[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ 12 ] [ suivant ]

Installer Debian Linux 3.0 sur ARM
Chapitre 7 - Installation du noyau et du système d'exploitation de base


7.1 Installer le noyau et les modules des pilotes

L'étape suivante est l'installation d'un noyau et de ses modules sur votre système.

On vous proposera une liste de périphériques à partir desquels vous pourrez installer le noyau ; vous avez aussi la possibilité d'utiliser le réseau. Vous pouvez utiliser tous les périphériques auxquels vous avez accès, vous n'êtes pas restreint à utiliser les supports que vous avez l'habitude de monter (lisez : Méthodes pour installer Debian, Chapitre 4).

Remarquez que les options qui vous sont présentées varient en fonction du matériel (hardware) que dbootstrap a détecté. Si vous procédez à une installation à partir d'un cédérom officiel, le programme s'acquittera de cette tâche automatiquement, sans même vous demander le périphérique d'installation (à moins de démarrer avec l'option verbose). Lorsqu'on vous demandera le cédérom, assurez-vous d'insérer le premier cédérom dans le lecteur.

Si vous procédez à une installation à partir d'un système de fichiers local, vous avez le choix entre 2 options : sélectionnez « harddisk » (disque dur) si ce périphérique n'est pas monté, ou « mounted » (monté) s'il est d'ores et déjà monté. Dans les deux cas, le système tentera de localiser certains fichiers dans dists/woody/main/disks-arm/current. Si le système ne trouve pas ces fichiers, il vous demandera : « Sélectionnez le chemin de l'archive Debian » — il s'agit du répertoire sur le disque dur où vous avez placé les fichiers nécessaires à l'installation. Si vous avez une archive Debian en miroir local, vous pouvez l'utiliser à condition d'indiquer le répertoire où elle se trouve, souvent /archive/debian. Ce genre d'archive est caractérisée par une structure de répertoire du genre debian/dists/woody/main/disks-arm/current. Vous pouvez taper le chemin à la main, ou utiliser le bouton <...> pour naviguer à travers l'arborescence du système de fichiers.

Pour continuer la discussion sur l'installation à partir d'un disque local ou d'un support similaire (tel que NFS), il vous est demandé ensuite d'indiquer le chemin où sont installés les fichiers nécessaires (il peut dépendre de votre sous-architecture). Notez que le système peut insister sur le fait que les fichiers apparaissent bien à l'endroit indiqué, y compris les sous-répertoires. Lisez les fichiers-journaux sur tty3 (voir : Utiliser le shell et visualiser les fichiers-journaux, Section 5.7.1) où dbootstrap note l'endroit où il recherche les fichiers dont il a besoin.

Si l'option « default » apparaît, alors vous devriez l'utiliser. Dans le cas contraire, essayez l'option « list » pour permettre à dbootstrap d'essayer de retrouver les fichiers par lui-même (mais il faut signaler que cela peut être très lent si vous utilisez un montage en NFS). En dernier ressort, utilisez l'option « manual » pour spécifier le répertoire manuellement.

Si vous installez à partir de disquettes, vous aurez à fournir la disquette de secours (qui est probablement déjà dans le lecteur), suivie des disquettes des périphériques.

Si vous installez le noyau et les modules via le réseau, vous pouvez le faire en utilisant les options « network » (HTTP) ou « NFS ». Vos interfaces réseau doivent être supportées par le noyau standard (voir : Périphériques et autres matériels, Section 2.5). Si les options « NFS » n'apparaissent pas, vous devez sélectionner l'étape : « Annuler », puis retourner en arrière et sélectionner l'étape : « Configurer le réseau » (voir : Configurer le réseau, Section 7.6), et ensuite relancer cette étape-ci.


