5.1. Démarrer l'installateur sur IA-64

5.1.1. Amorcer depuis un cédérom

La manière la plus simple est d'utiliser les cédéroms Debian. Si vous avez un jeu de cédéroms et si votre machine peut s'amorcer depuis un cédérom, c'est parfait ! Il suffit de placer votre cédérom et de réamorcer. Vous pouvez continuer avec le chapitre suivant.

Notez que certains lecteurs de cédéroms peuvent demander des pilotes particuliers et sont donc inaccessibles au tout début de l'installation. Si cette façon d'installer échoue, veuillez lire dans ce chapitre les paragraphes sur les autres noyaux et sur les autres méthodes d'installation possibles.

Même si vous ne pouvez amorcer depuis un cédérom, vous pourrez probablement installer les composants du système ou les paquets que vous voulez à partir du cédérom. Amorcez simplement à partir d'un autre support, des disquettes par exemple. Lorsqu'arrivera le moment d'installer le système d'exploitation, le système de base et les paquets, faites pointer le système d'installation sur le lecteur de cédérom.

Si vous avez des problèmes lors de l'amorçage, voyez la Section 5.4, « Dysfonctionnements pendant la procédure d'installation ».

Contenus du cédérom

Trois variantes des cédéroms d'installation Debian existent. Le cédérom Business Card offre une installation minimale qui tient sur ce support de petite taille. Il exige une connexion au réseau pour installer le reste du système de base et rendre le système utilisable. Le cédérom Network Install possède tous les paquets du système de base, mais il exige une connexion au réseau pour installer les paquets supplémentaires nécessaires à un système complet. L'ensemble des cédéroms Debian peut installer un système complet sans avoir besoin du réseau.

L'architecture IA-64 utilise la nouvelle interface « Extensible Firmware Interface » (EFI) d'Intel. Contrairement au traditionnel BIOS x86 qui ne connaît rien du périphérique de démarrage sinon la table des partitions et le secteur principal d'amorçage (MBR), le programme EFI peut lire et écrire des fichiers provenant d'une partition FAT16 ou FAT32. Cela simplifie le processus souvent mystérieux de l'amorçage du système. Le programme d'amorçage du système et le microprogramme EFI possèdent un système de fichiers complet pour stocker les fichiers nécessaires au démarrage du système. Cela signifie que le disque système sur un système IA-64 possède une partition additionnelle dédiée à EFI à la place du simple MBR ou du bloc de démarrage sur les systèmes plus conventionnels.

Le cédérom Debian contient une petite partition EFI sur laquelle résident le programme d'amorçage ELILO, son fichier de configuration, le noyau de l'installateur ainsi qu'un système de fichiers initial (initrd). Le système en marche contient aussi une partition EFI sur laquelle résident les fichiers nécessaires au démarrage du système. Ces fichiers sont lisibles depuis le shell EFI comme décrit plus bas.

La plupart des détails sur la manière dont ELILO se charge et démarre le système sont transparents pour l'installateur du système. Toutefois, celui-ci doit d'abord mettre en place une partition EFI avant d'installer le système de base. Autrement, l'installation de ELILO échouera rendant le système non amorçable. La partition EFI est allouée et formatée lors de l'étape partitionnement de l'installation, avant le chargement des paquets sur le disque système. La tâche de partitionnement vérifie aussi qu'une partition EFI convenable est présente avant de permettre l'installation.

Le gestionnaire de démarrage EFI est la dernière étape de l'initialisation du microprogramme. Il montre un menu où l'utilisateur peut choisir une option. Dépendant du modèle du système ainsi que des autres programmes chargés, ce menu peut être différent d'un système à l'autre. Il devrait y avoir au moins deux menus affichés, Boot Option Maintenance Menu et EFI Shell (Built-in). L'utilisation de la première option est conseillée ; néanmoins si cette option n'est pas disponible, ou si le cédérom ne peut pas s'amorcer, utilisez la seconde option.

