Nouvelles hebdomadaires Debian - 20 juillet 2004

Nous avons le plaisir de vous présenter la 28e DWN de l'année, la lettre d'information hebdomadaire de la communauté Debian. L'Université de Saragosse en Espagne prévoit de distribuer 50 000 copies de leur distribution qui est basée sur Debian GNU/Linux et utilise le bureau GNOME. NewsForge a jeté un coup d'œil à la prochaine version de la Linux Standard Base 2.0.

Une résolution générale pour forcer la prise en compte d'AMD64 dans Sarge ? Josselin Mouette a proposé une résolution générale pour forcer la prise en compte du portage pur AMD64 dans la prochaine version stable Sarge et son inclusion immédiate dans la distribution unstable. Il n'est cependant pas clair pour toutes les personnes de la liste que ce soit la bonne façon de voir ce portage accepté dans Debian, ni que cela aide à la publication de Sarge.

Debian augmente sa part de marché. Netcraft rapporte que Debian voit sa part de marché augmenter au sein des distributions GNU/Linux, tandis que Gentoo a actuellement le taux de croissance le plus important. Debian GNU/Linux fait maintenant fonctionner plus d'un million de noms d'hôtes web, affichant une force particulière parmi les fournisseurs de service français Gandi (72 mille noms d'hôtes) et Proxad (58,8 mille).

Incorporer des corrections du CVS amont. Tommaso Moroni s'est demandé comment il est supposé incorporer dans un paquet une correction de bogue que le développeur amont n'a corrigé que dans son CVS. Matthew Palmer a expliqué qu'à moins que la correction soit très importante et envahissante, le meilleur moyen est de récupérer les modifications du CVS et de les appliquer au paquet Debian. Robert Collins a ajouté que cscvs peut aider identifier les groupes de modifications du CVS.

Nommage des versions des bibliothèques. Roland Stigge a indiqué qu'il lutte avec la pratique du développeur amont d'incorporer la version du paquet dans le nom de la bibliothèque (soname) et il voudrait savoir comment procéder. Daniel Kobras a suggéré d'obtenir du développeur amont un versionnage plus sain et a fait référence au guide d'empaquetage des bibliothèques.

Violation de charte par GNUstep. Dan Weber a indiqué que plusieurs paquets associés avec GNUstep sont en violation avec le Standard pour la hiérarchie des systèmes de fichiers (FHS) car ils installent, entre autres, des binaires et de la documentation sous /usr/lib/GNUstep. Sebastian Ley a expliqué que la disposition des répertoires d'OpenStep n'est pas en conformité avec la disposition du FHS, bien qu'elles partagent des principes de conception similaires. Andreas Barth a suggéré de traiter cela après la publication de Sarge.

La GNU Compiler Collection 3.4 dans unstable. Matthias Klose a annoncé qu'il prévoit d'envoyer les paquets de gcc-3.4 dans unstable. Pour certaines architectures, l'interface binaire a été changée, le code compilé ne doit donc pas être mélangé avec du code compilé pour d'anciennes versions de g++.

Installer apt-listchanges par défaut. Joey Hess s'est demandé pourquoi apt-listchanges n'est toujours pas installé par défaut. Matt Zimmerman est préoccupé par le fait que les priorités des dépendances d'apt-listchanges devraient être augmentées. David Weinehall a expliqué que seules les priorités d'ucf et de python-apt devraient être passées à standard.

Nouvelle licence pour les pages de manuel POSIX. Andre Lehovich a indiqué que le responsable amont des pages de manuel (manpages) a reçu la permission de l'IEEE d'inclure du texte de la documentation POSIX dans les pages de manuel Linux. Il se demande si la nouvelle licence est compatible avec les principes du logiciel libre selon Debian (DFSG). Nathanael Nerode pense que cette licence n'est pas assez libre et Andrew Suffield est indécis.

Sommet « Impression et logiciels libres ». Roger Leigh a envoyé un compte-rendu du sommet « Impression et logiciels libres » (Free Software Printing Summit) qui a eu lieu pendant les RMLL de cette année à Bordeaux où il représentait à la fois Gimp-Print et Debian. Une discussion intéressante traitait des fichiers PPD multilingues. Une autre discussion portait entre autres sur la gestion des couleurs pour les couleurs non imprimables.

