Nouvelles hebdomadaires Debian - 18 mai 2004

Nous avons le plaisir de vous présenter la 20e DWN de l'année, la lettre d'information hebdomadaire de la communauté Debian. Dans une interview, Miguel de Icaza a dit que l'engagement de la communauté de Debian est fantastique, mais qu'il s'agit d'une plate-forme très difficile à prendre en charge pour un vendeur de logiciels indépendant (ISV). Par ailleurs, Philip Charles a annoncé de nouvelles mini images iso K6.

Décès de deux développeurs Debian. Le projet Debian déplore la disparition de deux de ses membres. Manuel Estrada Sainz (ranty) et Andrés García (ErConde) ont trouvé la mort dans un tragique accident de voiture alors qu'ils rentraient de la conférence sur les logiciels libres qui se tenait à Valence en Espagne. Le projet Debian tient à rendre hommage à leur travail et à leur important dévouement à Debian et au logiciel libre. Les contributions de Manuel et Andrés ne seront pas oubliées et d'autres développeurs continueront leur travail.

État de l'effort d'intégration de Java dans main. Arnaud Vandyck a rendu compte des progrès réalisés dans le transfert de contrib vers main des paquets utilisant Java mais pouvant fonctionner sans l'aide de logiciels non libres. Un certain nombre de paquets ont déjà été déplacés dans main et les nouvelles versions de GNU Classpath, SableVM et Kaffe promettent d'autres étapes à venir. Deux des principaux problèmes actuellement à l'étude sont de faire de gjdoc un bon substitut à javadoc et de construire ant avec des logiciels libres uniquement. Les personnes désirant apporter leur aide peuvent commencer par regarder les paquets dont l'état est marqué comme « inconnu » (unknown) sur le wiki Java to main.

Debian fait fonctionner un site de jumelles. La plus importante sélection mondiale de jumelles fonctionne sous Debian GNU/Linux ainsi que l'a indiqué Jon Thralow. Le site utilise une technologie qu'ils appellent « HTML généré dynamiquement ». Les pages sont régénérées toutes les cinq minutes et envoyées au serveur web en tant que pages statiques. Cela semble similaire à la technique utilisée par le site Debian lui-même, avec simplement une régénération plus fréquente.

État de GNOME 2.6 pour unstable. Sébastien Bacher a envoyé un nouveau compte-rendu d'état à propos de GNOME 2.6 dans Debian. L'objectif en est de demander à l'équipe de publication des conseils concernant la transition vers unstable, étant donné les progrès effectués sur les paquets ces dernières semaines. Ces paquets ont été testés par un grand nombre d'utilisateurs sans qu'aucun problème majeur n'ait été signalé. Anthony Towns lui a répondu que plusieurs architectures sont toujours manquantes et que GNOME ne sera prêt que quand tout sera envoyé dans experimental ; il ne restera alors qu'à incrémenter le numéro de version pour unstable.

Sun devrait-elle utiliser Debian GNU/Linux ? David Edmondson a affirmé que Sun devrait baser ses efforts relatifs à GNU/Linux sur Debian. Un avantage clé de Debian est son offre logicielle étendue et approfondie, accessible avec un simple apt-get. Glynn Foster est d'accord avec lui et a noté que, pour la plupart des choses, Debian fonctionne sans problèmes (NDT :just works).

Prendre en charge plus de fonctionnalités. Eric Dorland s'est interrogé sur la façon dont Debian devrait prendre en compte les demandes concernant l'activation de certaines fonctionnalités à la compilation. Il a demandé que soient rendues opérationnelles certaines fonctionnalités désactivées, ou que soient créés de nouveaux paquets les proposant. Cependant, les responsables sont préoccupés par la multiplication des fonctionnalités et la nécessité de maintenir plus de paquets que nécessaire. Matthew Palmer a suggéré soit de créer de nouveaux paquets binaires, soit d'ajouter les fonctionnalités au paquet existant, soit de faciliter au maximum le travail de recompilation pour les utilisateurs désirant ces fonctionnalités optionnelles.

