Déclaration préliminaire de Wichert Akkerman

Bienvenue à ma déclaration préliminaire / mon programme / mon baratin ennuyant. Comme je ne suis ni un politicien ni une personne compétente en relations publiques, je ne savais pas trop quoi mettre ici. J'ai donc écrit une petite réflexion sur ce qui s'est passé l'année dernière, et ce qui, je pense, devrait arriver l'année prochaine.

L'année dernière a été bonne pour nous, bien qu'elle n'ait pas été sans problèmes. Un plus grand nombre de gens ont vu que Debian est viable et est une alternative de grande qualité aux distributions commerciales, et nous avons vu des entreprises allant de Storm à O'Reilly, de VA à Corel soutenir activement Debian et baser leurs produit dessus. Nous avons maintenant des représentants dans les organisations comme LSB, LPI et Linux International.

Il y a aussi eu des événements moins joyeux : le processus du nouveau responsable a été fermé pendant plus d'une année, la nouvelle édition prend plus de temps qu'espéré, et nous avons également eu quelques disputes internes. Jusqu'à présent, ces problèmes ont été résolus, ou sont en train de l'être, nous sommes donc dans de bonnes conditions pour continuer. Et pour finir nous en sortons plus forts : nous avons maintenant un nouveau système pour les nouveaux responsables qui peut s'occuper d'un plus grand nombre de candidats la maintenance des paquets ainsi que les aider au début. Et nous avons appris une dure leçon sur la structure d'organisation de Debian. Je suis quasiment sûr que ce n'est pas la dernière fois que nous rencontrons une épreuve désagréable : Debian croît et se modifie continuellement, et nous avons besoin d'arriver à comprendre comment gérer cela. Les structures et les idées anciennes devrons être revues, et de nouvelles surgirons, et nous maintenir ce niveau demandera que chacun y mette du sien.

Bien, et pour l'année prochaine ? Il semble qu'elle se prépare pour être aussi excitante. Nous avons beaucoup de choses passionnantes en cours : les répertoires communs de paquets, les mises à jour de dpkg et l'intégration de debconf sont déjà en chemin.

Avec la croissance de Debian, nous devrons pourtant recentrer un peu nos efforts. Actuellement, pratiquement tout le monde se concentre sur l'empaquetage de logiciels. Ce n'est plus suffisant, nous avons aussi besoin de maintenir la qualité de la distribution, son support, et probablement sa commercialisation. Des gens y travaillent déjà, mais un effort bien plus important est nécessaire. L'assurance qualité est en cours de réorganisation, ce qui est un bon début. Nils Lohner travaille sur projects.debian.org, qui devrait nous aider à gérer plusieurs projets. Nous avons déjà un petit groupe de publicité, mais nous avons besoin de plus de gens pour donner un coup de main pour écrire des articles, faire des discours, c'est-à-dire répandre la bonne parole. Nous devons continuer à nous améliorer, et nous assurer que les gens ont entendu parler de nous.

Quelle est ma motivation pour souhaiter rester le responsable du projet une année de plus ? En fait, elles sont multiples. D'abord, j'ai aimé ce que j'ai fait l'année dernière. Je pense aussi que je viens de terminer (la majeure partie de) mon apprentissage et que je peux désormais être plus efficace : j'ai appris beaucoup sur ce qu'est le responsable du projet, et j'ai rencontré de nombreuses personnes qui font des choses pour Linux, et avec cette expérience, je pense fermement que je fais un bon candidat.