2.2. Les supports d'installation

Cette section précise les différents supports utilisables pour installer Debian. Un chapitre entier est consacré aux supports, le Chapitre 4, Comment obtenir les supports du système d'installation ? ; il indique les avantages et les désavantages de chaque support. Quand vous aurez atteint ce chapitre, vous pourrez vous reporter à cette page.

2.2.1. Le réseau

Pendant l'installation, le téléchargement des fichiers nécessaires peut se faire par le réseau. Selon le type d'installation que vous avez choisi et les réponses que vous donnez à certaines questions, le réseau est utilisé ou non. Le système d'installation accepte la plupart des modes de connexion (PPPoE, par exemple, mais pas ISDN ou PPP), par HTTP ou FTP. Une fois l'installation terminée, vous pouvez configurer les modes ISDN ou PPP.

2.2.2. Les disques durs

L'installation à partir d'un disque local est aussi possible sur beaucoup d'architectures. Cela demande qu'un autre système d'exploitation charge l'installateur sur le disque dur. Cette méthode n'est recommandée que pour des cas spéciaux, quand aucune autre méthode n'est disponible.

2.2.3. Un*x ou système GNU

Si vous utilisez un système de type Unix, vous pouvez installer Debian GNU/Linux sans utiliser l'installateur qui est décrit dans la suite de ce manuel. Cette manière de faire peut servir à des utilisateurs qui possèdent un matériel non reconnu ou qui sont sur des machines qui ne peuvent se permettre un temps d'arrêt. Si cette technique vous intéresse, reportez-vous à la Section D.3, « Installer Debian GNU/Linux à partir d'un système Unix/Linux ». Cette méthode n'est recommandée que pour les experts, quand aucune autre méthode n'est disponible.

2.2.4. Systèmes de stockage reconnus

L'installateur Debian contient un noyau construit pour permettre de faire tourner un maximum de systèmes.

Tout système de stockage reconnu par le noyau Linux est aussi supporté par le système de démarrage. Cela signifie que les DASD FBA et ECKD sont reconnus pour les vieux formats de disque Linux (ldl) et le nouveau format de disque S/390 plus courant (cdl).