[ précedent ] [ Table des matières ] [ suivant ]

Guide de dselect pour les débutants - Chapitre 2
Une fois dselect lancé


Quand dselect aura été lancé vous vous retrouverez face à cet écran :

     Debian Linux `dselect' package handling frontend.
     
     0.  [A]ccess  Choose the access method to use. 
     1.  [U]pdate  Update list of available packages, if possible. 
     2   [S]elect  Request which packages you want on your system.
     3.  [I]nstall Install and upgrade wanted packages. 
     4.  [C]onfig  Configure any packages that are unconfigured. 
     5.  [R]emove  Remove unwanted software.
     6.  [Q]uit    Quit dselect.

Les six premières lignes correspondent aux étapes annoncées dans le chaptitre précédent. Étudions les une à une.


2.1 Méthode d'accès «Access»

Voici l'écran d'accès :

     dselect - list of access methods
       Abbrev.        Description
       cdrom          Install from a CD-ROM.
     * multi_cd       Install from a CD-ROM set.
       nfs            Install from an NFS server (not yet mounted).
       multi_nfs      Install from an NFS server (using the CD-ROM set) (not yet mounted).
       harddisk       Install from a hard disk partition (not yet mounted).
       mounted        Install from a filesystem which is already mounted.
       multi_mount    Install from a mounted partition with changing contents.
       floppy         Install from a pile of floppy disks.
       apt            APT Acquisition [file,http,ftp]

Ce qui nous donne en français :

     dselect - liste des méthodes d'accès
       Abbrév.        Description
       cdrom          Installer depuis un CD-ROM.
     * multi_cd       Installer depuis un jeu de CD-ROM.
       nfs            Installer depuis un serveur NFS (non encore monté).
       multi_nfs      Installer depuis un serveur NFS (en utilisant le jeu 
                             de CD-ROM) (non encore monté).
       harddisk       Installer depuis une des partitions d'un disque (non
                             encore montée).
       mounted        Installer depuis un système de fichiers déjà monté
       multi_mount    Installer depuis une partition montée dont le contenu
                             évolue.
       floppy         Installer depuis une pile de disquettes.
       apt            Collecte [file, http, ftp] par APT.

Ici nous indiquons à dselect où se trouvent nos paquets. Ne tenez pas compte de l'ordre dans lequel cette liste apparaît. Il est primordial que vous choisissiez la méthode correcte pour l'installation. Nous détaillons maintenant ces différentes méthodes.

multi_cd
Assez imposante et puissante, cette méthode complexe est celle recommandée pour installer une version récente de Debian à partir d'un jeu de plusieurs CD-ROM «binary». Chacun de ces CD-ROM devrait contenir contenir un jeu complet de fichiers «Packages.cd» (un pour chaque section de l'archive) en plus des traditionnels fichiers «Packages» utilisés par les autres méthodes, assurez-vous que le CD-ROM que vous allez utiliser n'est pas monté. Placez n'importe lequel des CD-ROM du jeu dans le lecteur et répondez aux question qui vous sont posées :

Ce qui donne en français :

Une fois que vous avez mis à jour la liste des paquets disponibles et choisi les paquets à installer, la méthode multi-cd s'écarte de la procédure usuelle. Vous aurez à exécuter l'étape «Install» pour chacun des CD-ROM consécutivement. Hélas, en raisons des limitations de dselect il n'est pas en mesure de vous demander de changer de disque aux moments idoines ; voici la façon de faire prendre en compte tous vos disques :

Il peut être nécessaire d'exécuter plusieurs fois l'étape d'installation pour respecter l'ordre d'installation des paquets - certains installés au début peuvent dépendre de paquets installés plus tard avant de pouvoir être configurés correctement.

Exécuter une étape «Configure» est recommandé pour aider à fixer tout paquet qui resterait dans cet état.

multi_nfs, multi_mount
Ces méthodes sont très semblables à la méthode muti-cd précédente et sont des variations sur le thème de la façon de s'accommoder d'un média changeant, par exemple si on installe depuis un jeu multi-cd exporté via NFS depuis le lecteur de CD-ROM d'une autre machine.

apt
Une des meilleures options pour installer depuis un miroir local de l'archive Debian ou depuis le réseau. Cette méthode utilise le système «apt» pour faire une analyse complète des dépendances et de l'ordre à choisir pour installer les paquets. Il est donc très hautement probable que les paquets soient installés dans l'ordre optimal.