Morceaux choisis du responsable des listes. Pascal Hakim a envoyé de nouvelles informations de la part des responsables des listes. Il a expliqué comment crossassassin et la nouvelle white-list fonctionnent. Il prévoit que le nouveau serveur de listes qui est actuellement en préparation nous permettra d'exécuter des vérifications antipourriels plus poussées. Il a également indiqué de nouvelles listes de diffusion et des listes modifiées.

Nouveaux résumés sur l'état des paquets. Ian Lynagh a annoncé les nouvelles pages « état de la construction du paquet » et « état du paquet ». La première page contient les liens vers les journaux des constructions avortées du paquet et fournit un résumé des tentatives de construction.

Mise à jour de l'état de GNOME dans Sarge. Jordi Mallach a indiqué que toutes les parties importantes de GNOME sont maintenant dans Sarge, mais qu'il y a encore quelques paquets comme gnome-panel qui doivent migrer. Tout le reste est en attente de gst-plugins0.8, qui devrait être prêt pour testing mais qui dépend de la nouvelle version de libxml2 ; celle-ci n'est pas encore construite sur hppa à cause d'un bogue de binutils/gcc/autre.

Empaqueter des émulateurs de matériel. Dan Korostelev s'est demandé pourquoi visualboyadvance, un émulateur de Game Boy Advance, n'est que dans contrib pour testing alors qu'il est lui-même libre et qu'il ne dépend que de bibliothèques libres. Il existe également des fichiers ROM libres disponibles sur Internet, mais pas dans Debian. Branden Robinson a cité les conditions pour qu'un paquet soit dans main. Dans Sid cependant, ce paquet est déjà dans main.

Gérer différentes notions de liberté. Zenaan Harkness a remarqué qu'il y a différentes notions de liberté, au moins « liberté au sens FSF » et « liberté au sens des DFSG ». Il s'est demandé quels efforts seraient nécessaires pour pouvoir offrir à l'utilisateur la possibilité de choisir entre ces définitions concernant les paquets qu'il désire installer. Michael Poole a expliqué qu'il y a deux coûts significatifs et inévitables pour fournir cette fonctionnalité : la prise en charge de l'infrastructure et le travail de réglementation.

Mises à jour de sécurité. Vous connaissez le refrain. Assurez-vous d'avoir mis à jour vos systèmes si vous avez installé l'un de ces paquets.

Nouveaux paquets ou paquets dignes d'intérêt. Les paquets suivants ont récemment fait leur entrée dans l'archive Debian ou contiennent d'importantes mises à jour.

Les paquets Debian présentés la semaine dernière. Chaque jour, un paquet Debian différent de la distribution testing est présenté. Si vous connaissez un paquet méconnu et que vous pensez que d'autres personnes aimeraient le connaître, contactez Andrew Sweger. La semaine dernière, « Un paquet Debian par jour » a présenté les paquets suivants :

Paquets orphelins. 9 paquets sont devenus orphelins cette semaine et ont besoin d'un nouveau responsable. Ce qui fait un total de 169 paquets orphelins. Un grand merci aux précédents responsables qui ont contribué à la communauté du logiciel libre. Consultez les pages WNPP pour la liste complète et s'il vous plaît, ajoutez une note au système de rapport des bogues et renommez-la en ITA si vous prévoyez de prendre la responsabilité d'un paquet.

Vous voulez continuer à lire la DWN ? Vous pouvez nous aider à créer cette lettre d'information. Nous avons toujours besoin de volontaires qui scrutent la communauté Debian et nous rendent compte de ce qui s'y passe. Veuillez consulter la page de contribution pour trouver des explications sur la façon de participer. Nous attendons vos courriels l'adresse : dwn@debian.org.


Pour recevoir cette gazette chaque semaine dans votre boîte à lettres, abonnez-vous à la liste de diffusion debian-news pour la version anglaise ou à la liste de diffusion debian-news-french pour la version française.

Les dernières parutions de cette gazette sont disponibles.

Ce numéro de la Debian Weekly News a été édité par Martin « Joey » Schulze.
Il a été traduit par Frédéric Bothamy et Yannick Roehlly.