Code de conduite de Debian

Version 1.0 ratifiée le 28 avril 2014.

Le projet Debian, les fabricants du système Debian, a adopté un code de conduite pour les participants à ses listes de diffusion, canaux IRC et autres modes de diffusion utilisés par le projet.


Code de conduite Debian

  1. Être respectueux

    Dans un projet de la taille de Debian, inévitablement il y aura des personnes avec lesquelles vous serez en désaccord, ou avec lesquelles vous aurez du mal à coopérer. Acceptez cela, et quoi qu’il en soit, restez respectueux. Une mésentente ne justifie pas un comportement indélicat ou des attaques personnelles, et une communauté où les personnes se sentent maltraitées n’est pas une communauté bien portante.

  2. Croire en la bonne foi

    Les contributeurs Debian ont diverses façons pour parvenir à notre but commun d’un système d’exploitation libre, qui peuvent être différentes des vôtres. Présumez que les autres travaillent dans ce but.

    Notez que beaucoup de nos contributeurs ne parlent pas anglais nativement ou vivent dans des environnements culturels différents.

  3. Collaborer

    Debian est un projet vaste et complexe ; il y a toujours quelque chose d’autre à apprendre dans le cadre de Debian. Il est sage de demander de l’aide lorsque c’est nécessaire. De même, offrir son aide doit être interprété dans le contexte d’un but commun d’amélioration de Debian.

    Quand vous faites quelque chose pour améliorer le projet, soyez prêt à expliquer aux autres comment cela fonctionne, de telle façon qu’à partir de votre travail, ils puissent même l’améliorer.

  4. Essayer d’être concis

    Gardez en mémoire que ce que vous écrivez une fois, sera lu par des centaines de personnes. Écrire un courriel court doit permettre que la discussion soit comprise du mieux possible. Quand une longue explication est nécessaire, envisagez l’ajout d’un résumé.

    Essayez d’apporter de nouveaux arguments à la discussion de façon que chaque courriel ajoute quelque chose de nouveau au fil, en n’oubliant pas que le reste du fil contiendra toujours les autres messages avec des arguments déjà exposés.

    Essayez de rester dans le sujet, particulièrement dans les discussions qui sont déjà relativement larges.

  5. Être ouvert

    La plupart des moyens de communication utilisés dans Debian permettent de le faire de manière publique ou privée. Comme indiqué dans le paragraphe trois du contrat social, vous devez préférer la méthode publique pour les messages relatifs à Debian, à moins que le sujet ne soit sensible.

    Cela s’applique aussi aux messages d’aide ou d’assistance relative à Debian ; non seulement une demande publique d’assistance amènera plus probablement une réponse à votre question, mais cela fera qu’une erreur involontaire dans la réponse à votre question sera plus facilement détectée et corrigée.

  6. En cas de problèmes

    Bien que ce code de conduite devrait être accepté par les participants, nous comprenons que parfois certains puissent être dans un mauvais jour, ou ignorant de quelques directives de ce code. Auquel cas, vous devez leur répondre et leur signaler ce code de conduite. De tels messages peuvent être publics ou privés, selon la façon la plus appropriée. Toutefois, suivant que le message est public ou privé, il doit se conformer à la partie pertinente du code de conduite ; en particulier, il ne pourra être injurieux ou irrespectueux. Présumez la bonne foi, il est plus vraisemblable que les participants ne soient pas conscients de leur mauvais comportement plutôt qu’ils n’essaient de pourrir la discussion.

    Les contrevenants graves ou continuels seront temporairement ou de manière définitive exclus de communication à l’intérieur des organismes Debian. Les plaintes devront être faites (en privé) aux administrateurs du forum de discussion en question. Pour trouver le point de contact de ces administrateurs, consultez la page de la structure organisationnelle de Debian.


Lectures supplémentaires

Certains des liens de cette partie ne se réfèrent pas à des documents inclus dans le code de conduite, ni ne font autorité dans Debian. Cependant, ils contiennent tous des informations utiles sur la manière de se comporter dans nos canaux de communication.

Les mises à jour de ce code de conduite se feront suivant la procédure habituelle de résolution générale (GR). Cependant le chef du projet (DPL) (ou ses délégués) peuvent ajouter ou supprimer des liens vers d’autres documents dans la partie « Lectures supplémentaires » après consultation du Projet et sans requérir une résolution générale (GR).