Site web Debian dans différentes langues

Navigation de contenu

Une équipe de traducteurs travaille sur le site web de Debian pour le traduire dans un nombre croissant de langues différentes. Mais comment fonctionne le changement de langue dans un navigateur web ? Une norme appelée négociation du contenu permet aux utilisateurs de définir leur(s) langue(s) préférée(s). La version affichée est négociée entre le navigateur web et le serveur web : le navigateur envoie ses préférences au serveur et celui-ci décide quelle version il envoie en se basant sur les préférences et les versions disponibles.

Tout le monde n’a pas connaissance de la négociation du contenu, aussi des liens en bas de chaque page pointent vers les autres versions disponibles. Veuillez remarquer que la sélection d’une autre langue dans cette liste n’affecte que la page en cours. Elle ne modifie pas la langue par défaut de votre navigateur web. Si vous suivez un autre lien pour une page différente, elle sera visible dans la langue par défaut.

Pour modifier la langue par défaut, deux options s’offrent à vous :

Allez directement aux instructions de configuration pour ces navigateurs web :

[Chrome/Chromium] [ELinks] [Epiphany] [Firefox] [IBrowse] [iCab] [IceCat (Iceweasel)] [Internet Explorer] [Konqueror] [Lynx] [Microsoft Edge] [Opera] [Safari] [W3M] [Vivaldi]

Comment définir la langue d’un navigateur web

Avant de décrire comment configurer la langue dans les différents navigateurs, quelques remarques d’ordre général. Premièrement, c’est une bonne idée d’inclure toutes les langues que vous parlez à la liste des langues préférées. Par exemple, si vous êtes un locuteur natif français, vous pouvez choisir fr comme première langue, suivie par anglais avec le code de langue en.

Deuxièmement, dans quelques navigateurs il est possible d’entrer des codes de langue au lieu de les choisir d’après un menu. Dans ce cas, gardez à l’esprit que le fait de créer une liste telle que fr, en ne définit pas de préférence. Ce sont en fait deux options de même priorité et le serveur web peut décider d’ignorer l’ordre pour choisir une des langues. Pour indiquer une réelle préférence, il faut utiliser des valeurs dites de qualité, c’est-à-dire des nombres décimaux entre 0 et 1. Une valeur plus haute indique une priorité plus grande. Pour reprendre l’exemple avec les langues française et anglaise, il peut être modifié de la façon suivante :

fr; q=1.0, en; q=0.5

Attention aux codes de pays

Un serveur web qui reçoit une requête pour un document avec comme langue préférée en-GB, fr ne sert pas toujours la version anglaise avant celle française. Il ne le fera que si une page avec l’extension de langue en-gb existe. Par contre, il peut fonctionner inversement : un serveur peut renvoyer une page en-us si juste en est inclus dans la liste des langues préférées.

Par conséquent nous recommandons de ne pas ajouter de code de pays sur deux lettres comme en-GB ou en-US, à moins d’avoir une très bonne raison de le faire. Si vous le faites, assurez-vous d’ajouter aussi le code de langue sans l’extension : en-GB, en, fr

Instructions pour plusieurs navigateurs web

Nous avons compilé une liste de navigateurs web populaires et quelques instructions sur la façon de modifier la langue préférée pour le contenu web dans leurs configurations :

