5.1. Démarrer l'installateur sur PC 64 bits

[Avertissement] Avertissement

Si vous voulez conserver les autres systèmes d'exploitation existants sur votre machine, vous devez les éteindre avant de lancer l'installateur. L'installation d'un système alors qu'un autre système a été mis en veille peut endommager ou détruire l'état du système mis en veille.

[Note] Note

Voyez la Section 5.1.8, « L'installateur graphique » pour savoir comment amorcer l'installateur graphique.

5.1.1. Amorcer sur une clé USB

If your computer will boot from USB, this will probably be the easiest route for installation. Assuming you have prepared everything from Section 3.6.2, « Sélection du périphérique d'amorçage » and Section 4.3, « Préparation des fichiers pour un amorçage avec une clé USB », just plug your USB stick into some free USB connector and reboot the computer. The system should boot up, and unless you have used the flexible way to build the stick and not enabled it, you should be presented with a graphical boot menu (on hardware that supports it). Here you can select various installer options, or just hit Entrée.

5.1.2. Amorcer depuis un CD

La manière la plus simple est d'utiliser les CD Debian. Si vous avez un jeu de CD et si votre machine peut s'amorcer depuis un CD, c'est parfait ! Il suffit de configurer votre système pour amorcer depuis le CD (voyez la Section 3.6.2, « Sélection du périphérique d'amorçage »), de placer votre CD et de réamorcer. Vous pouvez continuer avec le chapitre suivant.

Notez que certains lecteurs de CD peuvent nécessiter des pilotes particuliers et sont donc inaccessibles au tout début de l'installation. Si cette façon d'installer échoue, veuillez lire dans ce chapitre les paragraphes sur les autres noyaux et sur les autres méthodes d'installation possibles.

Même si vous ne pouvez pas amorcer depuis un CD, vous pourrez probablement installer les composants du système ou les paquets que vous voulez à partir du CD. Amorcez simplement à partir d'un autre support. Lorsqu'arrivera le moment d'installer le système d'exploitation, le système de base et les paquets, faites pointer le système d'installation sur le lecteur de CD.

Si vous avez des problèmes lors de l'amorçage, voyez la Section 5.4, « Dysfonctionnements pendant la procédure d'installation ».

5.1.3. Amorcer depuis Windows

Pour lancer l'installateur à partir de Windows, vous devez

Quand vous insérez le CD-ROM/DVD-ROM, un programme de pré-installation doit normalement être lancé. Si Windows ne l'exécute pas ou si vous utilisez une clé USB, vous pouvez le lancer vous-même en exécutant la commande setup.exe sur le périphérique.

Ce programme pose quelques questions préliminaires et prépare le système pour le lancement de l'installateur Debian GNU/Linux.

5.1.4. Amorcer depuis DOS avec loadlin

Démarrez sur MS-DOS (pas sur Windows). Vous pouvez par exemple démarrer sur un disque de dépannage ou de diagnostic.

Si vous pouvez accéder au CD d'installation, modifiez le disque courant pour le lecteur de CD, par exemple :

d:

Sinon, modifiez le disque courant pour le disque dur que vous avez préalablement préparé selon la méthode expliquée dans la Section 4.4.2, « Démarrage du programme d'installation depuis DOS avec loadlin ».

Allez dans le répertoire de la variante choisie, par exemple :

cd \install.amd

Si vous préférez le mode graphique de l'installateur, allez dans le sous-répertoire gtk :

cd gtk

Puis lancez la commande install.bat. Le noyau sera chargé et l'installateur lancé.

5.1.5. Amorcer à partir de Linux avec LILO ou GRUB

Pour amorcer l'installateur sur un disque dur, vous devez d'abord télécharger les fichiers et les installer comme l'explique la Section 4.4, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis un disque dur ».

Si vous voulez utiliser le disque seulement pour l'amorçage et ensuite utiliser le réseau pour télécharger tous les paquets, vous devez récupérer le fichier netboot/debian-installer/amd64/initrd.gz et le noyau qui lui correspond, netboot/debian-installer/amd64/linux. Vous pourrez ainsi repartitionner le disque sur lequel se trouve l'installateur. Toutefois cette opération demande la plus grande prudence.

