3.1. Vue générale du processus d'installation

D'abord, une note au sujet des réinstallations. Avec Debian, il est très rare d'avoir à réinstaller complètement son système. La cause la plus commune d'une réinstallation est sans doute une défaillance mécanique du disque dur.

Beaucoup de systèmes d'exploitation nécessitent une installation complète quand des erreurs critiques se produisent ou lors d'une mise à jour du système. Et même s'il n'est pas nécessaire de refaire entièrement une installation, les programmes que vous utilisez doivent être réinstallés pour fonctionner correctement.

Avec Debian GNU/Linux, quand les choses tournent mal, vous devrez sans doute réparer le système, mais pas le remplacer entièrement. Les mises à jour n'exigent jamais une installation complète ; vous pouvez toujours les faire à partir du système existant. Les programmes sont presque toujours compatibles avec les versions successives du système. Quand la nouvelle version d'un programme exige d'autres logiciels, le système de gestion des paquets fait en sorte que tous les logiciels nécessaires soient listés et installés. Beaucoup d'efforts ont été déployés pour éviter le besoin d'une réinstallation : c'est la dernière option ! Et l'installateur n'est pas conçu pour procéder à une installation sur un système existant.

Voici les étapes qui composent le processus d'installation :

  1. sauvegarder toutes les données du disque dur sur lequel l'installation sera faite ;

  2. rassembler les informations concernant l'ordinateur, ainsi que la documentation nécessaire ;

  3. préparer de l'espace libre sur le disque dur ;

  4. télécharger l'installateur et tous les pilotes nécessaires (uniquement quand on n'utilise pas les cédéroms Debian) ;

  5. préparer les bandes, les disquettes ou les clés USB pour l'amorçage, ou installer les fichiers d'amorçage - les utilisateurs des cédéroms Debian peuvent amorcer à partir de l'un des cédéroms ;

  6. amorcer l'installateur ;

  7. choisir une langue ;

  8. si nécessaire, mettre en place la connexion réseau ;

  9. créer et monter les partitions sur lesquelles Debian sera installé ;

  10. attendre la fin du processus automatique de téléchargement/installation/configuration du système de base ;

  11. installer un programme d'amorçage qui puisse démarrer Debian GNU/Linux ou un autre système ;

  12. charger le nouveau système pour la première fois.

Sur 32-bit PC il est possible d'utiliser la version graphique du système d'installation. Pour d'autres informations sur cette méthode d'installation, voyez Section D.6, « L'installateur graphique ».

Connaître les paquets qui sont impliqués dans chaque étape peut aider à la résolution des problèmes qui peuvent se produire durant l'installation. Voici les principaux acteurs de cette pièce :

L'installateur Debian est le sujet principal de ce manuel. Il détecte le matériel et charge les pilotes nécessaires, il met en place la connexion au réseau avec dhcp-client, il installe les paquets du système de base avec debootstrap et il lance tasksel pour vous permettre d'installer d'autres logiciels. Il y a bien d'autres acteurs mineurs, mais l'installateur Debian a terminé sa tâche quand vous démarrez pour la première fois le nouveau système.

Pour installer ce dont vous avez besoin, vous disposez du programme tasksel qui peut installer des ensembles thématiques de paquets, comme par exemple un serveur web ou un environnement de bureau.

Une option importante lors de l'installation est d'installer ou non un environnement de bureau avec le système X Window. Si vous n'avez pas choisi la tâche « Desktop environment », vous aurez un système minimal avec ligne de commande. L'installation d'un environnement de bureau est facultative car cela demande beaucoup d'espace disque. D'autre part, beaucoup de systèmes Debian sont des serveurs qui n'ont pas vraiment besoin d'une interface graphique pour être opérationnels.

L'installateur ne prend pas en charge le système X Window. Son installation et les problèmes liés ne sont pas du ressort de ce manuel.