7.2 NFS

Sélectionnez l'option « NFS », et indiquez à dbootstrap le nom de votre serveur NFS et le chemin à utiliser. Si vous avez placé les images de la disquette de secours et des disquettes de modules sur le serveur NFS au bon endroit, ces fichiers devraient être disponibles pour installer le noyau et les modules. Le système de fichier NFS sera monté sous /instmnt. Sélectionnez l'emplacement des fichiers de la même façon que pour « harddisk » et « mounted ».


7.3 Réseau

Sélectionnez l'option « réseau », et ensuite indiquez à dbootstrap l'URL et le chemin de l'archive Debian. La valeur par défaut fonctionnera en général et, de toute façon, la partie concernant le chemin est probablement correcte pour n'importe quel miroir Debian officiel, même si vous modifiez la partie d'identification se rapportant au serveur (l'URL). Vous pouvez choisir de récupérer les fichiers à travers un serveur mandataire (proxy) ; entrez simplement l'adresse du serveur ...cette phrase est à compléter...


7.4 Racine NFS (NFS Root)

Si vous installez un poste de travail sans disque, vous devrez déjà avoir configuré votre réseau comme indiqué dans : Configurer le réseau, Section 7.6. On devrait vous proposer comme option d'installer le noyau et les modules à partir de NFS. Procédez comme décrit plus haut avec l'option « NFS ».

D'autres étapes peuvent être nécessaires, si on utilise d'autres supports d'installation.


7.5 Configurer les modules des pilotes matériels

Sélectionnez l'option du menu : « Configurer les modules des pilotes matériels » pour configurer les pilotes de périphériques qui sont présents sur votre système, c.-à-d. les modules du noyau.

On vous demandera en premier lieu si vous voulez charger des « modules » additionnels depuis une disquette de fournisseur. La plupart d'entre vous sauteront cette étape, dans la mesure où elle n'est indispensable que dans le cas où vous auriez besoin d'un pilote propriétaire ou non standard pour votre matériel (par exemple, un contrôleur SCSI spécifique). Le programme recherchera les modules sur la disquette dans des répertoires tels que /lib/modules/misc (où misc représente l'emplacement dans un noyau classique). Ces fichiers seront copiés sur le disque où l'installation se déroule, et ils pourront donc être paramétrés à l'étape suivante.

Ensuite, le programme modconf sera exécuté. C'est un programme très simple qui affiche tous les modules du noyau et les dispose en plusieurs sections : vous pouvez ainsi sélectionner ceux que vous voulez installer.

Nous vous recommandons de sélectionner uniquement les modules, nécessaires à l'installation, mais qui n'ont pas été préalablement détectés par le noyau. La plupart des gens n'ont pas du tout besoin de s'occuper des modules.

Par exemple, vous pouvez avoir besoin de charger explicitement un pilote de carte réseau depuis la section net, le pilote d'un disque SCSI depuis la section scsi, ou un pilote propriétaire pour cédérom depuis la section cdrom. Les périphériques que vous déclarez seront automatiquement activés pendant le démarrage de votre système.

Certains modules peuvent nécessiter des paramètres. Pour savoir quels paramètres appliquer à un module, vous devrez consulter la documentation relative à son pilote.

Une fois l'installation du système terminée, vous pourrez à tout moment reconfigurer vos modules à l'aide du programme modconf.


7.6 Configurer le réseau

Si le système d'installation ne détecte pas le périphérique réseau que vous avez, il vous présentera la boîte de dialogue : « Choisir un nom pour la machine ». Même si vous n'avez pas de réseau, ou si votre connexion est temporaire (i.e. vous passez par une ligne téléphonique), votre machine doit avoir un nom propre.

Si le système d'installation détecte bien un périphérique réseau, il vous affichera la boîte de dialogue : « Configurer le réseau ». Si le système ne vous permet pas d'exécuter cette étape, cela signifie qu'il ne parvient pas à localiser de périphérique réseau. Si vous disposez bel et bien d'un périphérique réseau, cela signifie que vous avez probablement échoué dans le paramétrage du périphérique concerné, voyez : Configurer les modules des pilotes matériels, Section 7.5. Revenez en arrière et cherchez dans les périphériques net.

