Bulletin d'alerte Debian

DLA-609-1 linux -- Mise à jour de sécurité pour LTS

Date du rapport :
3 septembre 2016
Paquets concernés :
linux
Vulnérabilité :
Oui
Références dans la base de données de sécurité :
Dans le système de suivi des bogues Debian : Bogue 827561.
Dans le dictionnaire CVE du Mitre : CVE-2016-3857, CVE-2016-4470, CVE-2016-5696, CVE-2016-5829, CVE-2016-6136, CVE-2016-6480, CVE-2016-6828, CVE-2016-7118.
Plus de précisions :

Cette mise à jour corrige les CVE décrits ci-dessous.

  • CVE-2016-3857

    Chiachih Wu a signalé deux bogues dans la couche de compatibilité OABI d'ARM qui peuvent être utilisés par des utilisateurs locaux pour une élévation de privilèges. La couche de compatibilité OABI est activée dans toutes les versions du noyau pour armel et armhf.

  • CVE-2016-4470

    Wade Mealing de Red Hat Product Security Team a signalé que dans certains cas d'erreur le sous-système KEYS déréférencera un pointeur non initialisé. Un utilisateur local peut utiliser l'appel système keyctl() pour un déni de service (plantage) ou éventuellement pour une élévation de privilèges.

  • CVE-2016-5696

    Yue Cao, Zhiyun Qian, Zhongjie Wang, Tuan Dao et Srikanth V. Krishnamurthy de l'université de Californie, à Riverside, et Lisa M. Marvel du laboratoire de recherche de l'armée des États-Unis ont découvert que l'implémentation de Linux de la fonctionnalité Challenge ACK de TCP a pour conséquence une attaque par canal auxiliaire qui peut être utilisée pour découvrir des connexions TCP entre des adresses IP spécifiques et pour injecter des messages dans ces connexions.

    Lorsqu'un service est rendu disponible par TCP, cela peut permettre des attaquants distants de se faire passer pour un autre utilisateur connecté au serveur, ou pour le serveur pour un autre utilisateur connecté. Dans le cas où le service utilise un protocole avec authentification de message (par exemple TLS ou SSH), cette vulnérabilité permet seulement un déni de service (échec de connexion). Une attaque prend des dizaines de secondes, aussi il est peu probable que des connexions TCP de courte durée soient aussi vulnérables.

    Ce problème peut être atténué en augmentant la limite de débit pour les Challenge ACK de TCP pour qu'elle ne soit jamais dépassée : sysctl net.ipv4.tcp_challenge_ack_limit=1000000000

  • CVE-2016-5829

    Plusieurs vulnérabilités de dépassement de tas ont été découvertes dans le pilote hiddev, permettant à un utilisateur local, doté d'un accès à un périphérique HID, de provoquer un déni de service ou éventuellement une élévation de privilèges.

  • CVE-2016-6136

    Pengfei Wang a découvert que le sous-système audit avait un bogue de type double fetch ou TOCTTOU dans son traitement des caractères spéciaux dans le nom d'un exécutable. Quand la journalisation par audit de execve() est activée, cela permet à un utilisateur local de générer des messages de journal trompeurs.

  • CVE-2016-6480

    Pengfei Wang a découvert que le pilote aacraid pour les contrôleurs RAID d'Adaptec avait un bogue de type double fetch ou TOCTTOU dans sa validation des messages FIB passés au travers de l'appel système ioctl(). Cela n'a pas d'impact de sécurité pratique dans les versions actuelles de Debian.

  • CVE-2016-6828

    Marco Grassi a signalé un bogue d'utilisation de mémoire après libération dans l'implémentation de TCP qui peut être déclenché par des utilisateurs locaux. Son impact sur la sécurité n'est pas clair, mais il pourrait inclure un déni de service ou une élévation de privilèges.

  • CVE-2016-7118

    Marcin Szewczyk a signalé que l'appel de fcntl() sur un descripteur de fichier pour un répertoire sur un système de fichiers aufs pourrait avoir pour conséquence un oops. Cela permet à des utilisateurs locaux de provoquer un déni de service. Il s'agit d'une régression spécifique Debian introduite dans la version 3.2.81-1.

Pour Debian 7 Wheezy, ces problèmes ont été corrigés dans la version 3.2.81-2. Cette version corrige aussi un bogue d'échec de construction (bogue nº 827561) pour les noyaux personnalisés où CONFIG_MODULES est désactivé, une régression dans la version 3.2.81-1. Elle met aussi à jour le jeu de fonctions PREEMPT_RT vers la version 3.2.81-rt117.

Pour Debian 8 Jessie, le CVE-2016-3857 n'a pas d'impact ; les CVE-2016-4470 et CVE-2016-5829 ont été corrigés dans linux version 3.16.7-ckt25-2+deb8u3 ou antérieure et les problèmes restants sont corrigés dans la version 3 16.36-1+deb8u1.

Nous vous recommandons de mettre à jour vos paquets linux.

Plus d’informations à propos des annonces de sécurité de Debian LTS, comment appliquer ces mises à jour dans votre système et les questions fréquemment posées peuvent être trouvées sur : https://wiki.debian.org/LTS.