Si vous voulez préserver une partition de ce disque, vous pouvez télécharger le fichier hd-media/initrd.gz et le noyau correspondant ; copiez aussi une image CD ou DVD sur le disque (assurez-vous que le nom de cette image se termine par .iso). L'installateur peut alors se lancer à partir du disque dur et s'installer à partir de cette image, sans avoir besoin du réseau.

Pour LILO, vous devez configurer deux choses essentielles dans /etc/lilo.conf :

  • le chargement de initrd.gz au moment de l'amorçage ;

  • l'utilisation par le noyau vmlinuz d'un disque virtuel en mémoire comme sa partition racine.

Voici un exemple de fichier /etc/lilo.conf :

image=/boot/newinstall/vmlinuz
       label=newinstall
       initrd=/boot/newinstall/initrd.gz

Pour plus de précisions, référez-vous aux pages de manuel de initrd(4) et de lilo.conf(5). Exécutez maintenant lilo et relancez la machine.

La procédure pour GRUB1 est relativement similaire. Cherchez le fichier menu.lst dans le répertoire /boot/grub/ (parfois /boot/boot/grub/), et ajoutez une entrée pour l'installateur, par exemple en supposant que /boot soit sur la première partition du premier disque du système :

title  New Install
root   (hd0,0)
kernel /boot/newinstall/vmlinuz
initrd /boot/newinstall/initrd.gz

La procédure pour GRUB2 est semblable. Le fichier s'appelle grub.cfg au lieu de menu.lst. Une entrée pour l'installateur pourrait être celle-ci :

menuentry 'New Install' {
insmod part_msdos
insmod ext2
set root='(hd0,msdos1)'
linux /boot/newinstall/vmlinuz
initrd /boot/newinstall/initrd.gz
}

À partir de maintenant, il ne devrait plus y avoir de différence entre GRUB et LILO.

5.1.6. Amorcer avec TFTP

Pour amorcer depuis le réseau, il vous faut une connexion au réseau et un serveur TFTP (et aussi, sûrement, un serveur DHCP, RARP ou BOOTP pour la configuration automatique du réseau).

L'installation côté serveur pour l'amorçage depuis le réseau est décrite dans la Section 4.5, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis le réseau avec TFTP ».

Il y a plusieurs façons d'amorcer avec TFTP sur une machine i386.

5.1.6.1. Carte réseau ou carte mère avec PXE

Il est possible que votre interface réseau ou votre carte mère permette l'amorçage PXE. C'est une réimplémentation de l'amorçage TFTP par Intel™. Dans ce cas, vous pourrez configurer votre bios pour qu'il s'amorce sur le réseau.

5.1.6.2. Carte réseau avec ROM de démarrage réseau

Une carte d'interface réseau peut offrir la possibilité de démarrer par TFTP.

5.1.6.3. Etherboot

Le projet etherboot offre des disquettes d'amorçage et même des ROM qui permettent l'amorçage par TFTP.

5.1.7. L'écran d'amorçage

Lorsque l'installateur démarre, vous devriez voir un sympathique écran qui montre le logo Debian et un menu :

Installer boot menu

Install
Graphical install
Advanced options             >
Help
Install with speech synthesis

[Note] Note

Cet écran sera différent selon le mode d'amorçage de votre système (BIOS ou UEFI) mais les mêmes options vous seront présentées.

En fonction de la méthode d'installation, l'option « Graphical install » (installateur graphique) pourrait ne pas être disponible. Les images multiarchitectures ont aussi une variante 64 bits pour chaque option d'installation, ce qui double presque le nombre d'options.

Pour une installation normale, sélectionnez l'entrée « Graphical install » ou l'entrée « Install » en utilisant les touches avec flèche du clavier ou en tapant la première lettre en surbrillance. L'entrée « Graphical install » est pré-sélectionnée. Vous pouvez maintenant appuyer sur la touche Entrée pour lancer l'installateur.

L'entrée « Advanced options » donne accès à un second menu qui permet d'amorcer l'installateur en mode « expert » ou mode « rescue ». Il est aussi utilisé pour les installations automatisées.

Si vous voulez ajouter des paramètres d'amorçage pour l'installateur ou pour le noyau, appuyez sur la touche Tab (amorçage BIOS) ou e (amorçage UEFI). La commande d'amorçage pour l'entrée du menu choisie est affichée et il est permis d’ajouter des options. Les écrans d'aide listent les principales options possibles. Appuyez sur la touche Entrée (BIOS) ou F10 (UEFI) pour lancer l'installateur avec vos options. Pour revenir au menu et annuler toutes vos saisies, appuyez sur la touche Esc.

