Fernanda G. Weiden

Fernanda G. Weiden Lien : http://people.softwarelivre.org/~fernanda/
Email: fernanda@softwarelivre.org

Depuis combien de temps utilisez-vous Debian ?

Depuis le 22 novembre 2003.

Êtes-vous développeur Debian ?

Pas encore.

Dans quelles parties de Debian êtes-vous impliquée ?

Dans l'empaquetage (officiellement et officieusement) et la promotion de Debian.

Pour quelles raisons avez-vous voulu travailler dans Debian ?

Pour son adhésion à des principes et le modèle de développement. C'est également agréable de participer à la création d'une chose que j'utilise au quotidien.

Avez-vous des conseils pour les femmes qui désirent s'impliquer davantage dans Debian ?

Mon premier conseil est de ne pas être intimidée. Mais surtout, faites connaître votre travail aux gens et ne laissez personne le dénigrer. Une chose que j'ai remarquée depuis que je travaille avec des groupes de femmes dans la communauté du logiciel libre est qu'un bon nombre d'entre elles participe mais qu'elles sont peu à faire part de leurs idées. Donnez la priorité à cela. Avoir un avis, même si ce n'est pas le plus brillant, est mieux que ne pas en avoir ou le cacher pour que personne n'en sache rien. Toute idée est brillante quand les gens qui vous entourent en prennent connaissance.

Êtes-vous impliquée dans des groupes techniques avec d'autres femmes ? Lesquels ?

Oui ! Je fais partie des fondatrices de PSL-Mulheres (Projeto Software Livre Mulheres). Nous travaillons sur des projets dont le but est d'augmenter l'intégration numérique des femmes, d'aider les ONG et groupes sociaux féministes dans la compréhension et l'utilisation des logiciels libres.

Un peu plus sur vous…

Je travaille pour IBM en tant que développeuse dans leur centre de technologie Linux basé à UNICAMP, une université de l'état de São Paulo. J'ai commencé à m'impliquer dans le logiciel libre en 1997. Je n'ai toujours pas terminé mes études universitaires bien que j'aie déjà commencé deux cursus : mathématiques et informatique. Je prévois de commencer (et terminer, cette fois-ci) très prochainement un cursus lié à la technologie.