Suppression des utilisateurs système. Stephen Gran s'est demandé comment les comptes des utilisateurs système créés l'installation d'un paquet devraient être traités à la suppression de celui-ci. Wouter Verhelst a expliqué qu'il serait bon de laisser ces comptes en place car certains fichiers peuvent encore leur appartenir.

Droit à la protection de la personnalité. Branden Robinson a expliqué pourquoi il est ennuyé par les clauses de non-publicité de certaines licences. Aux États-Unis, la loi offre différents recours aux personnes dont le nom ou l'image a été utilisé frauduleusement dans un but publicitaire ou promotionnel. Pour empêcher de tels détournements, aucune clause supplémentaire n'est nécessaire. Branden est à la recherche d'informations sur la façon dont ce problème est traité dans les autres pays, dans le but de décourager plus activement l'utilisation des clauses de non-publicité.

La licence publique d'IBM. Frank Lichtenheld a relancé le débat à propos de la licence publique d'IBM en se demandant si celle-ci était acceptable pour Debian. MJ Ray et Walter Landry ont mis le doigt sur quelques problèmes. Néanmoins, comme Steven Augart l'a fait remarquer, cette licence est déjà utilisée par postfix.

La licence open source de Sendmail. Richard Nelson a annoncé qu'une nouvelle licence pour sendmail est en cours de discussion et que les auteurs espèrent des retours sur celle-ci. En particulier, ils aimeraient savoir si la nouvelle licence est acceptable pour devenir la licence de Sendmail 8. Henning Makholm et Nathanael Nerode ont affirmé que cette licence n'est pas libre si elle oblige quelqu'un à aller à San Francisco pour prouver son innocence.

Questionnements à propos de la nouvelle version de la GPL. Antti-Juhani Kaijanaho se pose des questions à propos du fait que la Free Software Foundation (FSF) est en train de développer la prochaine version de la licence publique générale (GPL) du projet GNU. Parmi les rumeurs sur les changements potentiels, on parle de l'obligation de mettre à disposition les sources des logiciels GPL utilisés pour faire fonctionner un site web ; ce qui serait probablement contraire aux principes du logiciel libre selon Debian. Il se demande aussi si les différents à propos de la licence de documentation libre (FDL) de GNU ne sont pas les symptômes d'une plus grande différence de points de vue entre Debian et la FSF.

Mises à jour de sécurité. Vous connaissez le refrain. Assurez-vous d'avoir mis à jour vos systèmes si vous avez installé l'un de ces paquets.

Les paquets Debian présentés la semaine dernière. Chaque jour, un paquet Debian différent de la distribution testing est présenté. Si vous connaissez un paquet méconnu et que vous pensez que d'autres personnes aimeraient le connaître, contactez Andrew Sweger. La semaine dernière, « Un paquet Debian par jour » a présenté les paquets suivants :

Nouveaux paquets ou paquets dignes d'intérêt. Les paquets suivants ont récemment fait leur entrée dans l'archive Debian ou contiennent d'importantes mises à jour.

Paquets orphelins. 2 paquets sont devenus orphelins cette semaine et ont besoin d'un nouveau responsable. Ce qui fait un total de 159 paquets orphelins. Un grand merci aux précédents responsables qui ont contribué à la communauté du logiciel libre. Consultez les pages WNPP pour la liste complète et s'il vous plaît, ajoutez une note au système de rapport des bogues et renommez-la en ITA si vous prévoyez de prendre la responsabilité d'un paquet.

Vous voulez continuer à lire la DWN ? Vous pouvez nous aider à créer cette lettre d'information. Nous avons toujours besoin de volontaires qui scrutent la communauté Debian et nous rendent compte de ce qui s'y passe. Veuillez consulter la page de contribution pour trouver des explications sur la façon de participer. Nous attendons vos courriels l'adresse : dwn@debian.org.


Pour recevoir cette gazette chaque semaine dans votre boîte à lettres, abonnez-vous à la liste de diffusion debian-news pour la version anglaise ou à la liste de diffusion debian-news-french pour la version française.

Les dernières parutions de cette gazette sont disponibles.

Ce numéro de la Debian Weekly News a été édité par Thomas Viehmann, Andre Lehovich et Martin « Joey » Schulze.
Il a été traduit par Frédéric Bothamy et Yannick Roehlly.