IMPORTANT

Le gestionnaire de démarrage EFI choisira une action de démarrage par défaut, typiquement le premier choix du menu, après un nombre prédéfini de secondes. C'est indiqué par un compte à rebours situé au bas de l'écran. Une fois ce temps expiré et l'action par défaut lancée, vous aurez peut-être besoin de redémarrer la machine afin de continuer l'installation. Si l'action par défaut est le shell EFI, vous pouvez retourner au gestionnaire d'amorçage en tapant exit à l'invite du shell.

5.1.1.1. Option 1 : Amorcer à partir du menu « Boot Option Maintenance »

  • Insérez le cédérom dans le lecteur DVD/CD et réamorcez la machine. Le microprogramme affichera la page du gestionnaire d'amorçage EFI ainsi que le menu après avoir terminé l'initialisation du système.

  • Sélectionnez Boot Maintenance Menu du menu avec les touches flèches et appuyez sur ENTER. Un nouveau menu s'affichera.

  • Sélectionnez Amorcer depuis un fichier depuis le menu avec les touches flèches et appuyez sur ENTER. Une liste des périphériques testés par le microprogramme s'affichera. Vous devriez voir deux lignes de menu contenant soit l'étiquette Debian Inst [Acpi ... soit Removable Media Boot. Si vous examinez le reste de la ligne de menu, vous noterez que les informations sur le périphérique et sur le contrôleur sont les mêmes.

  • Vous pouvez choisir n'importe quelle entrée qui se réfère au lecteur DVD/CD. Faites votre choix à l'aide des touches flèches et appuyez sur ENTER. Si vous choisissez Removable Media Boot, la machine débutera immédiatement la séquence de démarrage. Si vous choisissez plutôt Debian Inst [Acpi ..., il affichera le contenu de la partie amorçable du cédérom, vous demandant de passer à la prochaine étape.

  • Vous n'aurez besoin de cette étape que si vous choisissez Debian Inst [Acpi .... L'affichage du contenu du répertoire montrera également [Treat like Removable Media Boot] sur l'avant dernière ligne. Sélectionnez cette ligne avec les touches flèches et appuyez sur ENTER. Cela lancera la séquence d'amorçage.

Ces étapes lancent le programme d'amorçage de Debian qui affichera une page de menu vous permettant de sélectionner un noyau et des options. Poursuivez en choisissant le noyau et les options.

5.1.1.2. Option 2 : Amorcer depuis le Shell EFI

Si pour une raison ou pour une autre, l'option 1 n'est pas couronnée de succès, relancez la machine et lorsque l'écran du gestionnaire d'amorçage EFI apparaît, il devrait y avoir une option appelée EFI Shell [Built-in]. Amorcez le cédérom d'installation de Debian en suivant ces étapes :

  • Insérez le cédérom dans le lecteur DVD/CD et réamorcez la machine. Le microprogramme affichera la page et le menu du gestionnaire d'amorçage EFI après avoir terminé l'initialisation du système.

  • Sélectionnez EFI Shell depuis le menu avec les touches flèches et appuyez sur ENTER. Le shell EFI va examiner tous les périphériques amorçables et les affichera sur le terminal avant d'afficher son invite. Les partitions amorçables reconnues sur les périphériques auront un nom comme  : fsn:. Toutes les autres partitions seront nommées comme : blkn:. Si vous avez inséré le cédérom juste avant d'entrer dans le Shell, cet examen pourrait prendre quelques secondes de plus car il initialise le lecteur CD.

  • Examinez la sortie du shell en cherchant le lecteur de cédérom. C'est très probablement le périphérique fs0: bien que que d'autres périphériques ayant une partition amorçable seront affichées comme fsn.

  • Entrez fsn: et appuyez sur ENTER afin de sélectionner le périphérique ayant n comme numéro de partition pour le cédérom. Le shell affichera maintenant le numéro de partition dans son invite.

