Annexe A. Gérer le système Wheezy avant la mise à niveau

Table des matières

A.1. Mettre à niveau le système Wheezy
A.2. Vérifier la liste de sources
A.3. Supprimer les fichiers de configuration obsolètes
A.4. Mettre à niveau les anciens paramètres linguistiques régionaux vers UTF-8

Cette annexe contient des informations sur la façon de vous assurer que vous pouvez installer ou mettre à jour des paquets de Wheezy avant de faire une mise à niveau vers Jessie. Cela ne devrait être nécessaire que dans des situations spécifiques.

A.1. Mettre à niveau le système Wheezy

En gros, cela n'est pas différent de toutes les autres mises à niveau de Wheezy qui ont déjà été faites. La seule différence est que vous devez tout d'abord vous assurer que la liste de paquets contient toujours des références à Wheezy comme expliqué en Section A.2, « Vérifier la liste de sources » .

Si vous mettez le système à niveau en utilisant un miroir Debian, il sera automatiquement mis à niveau vers la dernière version mineure de Wheezy.

A.2. Vérifier la liste de sources

Si l'une des lignes de /etc/apt/sources.list se réfère à « stable », c'est que Jessie est déjà « utilisé ». Ce n'est pas forcément ce que vous voulez si vous n'êtes pas encore prêt pour la mise à niveau. Si apt-get update a déjà été exécuté, vous pouvez encore revenir en arrière sans problème en suivant la procédure ci-dessous.

Si des paquets de Jessie ont déjà été installés, il n'y a probablement plus beaucoup d'intérêt à installer des paquets de Wheezy. Dans ce cas, vous devrez décider vous-même si vous voulez continuer ainsi ou non. Il est possible de revenir à des versions inférieures pour des paquets, mais cela n'est pas traité ici.

Ouvrez le fichier /etc/apt/sources.list avec votre éditeur favori (en tant que superutilisateur) et recherchez une référence à « stable » dans toutes les lignes commençant par deb http: ou deb ftp:. Si vous en trouvez, changez stable en wheezy.

Si des lignes commencent par deb file:, vous devrez vérifier vous-même si l'emplacement auquel elles se réfèrent contient une archive de Wheezy ou de Jessie.

[Important]Important

Ne changez pas les lignes qui commencent par deb cdrom:. Faire cela invaliderait la ligne et vous devriez à nouveau exécuter apt-cdrom. Ne vous inquiétez pas si une ligne de source « cdrom » se réfère à « unstable ». C'est normal, bien que cela paraisse trompeur.

Si des modifications ont déjà été effectuées, sauvegardez le fichier et exécutez :

# apt-get update

pour rafraîchir la liste des paquets.

A.3. Supprimer les fichiers de configuration obsolètes

Avant de mettre à jour le système vers Jessie, il est recommandé de supprimer les vieux fichiers de configuration (tels que les fichiers *.dpkg-{new,old} dans /etc) du système.

A.4. Mettre à niveau les anciens paramètres linguistiques régionaux vers UTF-8

Si le système utilise des paramètres linguistiques régionaux non basés sur UTF-8, vous êtes fortement encouragé à changer et utiliser des paramètres linguistiques régionaux compatibles UTF-8. Par le passé, certains bogues[6] ne se manifestaient que sur des systèmes n'utilisant pas des paramètres linguistiques régionaux compatibles UTF-8. Pour le bureau, de vilains correctifs dans les bibliothèques internes permettent d'utiliser ces anciens paramètres linguistiques régionaux, mais il ne sera plus possible à terme de les gérer correctement.

Pour configurer les paramètres linguistiques régionaux du système, vous pouvez exécuter la commande dpkg-reconfigure locales. Sélectionnez des paramètres linguistiques régionaux compatibles UTF-8 lors du choix du jeu de paramètres régionaux actifs par défaut pour le système. De plus, vous devriez examiner les paramètres linguistiques régionaux des utilisateurs et vous assurer que la configuration de leur environnement n'active pas d'anciens paramètres linguistiques régionaux.



[6] In the GNOME screensaver, using passwords with non-ASCII characters, pam_ldap support, or even the ability to unlock the screen may be unreliable when not using UTF-8. The GNOME screenreader is affected by bug #599197. The Nautilus file manager (and all glib-based programs, and likely all Qt-based programs too) assume that filenames are in UTF-8, while the shell assumes they are in the current locale's encoding. In daily use, non-ASCII filenames are just unusable in such setups. Furthermore, the gnome-orca screen reader (which grants sight-impaired users access to the GNOME desktop environment) requires a UTF-8 locale since Squeeze; under a legacy characterset, it will be unable to read out window information for desktop elements such as Nautilus/GNOME Panel or the Alt-F1 menu.