7.1. Le moment de vérité

Voici ce que les ingénieurs en électronique appellent le test de la fumée : démarrer un système pour la première fois.

Si le système ne démarre pas correctement, ne paniquez pas. Si l'installation s'est déroulée normalement, il est très probable que seul un problème mineur empêche le système d'amorcer Debian. Dans la plupart des cas, il ne sera pas nécessaire de refaire une installation pour corriger de tels problèmes. On peut commencer par utiliser le mode de secours intégré à l'installateur (voyez la Section 8.7, « Réparer un système cassé »).

Si vous découvrez Debian et Linux, vous aurez besoin de l'aide d'utilisateurs expérimentés. Pour des architectures comme PowerPC, la meilleure idée est de s'adresser à la liste debian-powerpc. Vous pouvez aussi envoyer un rapport d'installation, voyez la Section 5.4.6, « Faire un rapport de bogue ». Assurez-vous de bien décrire votre problème et d'inclure tous les messages qui sont affichés. Cela peut aider à diagnostiquer le problème.

7.1.1. OldWorld PowerMacs

Si la machine ne démarre pas quand l'installation est terminée, et s'arrête avec l'invite boot:, saisissez Linux suivi de Entrée. La configuration par défaut dans le fichier quik.conf est nommée Linux. Les noms définis dans ce fichier seront affichés si vous pressez la touche Tab à l'invite boot:. Vous pouvez essayer de réamorcer l'installateur et de modifier le fichier /target/etc/quik.conf qui a été créé à l'étape Installer Quik sur un disque dur. Des renseignements sur quik sont disponibles dans http://penguinppc.org/projects/quik/.

Pour démarrer de nouveau sous MacOS sans réinitialiser la « nvram », saisissez bye à l'invite de l'Open Firmware (en supposant que MacOS n'a pas été enlevé de la machine). Pour obtenir une invite Open Firmware, appuyez simultanément sur les touches command+option+o+f pendant le démarrage à froid de la machine. Si vous devez réinitialiser les changements de l'Open Firmware en nvram, appuyez simultanément sur les touches command+option+p+r lors d'un démarrage à froid de la machine.

Si vous amorcez le système installé avec BootX, choisissez simplement le noyau dans le dossier Linux Kernels, ne choisissez pas l'option ramdisk et ajoutez un périphérique racine pour votre installation, par exemple /dev/hda8.

7.1.2. NewWorld PowerMacs

Sur les machines de type G4 et iBook, vous pouvez maintenir la touche option enfoncée pour obtenir un écran graphique, avec un bouton pour chaque système d'exploitation démarrable ; pour Debian GNU/Linux il s'agit d'un bouton avec une icône de petit pingouin.

Si vous avez conservé MacOS et qu'à un moment ou à un autre la variable boot-device de l'Open Firmware a été modifiée, vous devrez restaurer sa configuration. Pour cela, maintenez enfoncées les touches command+option+p+r lors du démarrage à froid de la machine.

Les noms définis dans yaboot.conf seront affichés si vous appuyez sur la touche Tab à l'invite boot:.

La réinitialisation de l'Open Firmware sur les matériels G3 et G4 les fera démarrer par défaut sur Debian GNU/Linux (à condition d'avoir effectué un partitionnement correct et d'avoir placé la partition Apple_Bootstrap en premier). Si Debian GNU/Linux se trouve sur un disque SCSI et que MacOS se trouve sur un disque IDE, il se pourrait que cela ne fonctionne pas et que vous deviez lancer l'OpenFirmware et déclarer la variable boot-device manuellement ; en principe, ybin le fait automatiquement.

Après avoir lancé Debian GNU/Linux pour la première fois, vous pourrez ajouter autant d'options que vous le souhaitez (par exemple, les options pour amorcer d'autres systèmes) dans le fichier /etc/yaboot.conf et démarrer ybin pour mettre à jour votre partition de démarrage avec la nouvelle configuration. Lisez le HOWTO sur yaboot.