La configuration de cette méthode est fort simple ; vous pouvez sélectionnez tout nombre d'emplacements différents, mêlant différents choix parmi file: URL (disques locaux ou montés via NFS), http: URL ou ftp: URL. Remarquez toutefois que les options HTTP et FTP ne peuvent pas supporter de passer par un serveur proxy local à authentification. Si vous avez un serveur proxy pour HTTP ou FTP (ou les deux), assurez vous de définir les variables d'environnement http_proxy ou ftp_proxy respectivement. Définissez les depuis le shell avant de lancer dselect, i.e.:

     # export http_proxy=http://gateway:3128/
     # dselect

floppy
Un supplétif pour ceux qui n'ont ni CD-ROM ni accès réseau. Cette méthode n'est plus recommandée comme une alternative viable si vous utilisez des disquettes traditionnelles mais peut être plus pratique avec les lecteur LS/120 ou Zip. Spécifiez l'emplacement de votre lecteur de disquettes puis fournissez les disquettes. La première devrait contenir le fichier «Package». Cette méthode est lente et peut ne pas être fiable en raison de problèmes des supports.

nfs
MÉTHODE DÉSUÈTE -- utilisez apt ou multi_nfs à la place. N'essayez cette méthode que si tout le reste échoue.

C'est une méthode d'installation simple, avec des besoins simples : donnez lui l'adresse du serveur NFS, l'emplacement de la distribution Debian sur le serveur et (éventuellement) celui d(u|es) fichier(s) «Packages». Puis dselect installera les divers sections l'une après l'autre depuis le serveur. Lent mais facile ; ne classe pas les paquets en ordre, aussi, plusieurs étapes «Configure» vont être requises. N'est évidemment appropriée que pour les installations basées sur NFS.

harddisk
MÉTHODE DÉSUÈTE -- utilisez apt ou multi_mount à la place. N'essayez cette méthode que si tout le reste échoue.

Fournissez le «block device» de la partition de disque dur à utiliser et comme toujours, les emplacement des fichiers Debian sur cette partition. Lent mais facile ; ne classe pas les paquets en ordre, aussi, plusieurs étapes «Configure» vont être requises. Non recommandé puisque la méthode «apt» supporte cette fonctionnalité et classe les paquets dans un ordre adéquat.

mounted
MÉTHODE DÉSUÈTE -- utilisez apt ou multi_mount à la place. N'essayez cette méthode que si tout le reste échoue.

Précisez simplement l('|es) emplacement(s) des fichiers Debian dans votre système de fichiers (filesystem). Peut-être la méthode la plus facile mais elle est lente. Ne classe pas les paquets en ordre, aussi, plusieurs étapes «Configure» vont être requises.

cdrom
MÉTHODE DÉSUÈTE -- utilisez multi_cd à la place. N'essayez cette méthode que si tout le reste échoue.

Conçue pour les installations depuis un seul CD-ROM, cette méthode simple vous demandera l'emplacement de votre lecteur de CD-ROM, l'emplacement de la distribution Debian et enfin (si nécessaire) l('|es) emplacement(s) d(u|es) fichier(s) «Packages» sur le disque. Simple mais plutôt lente. Elle ne classe pas les paquets, aussi, il faudra recourir à plusieurs exécutions de l'étape «Configure». Non recommandée car elle suppose que la distribution tient sur un seul CD-ROM ce qui n'est plus le cas. Utilisez la méthode «multi_cd» à la place.

Si vous avez des problèmes à ce niveau -- parce que Linux n'a pas reconnu votre lecteur de CD-ROM, parce que le montage NFS ne marche pas ou parce que vous ne vous souvenez pas de la partition sur laquelle sont les paquets -- vous avez deux solutions :

Après avoir choisi la méthode d'accès, dselect vous demandera d'indiquer l'emplacement précis des paquets. En cas d'erreur, appuyez sur Control-C et retournez au menu «Access».

Cette première étape franchie, vous serez ramené au menu principal.


2.2 Mise à jour «Update»

dselect va lire les fichiers «Packages» ou «Packages.gz» depuis le miroir et créer une base de données des paquets disponibles sur votre système. Ceci peu demander un moment le temps qu'il charge et analyse les fichiers.


2.3 Sélection «Select»

Croisez les doigts ! C'est ici que tout se passe. La raison d'être de cette étape est de sélectionner précisément les paquets que vous voulez installer.

Appuyez sur Enter. Si vous avez une machine lente, soyez conscients que l'écran va s'effacer et pourra rester vide pendant 15 secondes. Ne commencez donc pas à taper sur toutes les touches à ce moment là.

La première chose qui apparaîtra à l'écran est la première page du fichier d'aide. Vous pouvez retourner à cet écran d'aide à tout moment dans les écrans de sélection en appuyant sur la touche ? et parcourir cette aide en appuyant sur la touche . (le symbole de ponctuation...).