  • Entrez elilo et appuyez sur ENTER. Cela lancera la séquence d'amorçage.

Comme avec l'option 1, ces étapes démarrent le programme d'amorçage Debian qui affichera une page de menu vous permettant de sélectionner un noyau et des options. Vous pouvez également entrer la commande plus courte fsn:elilo à l'invite du shell. Poursuivez en choisissant le noyau et les options.

5.1.1.3. Installer avec une console série

Pour faire l'installation, vous pouvez choisir d'utiliser un écran et un clavier ou d'utiliser une connexion série. Pour choisir une installation écran/clavier, sélectionnez une option contenant la chaîne de caractère [VGA console]. Pour installer via une connexion série, choisissez une option contenant la chaîne de caractère [BAUD baud serial console], où BAUD est la vitesse de votre terminal série. Les articles du menu pour les réglages les plus typiques des taux sur le périphérique ttyS0 sont préconfigurés.

Dans la plupart des cas, vous voudrez que l'installateur utilise le même taux que celui de votre connexion au terminal EFI. Si vous n'êtes pas sûr de ce réglage, vous pouvez l'obtenir grâce à la commande baud entrée dans le shell EFI.

Si aucune des options disponibles n'est appropriée à votre périphérique série ou à votre taux baud, vous pouvez passer outre les réglages de la console pour une des options existantes du menu. Par exemple, pour utiliser une console avec un taux de 57600 bauds sur le périphérique ttyS1, entrez console=ttyS1,57600n8 dans la fenêtre Boot:.

Note

La plupart des machines IA-64 sont livrées avec une console réglée sur 9600 bauds. Ce réglage est plutôt lent, et le processus normal d'installation prendra un temps relativement long pour afficher chaque écran. Vous devriez augmenter le taux baud utilisé pour l'installation, ou alors utiliser une installation en mode texte. Voyez le menu d'aide Params pour des instructions sur la manière de lancer l'installateur en mode texte.

Avertissement

Si vous choisissez le mauvais type de console, vous aurez la possibilité de choisir le noyau et d'entrer les paramètres, mais tant le terminal que vos choix seront perdus dès que le noyau se chargera, vous obligeant à réamorcer la machine avant de pouvoir débuter l'installation.

5.1.1.4. Sélection du noyau et des options

Le programme d'amorçage affichera un formulaire avec une liste et une fenêtre de texte avec une inviteBoot:. Les touches flèches sélectionnent un article du menu et tout texte entré au clavier apparaîtra dans la fenêtre de texte. Il y a aussi des écrans d'aide qui peuvent être affichés en appuyant sur la touche de fonction appropriée. L'écran d'aide General explique les choix du menu et l'écran Params expliquent les options communes de la ligne de commande.

Consultez l'écran d'aide General pour la description des noyaux et des modes d'installation les plus appropriés pour votre installation. Vous devriez aussi consulter Section 5.3, « Paramètres d'amorçage » plus bas pour tous les paramètres additionnels que vous voudriez régler dans la fenêtre de texte Boot:. La version du noyau que vous choisissez sélectionne la version du noyau qui sera utilisée tant pour le processus d'installation que pour le système installé. Les deux prochaines étapes sélectionneront et lanceront l'installation :

  • Sélectionnez avec les touches flèches la version du noyau et le mode d'installation le plus approprié à vos besoins.

  • Entrez les paramètres de démarrage au clavier. Le texte sera affiché directement dans la fenêtre de texte. C'est là que les paramètres du noyau sont spécifiés (tels que les réglages de la console série).

  • Appuyez sur ENTER. Le noyau sera chargé. Il affichera les messages d'initialisation usuels suivis par le premier écran de l'installateur Debian.

Passez au prochain chapitre pour continuer l'installation. Là vous pourrez régler la localisation, le réseau et les partitions des disques.

