Free and Open Source Software Developers' Meeting — Compte-rendu

Le projet Debian embarqué était présent au FOSDEM 2004 et il y a eu de nombreuses discussions, en avançant de façon significative nos projets pour faire de Debian une distribution vraiment utile pour les petites machines aussi bien que les grosses.

Dimanche Wookey a donné une courte vue d'ensemble de la situation actuelle dans la salle des développeurs des logiciels embarqués et qui s'est poursuivie par une discussion de fond pour établir ce qu'on pouvait espérer obtenir via EmDebian, et comment y arriver au mieux. Lauri Leukkunen a aussi expliquer comment fonctionne Scratchbox et nous a donné une rapide démonstration de ce qu'il peut faire combiné à l'émulateur qems.

Philippe de Swert a présenté sa structure de travail STAG qui est principalement une manière de faire une compilation croisée à la Debian, et qui est tout à fait appropriée pour ce qu'essaye de faire EmDebian. Il est heureux de voir son travail utilisé comme partie d'EmDebian, et nous sommes très heureux de l'avoir à bord.

Des discussions informelles avec d'autres personnes présentes se sont tenues après le buffet du dîner le samedi et le dimanche soir. Il en est sorti des informations utiles des membres de la distribution Familiar, de la structure de compilation croisée Stag et de l'environnement de compilation Scratchbox, ainsi qu'un ensemble de développeurs de logiciels embarqués utilisant actuellement un ensemble d'outils.

Nous avons maintenant des objectifs bien définis, et il est clair que les outils dont nous avons besoin sont plus au point que beaucoup ne le pensaient — la seule difficulté restante est de choisir entre plusieurs façons de faire les choses et les avantages et les inconvénients qui vont avec. Il semble aussi qu'il serait plus facile de satisfaire les partisans d'une distribution de la taille d'une Familiar (plus de 10 Mo avec mise à jour automatiquement) que ceux d'une « vraie embarquée » (une image figée de moins de 5 Mo), en commençant sur la base d'une Debian, mais heureusement nous pouvons raisonnablement travailler sur les deux en même temps, avec peut-être différents mécanismes de construction.

Il semble que Familiar lutte pour maintenir la distribution dans sa forme actuelle et bénéficierait d'une meilleure intégration dans l'infrastructure de Debian, et que Stag et Scratchbox aimeraient aussi unir leur destinée à EmDebian pour construire une infrastructure qui satisfasse à plusieurs besoins.

Tout ceci est de bon augure mais il reste le problème qu'il s'agit d'un assez petit groupe de personnes généralement occupées qui ont les compétences nécessaires pour rassembler tout cela, pour construire un système qui fonctionne et pour l'intégrer correctement dans Debian. Et il est clair que nous sommes maintenant presque certainement à l'étape ou du travail réel est nécessaire sur ces tâches afin de répondre aux incertitudes techniques restantes. J'essaye de faire parrainer le projet pour garantir que ces choses seront faites, et cela pourrait marcher car il y a des signes encourageant. Un groupement de parrains serait bien mieux qu'un seul parrain, alors si quelqu'un d'autre a des contacts avec des gens ou des entreprises qui pourraient être en situation d'aider EmDebian dans cette tentative de domination mondiale, veuillez les mettre en contact avec moi.

Philippe de Swert, Justin Cormack et moi préparerons un document plus technique pour la semaine prochaine ou la suivante pour mettre à jour le site d'EmDebian avec les réflexions actuelles à la suite de la conférence et pour éclaircir les prochains besoins, et ce qui reste à déterminer.

Dans l'ensemble, les choses semblent très prometteuses à mon humble avis. Merci à tous ceux qui contribuent, en particulier Lauri Leukkunen, Phil Blundell, Philippe de Swert, John Masters et Justin Cormack pour les discussions intelligentes et pour m'aider à faire avancer mes idées.

Wookey

Compte-rendu de la rencontre des développeurs Java de Debian

Le projet Debian a partagé une salle de développeurs au FOSDEM avec les développeurs de Free Java, cet endroit était particulièrement intéressant pour les responsables Java de Debian comme moi. J'ai beaucoup discuté avec Grzegorz Prokopski, Arnaud Vandyck et Dalibor Topic, mais aussi avec certains développeurs des classes GNU, de Kaffe et de gcj.

Arnaud et Dalibor ont fait un exposé sur l'empaquetage de logiciels Java en couvrant JPackage, Gentoo, FreeBSD et bien sur Debian. Un des objectifs de cet exposé était d'améliorer la collaboration entre ces projets et les efforts de Red Hat pour empaqueter les logiciels Java compilés en code natif avec gcj.

Malheureusement, il n'y avait aucun développeur Java de Gentoo ou de FreeBSD présent, je n'ai donc pu discuter qu'avec un développeur de JPackage à ce sujet. Il se trouve que le projet JPackage essaye de faire fonctionner ses paquets avec différentes machines virtuelles Java mais qu'il ne se soucie pas autant que nous de faire fonctionner les logiciels Java avec des machines virtuelles libres, son principal intérêt est donc dans l'intégration de paquets Java.

Mais les développeurs de logiciels Java libres (les classes GNU, Kaffe, SableVM et gcj) étaient très intéressés par plus de collaboration. Un de leurs principaux problèmes est qu'ils n'ont pas assez de retours des utilisateurs finaux si une application Java ne fonctionne pas avec leur machine virtuelle Java. C'est souvent simplement une méthode qui n'est pas implémentée ou un petit bogue qui a besoin d'être corrigé pour faire fonctionner plus d'applications. La page Wiki qu'Arnaud a commencée leur est aussi utile. Dans l'avenir, les responsables Java de Debian essayerons encore plus de faire fonctionner leurs paquets avec les machines virtuelles libres et leur enverront leurs résultats.

En plus de la question d'une meilleure collaboration, nous avons aussi eu beaucoup de discussions techniques.

Stefan Gybas