Avant de vous jeter à l'eau, notez les points suivants :

Regardons les deux premières lignes de l'écran «Select».

Elles se présentent ainsi :

     dselect - main package listing (avail., priority)          mark:+/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section  Package      Inst.ver    Avail.ver   Description

Le rôle de certaines touches y est rappelé :

+
Sélection d'un paquet pour installation ou mise à jour.

=
Maintenir un paquet en l'état -- pratique pour un paquet à problème, vous pouvez réinstaller une version ancienne et la placer dans cet état en attendant qu'une nouvelle version apparaisse.

-
Retirer un paquet.

_
Retirer un paquet et ses fichiers de configuration.

i,I
Basculer/choisir entre les différents affichages d'informations.

o,O
Choisir entre les différents ordres de tri.

v,V
Basculer entre bref et détaillé. Utilisez cette touche pour obtenir la signification des EIOM de la seconde ligne, mais en voici un résumé. Remarquez que ces touches n'ont pas la même action suivant qu'elles soient en majuscule ou en minuscule.
     Drapeau  Signification        Valeurs possibles
     E        Erreur               Espace, R, I
     I        État d'installation  Espace, *, -, U, C, I
     O        Ancien choix         *, -, =, _, n
     M        Choix                *, -, =, _, n

Plutôt que de tout vous détailler ici, je vous renvoie aux écrans d'aide où tout est expliqué. Un exemple toutefois.

Vous démarrez dselect et obtenez une ligne comme celle-ci :

     EIOM Pri  Section  Package   Description 
       ** Opt  misc     loadlin   a loader (running under DOS) for LINUX kernel

Ceci signifie que loadlin a été sélectionné la dernière fois (O) que dselect a été exécuté et qu'il est toujours sélectionné (M), mais qu'il n'a pas été installé (I). Pourquoi ? La réponse est probablement que le paquet loadlin n'est pas physiquement disponible. Il est absent de votre miroir.

L'information que dselect utilise pour parvenir à installer les paquets voulus est présente dans les paquets eux-mêmes. Rien n'est parfait en ce monde et il arrive que les dépendances indiquées dans un paquet soient incorrectes ce qui empêche dselect de démêler la situation. Une solution de secours est fournie à l'utilisateur par le biais des commandes Q et X qui sont disponibles dans l'écran de sélection.

Q
Un passage en force. Contraint dselect à ignorer les dépendances indiquées et à faire ce que vous avez spécifié. L'obtention d'un résultat correct reposera, bien sûr, sur vos épaules.

X
Utilisez X si vous êtes complètement perdu. Cela vous replacera dans la situation originale et reviendra à l'écran précédent.

Les touches qui peuvent vous aider à ne pas vous perdre (!) sont R, U et D.

R
Annule toutes les sélections faites à ce niveau. N'affecte pas les sélections faites au niveau précédent.

U
Si dselect avait proposé des changements et que vous aviez ajouté d'autres changements, U restaurera les sélections de dselect.

D
Annule les sélections faites par dselect, ne laissant que les vôtres.

Voici un exemple. Le paquet boot-floppies (certes ce n'est pas un exemple pour débutant, j'en ai conscience, mais il a été choisi parce que il a beaucoup de dépendances) dépend de ces paquets :

La personne responsable de boot-floppies pense également que les paquets suivants devraient aussi être installés. Ils ne sont toutefois pas essentiels :

Aussi quand je sélectionne boot-floppies, j'obtiens cet écran :

     dselect - recursive package listing mark:             +/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section Package Description
     
     dselect - recursive package listing                         mark:+/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section  Package      Description
       ** Opt admin    boot-floppie Scripts to create the Debian installation floppy set.   
       _* Opt devel    newt0.25-dev Developer's toolkit for newt windowing library
       _* Opt devel    slang1-dev   The S-Lang programming library, development version.
       _* Opt devel    slang1-pic   The S-Lang programming library, shared library subset ki

(D'autres paquets peuvent ou non apparaître suivant ce qui est déjà présent sur votre machine). Remarquez que les paquets requis ont déjà été sélectionnés pour moi.

La touche R replace les choses dans leur état initial.

     dselect - recursive package listing mark:             +/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section Package Description
     
     
     dselect - recursive package listing                         mark:+/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section  Package      Description
       __ Opt admin    boot-floppie Scripts to create the Debian installation floppy set.   
       __ Opt devel    newt0.25-dev Developer's toolkit for newt windowing library
       __ Opt devel    slang1-dev   The S-Lang programming library, development version.
       __ Opt devel    slang1-pic   The S-Lang programming library, shared library subset ki

Pour décider maintenant que je ne veux pas de boot-floppies, il me suffit d'appuyer sur Enter.