5.1.2. Amorcer avec TFTP

Amorcer un système IA-64 depuis le réseau est similaire à amorcer depuis un cédérom. La seule différence est la manière dont le noyau est chargé. Le gestionnaire d'amorçage EFI peut charger et lancer des programmes depuis un serveur sur le réseau. Une fois que le noyau d'installation est chargé et démarré, l'installation du système suivra les mêmes étapes que l'installation depuis un cédérom avec pour seule exception que les paquets seront chargés depuis le réseau plutôt que depuis le cédérom.

Pour amorcer depuis le réseau, il vous faut une connexion au réseau et un serveur TFTP (DHCP, RARP, ou BOOTP).

La méthode d'installation avec amorçage depuis TFTP est décrite dans : Section 4.3, « Préparer les fichiers pour amorcer depuis le réseau avec TFTP ».

Amorcer un système IA-64 depuis le réseau demande deux actions spécifiques à l'architecture. Sur le serveur d'amorçage, DHCP et TFTP doivent être configurés afin de distribuer elilo. Sur le client, une nouvelle option d'amorçage doit être définie dans le gestionnaire d'amorçage EFI afin de permettre le chargement via le réseau.

5.1.2.1. Configuration du serveur

Une entrée TFTP convenable pour l'amorçage via le réseau ressemble à ceci :

host mcmuffin {
        hardware ethernet 00:30:6e:1e:0e:83;
        fixed-address 10.0.0.21;
        filename "debian-installer/ia64/elilo.efi";
}

Notez que le but est d'obtenir que elilo.efi soit lancé sur le client.

Extrayez le fichier netboot.tar.gz dans le répertoire racine de votre serveur tftp. Typiquement, les répertoires racine du serveur tftp incluent /var/lib/tftp et /tftpboot. Cela créera un répertoire debian-installer contenant les fichiers de démarrage pour un système IA-64.

# cd /var/lib/tftp
# tar xvfz /home/user/netboot.tar.gz
./
./debian-installer/
./debian-installer/ia64/
[...]

Le fichier netboot.tar.gz contient un fichier elilo.conf qui devrait fonctionner avec la plupart des configurations. Toutefois, si vous êtes amené à modifier ce fichier, vous pouvez le trouver dans le répertoire debian-installer/ia64/. Il est possible d'avoir des fichiers de configurations différents pour différents clients en les nommant selon l'adresse IP du client en hexadécimal, avec un suffixe .conf, à la place du fichier elilo.conf. Pour plus de détails, voyez la documentation fournie dans le paquet elilo.

5.1.2.2. Configuration du client

Pour configurer le client et permettre le démarrage par TFTP, commencez par amorcer EFI et entrez dans le menu Boot Option Maintenance.

  • Ajoutez une option de démarrage.

  • Vous devriez voir une ou plusieurs lignes contenant le texte Load File [Acpi()/.../Mac()]. Si plus d'une de ces entrées existent, choisissez celle contenant l'adresse MAC de l'interface depuis laquelle vous allez amorcer. Utilisez les touches flèches pour mettre en évidence votre choix, et ensuite appuyez sur entrée.

  • Nommez l'entrée Netboot ou quelque chose de semblable, sauvegardez, et retournez au menu des options de démarrage.

Vous devriez voir la nouvelle option de démarrage que vous venez de créer, et en la sélectionnant, cela devrait amorcer une requête DHCP, menant au chargement depuis le serveur via TFTP du fichier elilo.efi.

Le programme d'amorçage affichera son invite dès qu'il aura téléchargé et traité son fichier de configuration. À ce stade, l'installation commence avec les mêmes étapes qu'une installation via cédérom. Sélectionnez une option de démarrage comme ci-dessus et lorsque le noyau aura terminé de s'installer depuis le réseau, il lancera l'installateur Debian.

Passez au prochain chapitre pour continuer l'installation. Là vous pourrez régler la localisation, le réseau et les partitions des disques.