  • Chrome/Chromium
    En haut à droite, ouvrir le menu et cliquer Réglages -> Avancés -> Langues. Ouvrir le menu Langue pour voir la liste des langues. Cliquer sur les trois points près d’une entrée pour modifier l’ordre. D’autres langues peuvent être ajoutées si nécessaires.
  • ELinks
    Régler la langue par défaut à l’aide de Paramètres -> Langue modifie également la langue demandée aux sites web. Ce comportement peut être modifié en définissant avec précision l’en-tête Accept-Language avec Paramètres -> Gestionnaire d’options -> Protocoles -> HTTP
  • Epiphany
    Ouvrir Préférences dans le menu principal et aller sur Langue. Des langues peuvent y être ajoutées, supprimées ou ordonnées.
  • Firefox
    Dans la barre de menu du haut ouvrir Préférences. Faire défiler jusqu’à Langue et apparence -> Langue dans le panneau Général. Cliquer sur le bouton Choisir pour définir la langue préférée d’affichage. Des langues peuvent être ajoutées, supprimées ou ordonnées dans la même boîte de dialogue.
  • IBrowse
    Aller dans Préférences -> Paramètres -> Réseau. Langues acceptées affiche probablement un * sur la valeur par défaut. Un clic sur le bouton Locale devrait permettre d’ajouter la langue préférée. Sinon, elle doit être saisie manuellement.
  • iCab
    Édition -> Préférences -> Navigateur -> Fontes, Langues
  • IceCat (Iceweasel)
    Édition -> Préférences -> Contenu -> Langues -> Choisir
  • Internet Explorer
    Cliquer sur l’icône Outils, sélectionner Options Internet, aller sur l’onglet Général et cliquer sur le bouton Langues. Cliquer sur Régler les préférences de langues et des langues peuvent être ajoutées, supprimées ou ordonnées dans la boîte de dialogue qui suit.
  • Konqueror
    Éditer le fichier ~/.kde/share/config/kio_httprc pour y inclure une ligne telle que :
    Languages=fr;q=1.0, en;q=0.5
  • Lynx
    Éditer le fichier ~/.lynxrc pour y inclure une ligne telle que :
    preferred_language=fr; q=1.0, en; q=0.5
    ou ouvrir les réglages du navigateur en pressant la touche [O], aller à Langue préférée et ajouter les valeurs ci-dessus.
  • Microsoft Edge
    Réglages, etc -> Réglages -> Langues -> Ajouter des langues
    Cliquer sur le bouton trois points près de l’entrée langue pour plus d’options et pour modifier l’ordre.
  • Opera
    Réglages -> Navigateur -> Langues -> Langues préférées
  • Safari
    Safari utilise les réglages généraux de macOS et iOS. Pour définir la langue préférée, ouvrir Préférences du système (macOS) ou Réglages (iOS).
  • W3M
    Presser le bouton [O] pour ouvrir le Panneau de réglage d’options, naviguer vers Réglages réseau -> Accept-Language header. Presser [Entrée] pour modifier les réglages (par exemple, fr; q=1.0, en; q=0.5) et confirmer avec [Entrée]. Descendre jusqu’à [OK] pour enregistrer les réglages.
  • Vivaldi
    Aller à Réglages -> Général -> Langue -> Langues acceptées, cliquer Ajouter une langue et en choisir une à partir du menu. Utiliser les flèches pour modifier l’ordre des préférences.

Comment outrepasser les réglages

Si pour une quelconque raison, vous ne pouvez pas définir la langue préférée dans les réglages du navigateur ou de l’environnement, il est possible d’outrepasser les préférences en utilisant en dernier ressort un cookie. Cliquez sur un des boutons ci-dessous pour mettre une seule langue au haut de la liste.

Veuillez noter que cela définira un cookie. Votre navigateur le détruira automatiquement si vous ne visitez pas ce site web pendant un mois. Bien sûr, ce cookie peut être détruit manuellement dans le navigateur web ou en cliquant sur le bouton Browser default.

Résolution des problèmes

Quelquefois le site web de Debian apparaît dans la mauvaise langue malgré tous les efforts faits pour définir une langue préférée. Notre première suggestion est de nettoyer le cache local (disque et mémoire) du navigateur avant d’essayer de recharger le site. Si vous êtes sûr d’avoir correctement configuré votre navigateur, alors un cache brisé ou mal configuré peut être la source du problème. Cela devient un problème sérieux de nos jours, car de plus en plus de FAI voient la mise en cache comme une manière de faire décroître leur trafic réseau. Consultez la section à propos des serveurs mandataires même si vous ne pensez pas en utiliser un.

De toutes façons, il est toujours possible qu’un problème existe avec www.debian.org. Bien que seulement une poignée de problèmes signalés durant ces dernières années aient été provoqués par un bogue de notre part, cela reste possible. Nous suggérons que vous examiniez d’abord vos propres réglages et le problème potentiel de cache avant de prendre contact avec nous. Si https://www.debian.org/ fonctionne alors qu’un de nos miroirs ne fonctionne pas, veuillez nous faire un rapport pour que nous puissions contacter le responsable du miroir.

Problèmes potentiels avec les serveurs mandataires

Les serveurs mandataires sont principalement des serveurs qui n’ont pas en propre de contenu. Ils se situent entre les utilisateurs et les serveurs web réels, capturent les requêtes de page web puis récupèrent les pages. Après cela, ils transmettent le contenu vers les navigateurs web des utilisateurs, mais réalisent une copie en cache utilisée pour des requêtes futures. Cela peut réduire notablement le trafic réseau quand plusieurs utilisateurs demandent la même page.

Bien que ce soit une bonne idée la plupart du temps, cela cause des ratés quand le cache est bogué. En particulier, certains serveurs mandataires n’intègrent pas la négociation du contenu. Cela aboutit à mettre en cache une page et la servir même si une langue différente est demandée plus tard. La seule solution est de mettre à niveau ou de remplacer le logiciel de mise en cache.

Historiquement, les serveurs mandataires étaient utilisés quand les utilisateurs configuraient en conséquence leur navigateur web. Ce n’est plus le cas maintenant. Votre FAI redirige peut être toutes les requêtes HTTP à travers un serveur mandataire transparent. Si celui-ci ne gère pas correctement la négociation du contenu, alors les utilisateurs peuvent recevoir des pages mises en cache dans la langue non désirée. La seule façon de corriger cela est de le signaler à votre FAI pour qu’il mette à niveau ou remplace son logiciel.