Assistance aux utilisateurs

Aide en ligne en temps réel à l’aide d’IRC

IRC (Internet Relay Chat) est une excellente manière de discuter en temps réel avec des personnes du monde entier. C'est un système de discussion en mode texte pour la messagerie instantanée. Sur IRC vous pouvez entrer dans des salons (appelés canaux) ou vous pouvez discuter directement avec des personnes au moyen de messages privés.

Des canaux IRC dédiés à Debian sont disponibles sur OFTC. Pour avoir la liste comlète des canaux Debian, veuillez consulter notre Wiki. Vous pouvez aussi utiliser un moteur de recherche pour rechercher les canaux relatifs à Debian.

Client IRC

Pour vous connecter au réseau IRC, vous pouvez soit utiliser l'interface WebChat d'OFTC dans votre navigateur préféré ou installer un client sur votre ordinateur. Il y a beaucoup de clients différents, certains avec une interface graphique d'autres pour la console. Quelques-uns des clients IRC les plus populaires ont été empaquetés pour Debian, par exemple :

Le Wiki de Debian offre une liste plus complète des clients IRC qui sont disponibles comme paquets Debian.

Se connecter au réseau

Une fois que vous avez installé un client, vous devez lui indiquer de se connecter au serveur. Dans la plupart des clients, vous pouvez le faire en tapant :

/server irc.debian.org

Le nom d'hôte irc.debian.org est un alias pour irc.oftc.net. Avec quelques clients (tels que irssi) vous devrez plutôt saisir ceci :

/connect irc.debian.org

Rejoindre un canal

Une fois connecté, rejoignez le canal #debian-fr en tapant :

/join #debian-fr

pour de l'assistance en français ou

/join #debian

pour de l'assistance en anglais

Note : les clients graphiques tels que HexChat ou Konversation ont souvent un bouton ou une entrée de menu pour se connecter aux serveurs et rejoindre un canal.

Listes de diffusion

Plus d'un millier de développeurs actifs disséminés dans le monde entier travaillent sur Debian pendant leur temps libre — et dans des fuseaux horaires différents. Par conséquent, nous communiquons principalement par courriels. De la même façon, la plupart des conversations entre les développeurs et les utilisateurs se tiennent sur diverses listes de diffusions:

Vous pouvez explorer les archives des listes de diffusion ou effectuer des recherches sur ces archives sans qu'il soit nécessaire de vous abonner.

Bien sûr, il existe aussi beaucoup d'autres listes de diffusion dédiées à quelque aspect de l'écosystème Linux, non axées spécifiquement sur Debian. Veuillez utiliser votre moteur de recherche favori pour trouver la liste qui conviendra le mieux à votre requête.

Groupes de discussion Usenet

Une grande majorité de nos listes de diffusion peuvent être lues sous la forme de groupes de discussion, dans la hiérarchie linux.debian.*.

Debian User Forums

Debian User Forums est un portail sur le web ou des milliers d'utilisateurs discutent de sujets relatifs à Debian, posent des questions et s'entraident en répondant aux questions. Vous pouvez lire tous les sujets traités sans avoir besoins de vous inscrire. Si vous voulez participer aux discussions et publier des messages, vous devez vous inscrire et vous connecter.

debian-fr.org et debian-fr.xyz sont les équivalents francophones de debianHELP et Debian User Forums. Ce sont des portails où vous pouvez poser vos questions à propos de Debian et obtenir les réponses des autres utilisateurs. debian-facile.org est un site comportant de la documentation en français sous forme de wiki et un forum.

Contacter les responsables des paquets Debian

En gros, il y a deux manières courantes pour contacter le responsable d'un paquet Debian :

Le système de suivi des bogues

La distribution Debian possède son propre système de suivi des bogues qui détaille les bogues rapportés par les utilisateurs et les développeurs. Chaque bogue reçoit un numéro, et il reste fiché jusqu'à ce qu'il soit marqué comme résolu. Il y a deux manière de rapporter un bogue :

Problèmes connus

Les limitations et, le cas échéant, les problèmes graves de la distribution stable actuelle se trouvent décrits dans les pages de la version publiée.

Référez-vous particulièrement aux notes de publication et aux errata.