Journée d'information Linux de Dresde 2003 — Compte-rendu

Bien que ce soit la première fois que le LUG de Dresde organisait cet événement, ils l'ont très bien fait ! Ils ont fait de bons exposés — y compris au sujet des outils pour interpréteur de commande, de la personnalisation de Knoppix et de la programmation 64 bits — et des ateliers intéressants (dont un sur LaTeX). Ils ont même organisé un petit barbecue et fourni de petits en-cas.

Ils ont aussi fait une très bonne promotion. Je pense qu'il y a eu plus de 650 visiteurs, et la plupart sont venus à notre stand au moins une fois. J'avais pris une boîte d'environ 125 CD que nous distribuions aux journées Linux, et près de 100 prospectus. J'avais aussi quelques épinglettes et des autocollants de Debian venant de Credativ.

Bon, nous avons été à cours d'épinglettes avant que le premier visiteur n'arrive. Il y avait beaucoup de passionnés de Debian dans l'équipe d'organisation et aux stands d'autres projets. Nous avons été à cours de CD à midi, et nous n'avions plus un seul prospectus à 16 h : deux heures avant la clôture de cet événement.

Je pense que les visiteurs étaient un peu différents de ceux des autres événements. Habituellement beaucoup de visiteurs connaissent Debian assez bien et ont des problèmes, alors que les autres connaissent GNU/Linux et aimeraient savoir ce qu'est Debian. Cette fois, il y avait beaucoup de gens qui ne savaient même pas ce qu'était Linux (et n'avaient donc jamais entendu parler de Debian non plus). Nous avons donc dû assez souvent expliquer ce qu'étaient GNU/Linux et le logiciel libre de manière générale et aussi Debian en particulier, et ...bien... que lire (en allemand seulement, je pense que cela ressemble à Learning Debian GNU/Linux, « Apprendre Debian GNU/Linux ») pour débuter avec cette chose inconnue qu'était Linux.

Je pense que l'explication de cela est qu'ils ont fait une très bonne promotion de la journée d'information Linux à l'université locale — j'ai entendu à chaque conférence qu'ils avaient invité les étudiants au moins une fois.

Il y avait même un étudiant qui avait un problème pour installer Debian sur son ordinateur qui avait une sorte de système Raid sur sa carte mère. Nous avons finalement réussi après qu'il a amené son ordinateur et que nous avons cherché un peu sur Google.

Parfois, nous avons eu des problèmes en montrant des choses sur mon propre portable (qui fonctionne avec un mélange de Sarge et de Sid) parce que j'avais complètement oublié que j'avais préparé un environnement d'exécution fermé avec Woody.

Bien sûr, nous avons pris du bon temps au bar des étudiants après la manifestation, et le lendemain matin nous avons aussi fait une visite guidée de Dresde. En fin de compte c'était un très bel événement, et j'attends avec impatience de revenir l'année prochaine.

Enfin j'aimerais remercier Erik Schanze qui s'est porté volontaire pour tenir le stand de Debian à Dresde. Il a fait un très bon travail, a amené son ordinateur ainsi que d'autres équipements utiles (dont le petit-déjeuner et un thermos de café).

Alexander Schmehl