Département d'informatique, Université de Zurich, Zurich, Suisse

Le Département d'informatique utilise presque exclusivement des logiciels libres en général et Debian GNU/Linux en particulier sur son infrastructure de serveurs. Actuellement Debian est utilisé sur environ 20 machines physiques et 40 machines virtuelles (KVM). Les chiffres sont en constante augmentation.

Ces machines fournissent des services tels que DHCP, LDAP, SMTP, IMAP, webmail, listes de diffusion, CalDAV, Samba, référentiels de stockage redondants, sauvegarde, dépôts Subversion et Git, mandataire (proxy) web, sites web Drupal et Joomla, MediaWiki, Tomcat, PostgreSQL et MySQL, gestionnaire de configuration et de l'inventaire. La migration des DNS sur les machines Debian est prévue, après quoi nos services informatiques centraux seront entièrement basés sur Debian.

Pour nous, les raisons les plus importantes pour l'utilisation de Debian est sa stabilité, la sécurité et l'évolutivité. En outre, nous apprécions également sa flexibilité quand il s'agit de mixer des paquets des versions testing ou unstable aux systèmes utilisant la version stable de Debian. Cela nous permet de profiter à la fois de la stabilité de Debian (basée sur le conservatisme de la version stable de Debian) et d'être au summum de l'art pour exactement les paquets qui le nécessitent. En outre, Debian fait partie des distributions les plus complètes, c'est-à-dire la plupart des logiciels dont nous avons besoin sont déjà disponibles dans Debian.