez à aider un peu le noyau.

Si vous amorcez à partir de la Rescue Floppy ou du CD-ROM il vous sera présenté une invite de démarrage, boot:. Plus de détails sur l'utilisation des paramètres de démarrage avec la Rescue Floppy peuvent être trouvés dans Démarrage avec la Rescue Floppy, Section 6.2. Si vous amorcez à partir d'un système d'exploitation pré-installé, vous aurez à utiliser une autre méthode pour spécifier les paramètres de démarrage. Toutes les informations nécessaires sur les paramètres de démarrage sont disponibles dans le Linux BootPrompt HOWTO ; la présente section contient seulement un résumé des paramètres les plus utilisés.

Si vous êtes en train d'essayer d'installer le système pour la première fois, utilisez les paramètres par défaut (c'est-à-dire, n'ajoutez aucun paramètre) et voyez si cela fonctionne correctement. Cela sera vraissemblablement le cas. Sinon, vous pourrez redémarrer ultérieurement avec les paramètres appropriés à votre matériel.

Lorsque le noyau démarre, un message Memory: availk/totalk available doit être affiché assez tôt durant le processus. total doit correspondre à la quantité de mémoire (exprimée en kilo-octets) que contient votre machine. Si la quantité de mémoire détectée ne correspond pas à la quantité de mémoire contenue dans votre machine, vous devrez utiliser le paramètre mem=ram, où ram est la taille mémoire de votre machine, suffixée par « k » pour kilo-octets ou « m » pour méga-octet. Par exemple, mem=8192k et mem=8m sont équivalents pour forcer l'utilisation de 8 Mo de mémoire vive.

De même, tous les détails sur les paramètres de démarrage peuvent être trouvés dans le Linux BootPrompt HOWTO, y compris les astuces pour le matériel peu courant.


6.2 Démarrage avec la Rescue Floppy

Amorcer à partir de la Rescue Floppy est facile : placez la Rescue Floppy dans le lecteur de disquettes principal et réinitialisez l'ordinateur en appuyant sur le bouton reset ou utilisez l'interrupteur du système. Vous devriez observer des accès à la disquette et voir un écran d'accueil qui présente la Rescue Floppy et se termine par l'invite boot:.

Si vous utilisez une autre méthode pour amorcer le système, suivez les instructions et attendez que l'invite boot: apparaisse. Si vous utilisez des disquettes de taille inférieure à 1.44 Mo, vous aurez à utiliser une méthode d'amorçage utilisant un disque-mémoire (« ramdisk ») et vous aurez besoin de la disquette Root.

Vous pouvez faire deux choses à l'invite boot:. Vous pouvez utiliser les touches de fonction de F1 à F10 pour obtenir quelques pages d'informations utiles, ou vous pouvez démarrer le système.

Des informations utiles sur les paramètres de démarrage sont disponibles sur les écrans accessibles par les touches F4 et F5. Si vous ajoutez des paramètres à la ligne de commande, assurez-vous que vous commencez par entrer la méthode de démarrage (celle par défaut est linux) et ajoutez un espace avant le premier paramètre. (c'est-à-dire linux floppy=thinkpad). Si vous tapez simplement sur Entrée, cela revient à taper linux sans ajouter aucun paramètre.

La disquette s'appelle Rescue Floppy car vous pouvez l'utiliser pour démarrer votre système et effectuer certaines réparations dans le cas où serait survenu un problème qui rendrait votre disque dur non-bootable. Vous devrez donc conserver cette disquette une fois votre système installé. La touche F3 vous donnera plus d'informations sur l'utilisation de la Rescue Floppy.

Une fois la touche Entrée pressée, vous devriez voir le message Loading..., puis Uncompressing Linux..., et enfin environ un plein écran d'informations à propos du matériel de votre système. Cette phase du processus de démarrage sera décrite plus en détail un peu plus loin.

Si vous choisissez une méthode de démarrage qui n'est pas celle par défaut, comme « ramdisk » ou « floppy », il vous sera demandé d'insérer la disquette « Root Floppy ». Insérez la dans le premier lecteur de disquette, puis appuyez sur Entrée. (Si vous choisissez floppy1 insérez la disquette dans le deuxième lecteur.)


6.3 Amorcer à partir d'un CD-ROM

L'amorçage à partir d'un CD-ROM se résume simplement à mettre le CD-ROM dans le lecteur et d'allumer l'ordinateur. Le système doit démarrer et vous présenter l'invite boot:. A ce moment, vous pouvez entrer vos paramètres et choisir l'image de démarrage.


6.4 Interprétation des messages de démarrage du noyau

Pendant la séquence d'amorçage, vous verez beaucoup de messages (en anglais) du style can't find something, ou something not present, can't initialize something, voire this driver release depends on something. La plupart de ces messages sont sans conséquence. Vous voyez ces messages car le noyau a été prévu pour fonctionner sur des ordinateurs ayant beaucoup de périphériques différents. De toute évidence, aucun ordinateur ne contiendra tous ces périphériques simultanement, donc le système d'exploitation émet quelques avertissements lorsqu'il essaye de détecter un périphérique non présent. Il est également possible que le système fasse une pause. Cela arrive lorsque le noyau attends la réponse d'un périphérique qui n'existe pas dans votre ordinateur. Si vous trouvez ce temps de démarrage intolérablement long, vous pourrez créer un noyau personnalisé plus tard. (voir Compiler un nouveau noyau, Section 8.4).


6.5 Dépannage en cas de probléme à l'amorçage

Si vous rencontrez des problèmes ou si le noyau plante pendant la phase d'amorçage, ou ne reconnaît pas certains de vos périphériques ou encore si certains de vos lecteurs ne sont pas reconnus correctement, la première chose à faire est de vérifier ou modifier les paramètres de démarrage (voir Paramètres du démarrage, Section 6.1).

Souvent, les problèmes peuvent être résolus en enlevant certains périphériques et en tentant d'amorcer à nouveau.

Si vous avez toujours des problèmes, envoyez un rapport de bogue. Envoyez un email à submit@bugs.debian.org (en anglais). Vous devez inclure les lignes suivantes au tout début de votre message:

     Package: boot-floppies
     Version: version

Assurez-vous que vous avez remplacé le champ version par le numéro de version des disquettes d'installation que vous utilisez. Si vous ne connaisez pas le numéro de version, utilisez la date à laquelle vous avez téléchargé les disquettes et incluez le nom de la distribution (i.e., « stable », « frozen »).

Vous devez également inclure les informations suivantes dans votre rapport de bogue :

     architecture:  sparc
     modèle:        marque et modèle de votre ordinateur
     mémoire:       taille de votre mémoire RAM
     scsi:          nom de votre contrôleur SCSI, si vous en possédez un
     cd-rom:        modèle de votre CD-ROM et son interface, i.e., ATAPI
     carte réseau:  modèle et marque de votre carte réseau si vous en possédez une
     pcmcia:        détails de vos périphériques PCMCIA

Suivant la nature du bogue, il peut également être utile de donner le modèle du disque dur, sa capacité et votre modèle de carte vidéo.

Dans votre rapport de bogue, décrivez précisement quel est votre problème, en incluant les dernières lignes affichées par le noyau dans le cas ou le noyau « plante » au début de l'installation. Décrivez les étapes qui vous ont amené au problème sur lequel vous butez.


[ précedent ] [ Résumé ] [ Copyright ] [ Table des matières ] [ suivant ]
Installer Debian Linux 2.1 sur SPARC
version 2.1.11, 28 August, 1999
Bruce Perens
Sven Rudolph
Igor Grobman
James Treacy
Adam Di Carlo