Dans l'étape : « Configurer le réseau », si le système détecte plus d'une interface réseau, vous serez invité à choisir celle que vous désirez initialiser. Vous n'avez besoin que d'en configurer une seule. Après l'installation, vous pourrez vous occuper des autres interfaces, pour cela lisez la page de manuel interfaces(5).

le programme dbootstrap vous demandera ensuite si vous préférez utiliser un serveur DHCP ou un serveur BOOTP pour paramétrer votre réseau. Si vous le pouvez, choisissez Oui : cela vous permet d'échapper aux questions suivantes. Avec un peu de chance, vous devriez avoir la réponse : Le réseau a été configuré avec succès par DHCP/BOOTP.. Passez dans ce cas-là à : Installer le système de base, Section 7.7. S'il y a échec, vérifiez votre câblage et les messages sur tty3, ou continuez et paramétrez votre réseau manuellement.

Pour paramétrer votre réseau manuellement, dbootstrap va vous poser un ensemble de questions en rapport avec votre réseau ; complétez les réponses en vous aidant de : Informations à connaître, Section 3.3. Le système va également résumer les paramètres de votre réseau et vous demandera de confirmer. Puis, vous devrez spécifier le périphérique réseau utilisé par votre connexion principale. Typiquement, il s'agit de « eth0 », à savoir le premier périphérique Ethernet.

Quelques détails techniques, qui peuvent s'avérer utiles : le programme considère que l'adresse IP du réseau est le résultat d'un « ET logique bit à bit » de l'adresse IP de votre système et du masque de réseau (netmask). Il supposera que l'adresse de diffusion (broadcast) est un « OU logique bit à bit » entre votre adresse IP et un « NON logique bit a bit » du masque de réseau. Il supposera que votre routeur par défaut est également votre serveur de noms (DNS). Si vous ne savez pas répondre à ce genre de questions, laissez les valeurs par défaut du système ; vous pourrez les modifier une fois l'installation terminée, en modifiant le fichier /etc/network/interfaces. Alternativement, vous pouvez installer etherconf, qui vous aidera à mettre en place votre configuration réseau.


7.7 Installer le système de base

La prochaine étape est l'installation du système de base. Le système de base est le plus petit ensemble de paquets nécessaires au fonctionnement d'un système élémentaire et mono-bloc. Sa taille est inférieure à 70 Mo.

Au cours de l'étape : « Installer le système de base », si vous ne procédez pas à une installation à partir d'un cédérom, on vous proposera une liste de supports pour installer le système de base. Vous devrez sélectionner le support approprié. Si vous procédez à une installation à partir d'un cédérom officiel, on vous demandera tout simplement de l'insérer dans le lecteur.

Si vous installez le système de base via le réseau, il est à noter que certaines étapes peuvent s'avérer longues et que la progression ne sera peut-être pas décelable. En particulier, la récupération du fichier Packages.gz, ainsi que l'installation du système de base et des paquets essentiels, tout cela pourrait sembler bloqué ; soyez patients. Vous pouvez utiliser df -h dans le second terminal pour vous assurer que le contenu de votre disque est effectivement en train de changer.

Cependant, si l'installation échoue directement après avoir récupéré un fichier appelé Release, vous pouvez en déduire que l'archive réseau n'a pas été trouvée ou qu'elle pose problème.

Si vous installez le système de base depuis votre disque dur, indiquez au programme d'installation l'emplacement du fichier basedebs.tar, comme vous avez pu le faire pour l'installation du noyau et des modules.


[ précédent ] [ Table des matières ] [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ 12 ] [ suivant ]

Installer Debian Linux 3.0 sur ARM

version 3.0.24, 18 December 2002

Bruce Perens
Sven Rudolph
Igor Grobman
James Treacy
Adam Di Carlo