Traduction des questionnaires Debconf

De quoi s'agit-il ?

Il s'agit des messages et questions affichés lors de l'installation des paquets utilisant Debconf.

Qui est responsable ?

Christian Perrier <bubulle@debian.org> est responsable de la traduction des questionnaires Debconf.

Que faut-il traduire ?

L'état de la traduction des questionnaires po-debconf est disponible sur la page de statistique. Cependant, il a été décidé de ne pas l'utiliser pour le groupe francophone. À la place, Christian Perrier s'occupe de tout le travail de détection des fichiers non traduits, et le signale à la liste en envoyant un message ayant pour sujet [taf] po-debconf://.... Il faut donc attendre de tels messages pour savoir ce qu'il faut traduire, et suivre les instructions qui se trouvent dans ces messages.

Où récupérer les fichiers à traduire ?

Cela est normalement spécifié à l'intérieur du message [taf] envoyé à la liste, à savoir sur http://www.debian.org/intl/l10n/po-debconf/fr.

Quel est le format des fichiers à traduire ?

Il s'agit du format PO. Nous vous conseillons de lire la documentation de Gettext ainsi que le KDE Translation HOWTO pour bien le comprendre.

Comment traduire ?

Tout cela est expliqué sur la page de localisation des questionnaires Debconf avec les fichiers PO.

Procédure de coordination

Le sous-projet concerné est la traduction des questionnaires Debconf, désignés par po-debconf. Le protocole à suivre est le suivant (référez vous à la page sur le format des messages pour des explications plus précises).

[taf] po-debconf://paquet/fr.po
Ce message est envoyé par un des coordinateurs (en général, Christian Perrier). Ne les envoyez pas vous-même ! Il signale que le paquet renseigné dans le sujet utilise po-debconf et que ses écrans ne sont pas encore traduits. Un traducteur peut donc s'en occuper.
[itt] po-debconf://paquet/fr.po
Suite à la réception d'un taf, vous avez décidé de traduire les écrans po-debconf de ce paquet, et vous l'annoncez à la liste.
[rfr] po-debconf://paquet/fr.po
Vous avez traduit ce document, et vous demandez des relectures.
[lcfc] po-debconf://paquet/fr.po
Vous avez intégré les relectures, et vous pensez que cette traduction est finie.
[bts] po-debconf://paquet/fr.po #NNNNNN

Vous avez envoyé un rapport de bogue au responsable du paquet, et le numéro du bogue est NNNNNN. Le numéro de bogue est défini automatiquement par le système de suivi des bogues, et vous sera donné lors de la soumission du rapport.

Pour ce faire, Christian Perrier propose le script bug-trad-debconf suivant à adapter en conséquence (modifiez le chemin du fichier patch-translate.txt) :

#!/bin/sh

reportbug --attach=fr.po \
  --include="$HOME/src/debian/translation/po-debconf/patch-translate.txt" \
  --offline -s "$1: French debconf templates translation" \
  --severity=wishlist --tag=patch --tag=l10n --no-config-files \
  --package-version="N/A" $1

avec en contenu du fichier patch-translate.txt :

Please find attached the French debconf templates translation, proofread by the
debian-l10n-french mailing list contributors.

This file should be put as debian/po/fr.po in your package build tree.

Pour l'utiliser, il suffit de lancer bug-trad-debconf paquet depuis le répertoire où se trouve le fichier fr.po à envoyer.

D'autres solutions existent. Pour plus d'informations concernant la soumission des rapports de bogue, veuillez consulter la page expliquant comment signaler un bogue dans Debian.

Quand et comment publier votre traduction ?

La publication de votre traduction se fait en l'envoyant avec le rapport de bogue. Le responsable du paquet se chargera du reste.

Comment savoir si un document n'est plus à jour ?

Il suffit de suivre les taf envoyés par les coordinateurs sur la liste. Un paquet dont la traduction n'est plus à jour sera signalé par un message dont le titre sera : [taf] po-debconf://paquet/fr.po [MAJ]. Si vous aviez traduit ce paquet, vous devriez même recevoir ce message en copie. Donc, si vous lisez vos courriels, aucune chance de le rater.

Comment mettre à jour votre traduction ?

Signalez à la liste que vous vous chargez de cette mise à jour en répondant au maj par un itt et reprenez le protocole ci-dessus. Si vous ne réagissez pas au bout d'une semaine, un nouveau maj sera envoyé à la liste et n'importe qui pourra se charger de cette mise à jour.

Au moment d'envoyer le rapport de bogue, Christian Perrier suggère d'utiliser le script bug-update-debconf au lieu de bug-trad-debconf. Adaptez-le également (modifiez le chemin du fichier patch-update.txt.

#!/bin/sh
reportbug --attach=fr.po \
  --include="$HOME/src/debian/translation/po-debconf/patch-update.txt" \
  --offline -s "$1: French debconf translation update" \
  --severity=wishlist --tag=patch --tag=l10n --no-config-files \
  --package-version="N/A" $1 \

avec en contenu du fichier patch-update.txt :

Please find attached the French debconf templates update, proofread by the
debian-l10n-french mailing list contributors.

Pour l'utiliser, il suffit de lancer bug-update-debconf paquet depuis le répertoire où se trouve le fichier fr.po à envoyer.

Comment récupérer la responsabilité d'une traduction ?

Lorsqu'un maj a été envoyé, signalant qu'une traduction n'est plus à jour et que le traducteur initial n'a pas signalé vouloir s'en occuper, il suffit d'envoyer un itt en réponse à celui-ci. Corrigez dans le fichier la ligne Last-Translator: et ajoutez en bas des commentaires du début de fichier la ligne # Original translator: Prénom Nom <adresse_électronique>, pour signaler l'ancien traducteur.