Quand vous sélectionnez l'entrée « Help », un premier écran présente tous les écrans d'aide disponibles. Une fois dans l'aide, pour revenir au menu d'amorçage, saisissez « menu » à l'invite d'amorçage et validez avec la touche Entrée. Tous les écrans d'aide ont une invite permettant de saisir une commande :

Press F1 for the help index, or ENTER to boot:

Vous pouvez alors appuyer sur la touche Entrée pour amorcer l'installateur avec les options par défaut ou bien saisir une commande particulière avec les paramètres d'amorçage nécessaires. Les écrans d'aide listent certains paramètres utiles. Si vous ajoutez des paramètres à la ligne de commande, n'oubliez pas d'indiquer la méthode d'amorçage (la valeur par défaut est install) et un espace avant le premier paramètre (par exemple, install fb=false).

[Note] Note

Le clavier à cet instant est supposé être un clavier de type « American English ». Si votre carte clavier est agencée autrement, les caractères affichés sur l'écran seront parfois différents de ceux que vous saisissez. Il existe sur Wikipedia un schéma de la carte clavier US qui peut vous aider à saisir les bons caractères.

[Note] Note

Si le BIOS du système est configuré pour utiliser une console série, il se peut que l'écran graphique initial ne s'affiche pas au moment de l'amorçage de l'installateur, ni le menu d'amorçage. Cela peut aussi arriver si vous installez le système depuis une machine distante qui offre une interface texte à la console VGA, par exemple la console texte « integrated Lights Out » (iLO) de Compaq ou la « Integrated Remote Assistant » (IRA) de HP.

Pour sauter l'écran d'amorçage graphique, vous pouvez appuyer sur la touche Esc pour obtenir l'invite d'amorçage en mode texte, ou appuyer sur la touche « H » puis sur la touche Entrée pour sélectionner l'option « Help » décrite plus haut. Toute saisie sera alors affichée sur la ligne d'invite. Pour empêcher l'installateur d'utiliser le tampon vidéo dans la suite de l'installation, vous pouvez ajouter le paramètre vga=normal fb=false à l'invite d'amorçage.

5.1.8. L'installateur graphique

La version graphique de l'installateur n'est disponible que sur certaines architectures, dont PC 64 bits. Les fonctionnalités de l'installateur graphique sont essentiellement les mêmes que celles de l'installateur en mode texte. Ils utilisent les mêmes programmes mais l'interface est différente.

Malgré cette similitude, l'installateur graphique possède quelques avantages. Le principal est qu'il reconnaît plus de langues, notamment celles qui utilisent des jeux de caractères impossibles à afficher avec l'interface « newt ». Un autre avantage est la possibilité d'utiliser une souris. De même, plusieurs questions peuvent être réunies dans un seul écran.

L'installateur graphique est disponible avec toutes les images CD et avec la méthode d'installation « hd-media ». Il peut être amorcé avec l'option existante dans le menu d'amorçage. Dans le menu « Advanced options », on peut choisir les modes expert et rescue. Les méthodes précédentes, installgui, expertgui et rescuegui sont toujours disponibles au moment de l'amorçage si l'on sélectionne l'option « Help ».

Il est aussi possible d'amorcer sur le réseau une image de l'installateur graphique. Et il existe une image ISO spéciale [5], qui est utile surtout pour les tests.

Comme pour l'installateur texte, il est possible d'ajouter des paramètres d'amorçage au lancement de l'installateur graphique.

[Note] Note

L'installateur graphique exige beaucoup plus de mémoire que l'installateur texte : 229MB. S'il n'y a pas assez de mémoire, l'installateur reviendra à l'interface « newt ».

Si la quantité de mémoire du système est inférieure à 112MB, il se peut que l'installateur graphique ne fonctionne plus mais que l'installateur texte fonctionne encore. Pour des systèmes avec peu de mémoire, il est recommandé d'utiliser l'installateur texte.



[5] L'image ISO mini peut être téléchargée sur un miroir Debian, voyez la Section 4.2, « Télécharger les fichiers depuis les miroirs Debian ». Cherchez netboot/gtk/mini.iso.