La touche D remet les choses dans l'état que j'avais sélectionné au départ

     dselect - recursive package listing mark:             +/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section Package Description
     
     dselect - recursive package listing                         mark:+/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section  Package      Description
       _* Opt admin    boot-floppie Scripts to create the Debian installation floppy set.   
       __ Opt devel    newt0.25-dev Developer's toolkit for newt windowing library
       __ Opt devel    slang1-dev   The S-Lang programming library, development version.
       __ Opt devel    slang1-pic   The S-Lang programming library, shared library subset ki

La touche U restaure les sélections faites par dselect.

     dselect - recursive package listing mark:             +/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section Package Description
     
     dselect - recursive package listing                         mark:+/=/- verbose:v help:?
     EIOM Pri Section  Package      Description
       _* Opt admin    boot-floppie Scripts to create the Debian installation floppy set.   
       _* Opt devel    newt0.25-dev Developer's toolkit for newt windowing library
       _* Opt devel    slang1-dev   The S-Lang programming library, development version.
       _* Opt devel    slang1-pic   The S-Lang programming library, shared library subset ki

Je vous suggère de vous contenter des choix par défaut pour l'instant -- vous aurez largement la possibilité d'ajouter des paquets plus tard.

Quoique vous décidiez, appuyez sur Enter pour confirmer et retourner à l'écran principal. S'il subsiste des problèmes non résolus, vous serez ramené à l'écran de résolution des problèmes.

Remarquez que les touches R, U, et D sont très utiles pour des simulations «et_si». Vous pouvez expérimenter à volonté puis tout restaurer et continuer. Ne les envisagez pas comme des touches sous verre et ornées d'un panonceau «Brisez la vitre en cas d'urgence».

Après avoir effectué vos sélections dans l'écran de sélection, appuyez sur I pour obtenir une grande fenêtre, t pour aller au début de la liste et utilisez la touche page suivante (Page-Down) pour parcourir rapidement vos choix. De cette façon, vous pouvez vérifier les effets de vos choix et détecter les erreurs flagrantes. Il est arrivé à certains de dé-sélectionner des groupes entiers de paquets par erreur et de ne pas s'en rendre compte avant qu'il ne soit trop tard. dselect étant un outil très puissant, veillez à ne pas l'utiliser de travers.

Vous devriez maintenant avoir la situation suivante :

     Catégorie de paquets    Statut
     
     required (requis)       tous sélectionnés
     important (important)   tous sélectionnés
     standard (standard)     la plupart sélectionnés
     optionnal (optionnel)   la plupart dé-sélectionnés
     extra (extra)           la plupart dé-sélectionnés

Satisfait ? Appuyez sur Enter pour quitter l'écran de sélection. Vous pouvez y revenir et relancer une sélection si vous le souhaitez.


2.4 Installation «Install»

dselect parcourt l'ensemble des 2050 paquets et installe ceux qui sont sélectionnés. Attendez vous à ce qu'il vous demande de prendre certaines décisions. Il est souvent utile de basculer vers un autre shell pour comparer, par exemple, un ancien fichier de configuration avec un nouveau. Si l'ancien fichier de configuration s'appelle conf.modules, le nouveau se nommera conf.modules.dpkg-new.

L'écran défile plutôt vite sur une machine rapide. Vous pouvez arrêter et relancer le défilement avec Control-s et Control-q respectivement. De plus, à la fin de l'exécution, vous obtenez la liste des paquets non installés. Si vous souhaitez conserver une trace de tout ce qui se passe, utilisez les possibilités habituelles d'Unix telles que tee ou script.

Il peut arriver qu'un paquet ne s'installe pas parce qu'il dépend d'un autre paquet qui est sélectionné pour installation mais qui n'est pas encore installé. La solution ici est d'exécuter de nouveau l'étape «Install». Des cas nécessitant de l'exécuter quatre fois avant que tout ne se mette en place ont été rapportés. Cela variera suivant votre méthode de collecte.


2.5 Configuration «Configure»

La plupart des paquets sont configurés lors de l'étape 3, mais tout paquet en suspens peut être configuré à cette étape.


2.6 Élimination des paquets non désirés «Remove»

Retire les paquets qui sont installés mais qui ne sont plus nécessaires.


2.7 Quitter «Quit»

Je vous conseille d'exécuter /etc/cron.daily/find juste après car votre système comporte maintenant beaucoup de nouveaux fichiers. Ainsi, vous pouvez déterminer l'emplacement de n'importe quel fichier en utilisant locate.


[ précedent ] [ Table des matières ] [ suivant ]
Guide de dselect pour les débutants
Stéphane Bortzmeyer bortzmeyer@debian.org