8.6. Réparer un système cassé

Les choses tournent mal parfois, et le système que vous avez soigneusement installé ne peut plus être démarré. Vous avez modifié et... cassé la configuration du programme d'amorçage ; le nouveau noyau que vous avez installé ne peut pas s'amorcer ou bien des rayons cosmiques ont atteint le disque et déplacé un bit dans /sbin/init. Mais, quelle que soit la raison, vous avez besoin d'un système pour pouvoir corriger le problème. Le mode de secours peut vous aider.

Pour passer en mode de secours, saisissez rescue à l'invite boot: ou amorcez le système avec le paramètre rescue/enable=true. Les premiers écrans de l'installateur seront affichés, avec une note dans un coin de l'écran qui indique que vous êtes en mode de secours et non pas dans un processus d'installation. Ne vous inquiétez pas, votre système ne va pas être réécrit ! Le mode de secours exploite simplement les possibilités de détection de matériel qui existent dans l'installateur pour rendre disponibles les disques, les périphériques réseau, etc. pendant que vous réparez le système.

À la place du partitionneur, une liste des partitions présentes sur le système est affichée et on vous demande d'en choisir une. Normalement, vous devez choisir la partition contenant le système de fichiers racine à réparer. Vous pouvez choisir aussi bien des partitions sur des périphériques RAID ou LVM que celles créées directement sur des disques.

S'il le peut, l'installateur affichera l'invite d'un interpréteur de commandes dans le système de fichiers que vous avez sélectionné ; et vous pourrez l'utiliser pour effectuer les corrections nécessaires. Par exemple, pour réinstaller le programme d'amorçage GRUB sur le secteur principal d'amorçage du premier disque dur, vous pouvez lancer la commande grub-install '(hd0)'.

Si l'installateur ne peut pas lancer un interpréteur de commandes dans le système de fichiers que vous avez sélectionné, il vous avertira et proposera un interpréteur dans l'environnement de l'installateur. Dans cet environnement vous aurez moins d'outils, mais souvent ils seront suffisants pour réparer votre système. Le système de fichiers racine que vous aurez sélectionné sera monté sur le répertoire /target.

Dans les deux cas, après que vous aurez quitté l'interpréteur, le système sera relancé.

Réparer un système cassé peut être difficile et ce manuel ne cherche pas à recenser tous les problèmes possibles ni à les corriger. Si vous avez des problèmes, consultez un expert.