Annexe A. Aperçu des outils du responsable Debian

Table des matières

A.1. Outils de base
A.1.1. dpkg-dev
A.1.2. debconf
A.1.3. fakeroot
A.2. Contrôle de paquets (« lint »)
A.2.1. lintian
A.2.2. debdiff
A.3. Assistance pour debian/rules
A.3.1. debhelper
A.3.2. dh-make
A.3.3. equivs
A.4. Construction de paquets
A.4.1. git-buildpackage
A.4.2. debootstrap
A.4.3. pbuilder
A.4.4. sbuild
A.5. Envoi de paquets
A.5.1. dupload
A.5.2. dput
A.5.3. dcut
A.6. Automatisation de la maintenance
A.6.1. devscripts
A.6.2. autotools-dev
A.6.3. dpkg-repack
A.6.4. alien
A.6.5. dpkg-dev-el
A.6.6. dpkg-depcheck
A.7. Outils de portage
A.7.1. dpkg-cross
A.8. Documentation et information
A.8.1. docbook-xml
A.8.2. debiandoc-sgml
A.8.3. debian-keyring
A.8.4. debian-el

Cette section contient un aperçu rapide des outils dont dispose le responsable. Cette liste n'est ni complète, ni définitive, il s'agit juste d'un guide des outils les plus utilisés.

Les outils du responsable Debian sont destinés à aider les responsables et libérer leur temps pour des tâches plus cruciales. Comme le dit Larry Wall, « il y a plus d'une façon de le faire ».

Certaines personnes préfèrent utiliser des outils de haut niveau, d'autres pas. Debian n'a pas de position officielle sur la question ; tout outil conviendra du moment qu'il fait le boulot. C'est pourquoi cette section n'a pas été conçue pour indiquer à chacun quel outil il doit utiliser ou comment il devrait faire pour gérer sa charge de responsable. Elle n'est pas non plus destinée à favoriser l'utilisation d'un outil aux dépens d'un autre.

La plupart des descriptions de ces outils proviennent des descriptions de leurs paquets. Vous trouverez plus d'informations dans les documentations de ces paquets. Vous pouvez aussi obtenir plus d'informations avec la commande apt-cache show nom_de_paquet.

Les outils suivants sont pratiquement nécessaires à tout responsable.

Selon le « Free On-line Dictionary of Computing » (FOLDOC), « lint » est « un outil de traitement de langage C qui contient beaucoup plus de tests complets sur le code qu’ont habituellement les compilateurs C ». Les outils de contrôle de paquets aident les responsables à découvrir automatiquement les problèmes habituels et les violations de Charte dans leurs paquets.

debdiff (du paquet devscripts, Section A.6.1, « devscripts ») compare les listes de fichiers ainsi que les fichiers de contrôle de deux paquets. C'est un simple test de régression qui peut aider à remarquer si le nombre de paquets binaires a changé depuis le dernier envoi ou si autre chose a changé dans le fichier de contrôle. Bien sûr, certains des changements indiqués sont normaux, mais cela peut aider à empêcher différents accidents.

Vous pouvez l'exécuter sur un couple de paquets binaires :

debdiff paquet_1-1_arch.deb paquet_2-1_arch.deb

Ou même sur un couple de fichiers de changements :

debdiff paquet_1-1_arch.changes paquet_2-1_arch.changes

Pour plus d'informations, veuillez consulter debdiff(1).

Des outils de construction de paquets facilitent le processus d'écriture du fichier debian/rules. Section 6.1.1, « Scripts d'assistance » contient plus d'informations sur l'intérêt de les utiliser ou non.

Les paquets suivants facilitent le processus de construction des paquets, en contrôlant globalement dpkg-buildpackage ainsi que la gestion des tâches.

Les paquets suivants aident à automatiser ou simplifier le processus d'envoi de paquets dans l'archive officielle.

dcut (du paquet dput, Section A.5.2, « dput ») permet de supprimer des fichiers du répertoire d'envoi FTP.

Les outils suivants permettent d'automatiser les différentes tâches de maintenance en ajoutant des entrées au journal de modification ou des lignes de signatures, en cherchant des bogues depuis Emacs et en utilisant le fichier officiel config.sub le plus récent.

dpkg-depcheck (du paquet devscripts, Section A.6.1, « devscripts ») exécute une commande sous strace pour déterminer tous les paquets utilisés par la commande.

Pour les paquets Debian, c'est utile pour créer une ligne Build-Depends d'un nouveau paquet : exécuter le processus de compilation avec dpkg-depcheck fournira une bonne première approximation des dépendances de compilation. Par exemple :

dpkg-depcheck -b debian/rules build

dpkg-depcheck peut aussi être utilisé pour vérifier les dépendances d'exécution, d'autant plus si le paquet utilise exec(2) pour exécuter d'autres programmes.

Pour plus d'informations, veuillez voir dpkg-depcheck(1).

Les outils suivants sont pratiques pour les porteurs et la compilation croisée (« cross-compilation »).

Les paquets suivants fournissent des informations pour les responsables ou de l'aide pour construire de la documentation.